danemarkOn n'attribue pas un oscar du meilleur film étranger sans de bonnes raisons, surtout quand la concurrence est de haut niveau. "Revenge" de la Danoise SUSANNE BIER est un film complet. Pas seulement un film de divertissement. Bier remet en question les certitudes des étrangers sur les bienfaits de la société Danoise; la famille Danoise va-t-elle longtemps encore pouvoir résister au travers des autres sociétées ?

L'idée qui conduit cette histoire c'est celle de la vengeance qui écarte l'idée de la compassion: "j'utilise le cinéma pour parler de la vie..... Les Danois semblent moins enclin que par le passé à pardonner. " REVENGE" explore les limites aux quelles nous nous heurtons aujourd'hui à trop vouloir controler la société, nos vies. C'est une réflexion sur notre propre civilisation dite"avancée" et "Développée"...est-ce encore un modèle pour accéder à un monde meilleur?....Est-on immunisé contre le chaos où sommes nous, nous aussi, sur le point de sombrer dans le désordre et la confusion à cause des changements dans le comportement?. Quand on est ébranlé dans nos certitudes les décisions à prendre sont difficiles...A quelle pulsion devons-nous refuser de céder "

C'est tout ce questionnement de la réalisatrice qui perçe à travers ce flm avec une mise en scène qui  fait que la tension s'accentue de plus en plus du côté du père médecin qui, à cause d'un divorce en cours, s'éloigne de sa famille et de son pays pour aller aider à soigner des réfugiers dans un pays d'afrique; mais son pacifisme va trouver lui aussi ses limites. Il pense avoir inculquer à ses enfants cette culture de la compassion mais le fils cadet qui est victime dans son école de violences répétées voit dans le camarade qui lui porte secours la solution à son problème. C'est sans difficultée qu'il ce range au côté de ce copain qui lui explique qu'il ne faut pas tout accepter quitte à être plus violent encore (la vengeance); quand ça va trop loin, lui aussi va devoir choisir entre continuer à soutenir ce copain qui l'a aider à se défendre ou l'abandonner à sa violence et sa vengeance personnelle.

Susanne BIER contribue avec ce film abouti à montrer que le cinéma Danois peut s'exporter et trouver un large public. Sa vision extérieure apporte un plus dans la réflexion sur les mystères des êtres humains et leur capacité à refuser la facilité.

danemark