02 juin 2013

CINEMA- DIAZ : NE PAS EFFACER CE SANG

C'est faire son devoir de citoyen pour un réalisateur de cinéma aussi que de traiter d'un sujet sensible inspiré d'une histoire vraie qui montre les atteintes aux droits démocratiques dans son pays. Et c'est une honte de voir que des producteurs de ce même pays, ainsi que les chaînes de télévisions qui se disent libres, aient refusées de financer un tel film. Heureusement que le réalisateur DANIELE VICARI a rencontré DOMENICO PROCACCI (producteur de HABEMUS PAPAM) et la société de cinéma LE PACTE pour co-financer et... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]