arlesC'est pas souvent que j'epprouve le besoin de commenter une émission de télèvision. Celle des "Racines et des Ailes" fait honneur au service public. Particulierement celle de cette semaine qui était conscrée aux recherches archéologiques dans le Rhône, sur la rive droite d'ARLES.

Le documentaire-reportage de SHALEHA GHERDANE avec des reconstitutions en 3 D, des archéologues dont on suit, jour après jour, les fouilles et les découvertes pendant leur dernière campagne à la recherches de vestiges de l'époque antique d' Arles  que CESAR a récompensé pour l'aide de cette ville à la chute de la pompéienne MASSALIA La grècque, nous inivite à comprendre, en 1 h,50mn, ce à quoi pouvait ressembler cette colonie romaine à partir de l'An 40 avant J.C. Comment elle s'est embellie grace au commerce au détriment de Massalia. Comment et pourquoi des restes de statues enfouies depuis plus de 2000 ans dans les eaux du Rhône peuvent aider à une approche nouvelle de l'histoire antique. GHERDANE n' a pas hésitée à accompagner le représentant des Archéologues de la DRASSM (département de recherches archéologiques sub- acquatiques) jusqu'en SYRIE pour comparer les styles et comprendre que dés sa création la ville de Massalia a instauré sur les bords des rives de la méditérannée le culte de la déesse ARTEMIS.

Les prochaines fouilles doivent se faire dans les bords inexplorés des eaux ensablées de la camargue. On brule d'impatience d'y être!.

Beaucoup de ces découvertes (chapiteau, socles, têtes de divinités comme Mars....) sont actuellement exposées à Arles et fairont l'objet pour certaines d'une exposition prochaine au Louvre.

Si vous êtes de ces esprits curieux que l'histoire antique intéresse mais que vous n'avez pas le temps ou les moyens de vous rendre en ARLES, procurez-vous une cassette de l'émission sur "héritage enfoui du Rhône"!

*