les-beaux-jours 2La réalisatrice MARION VERNOUX et FANNY ARDANT se ressemblent avec des carrières au cinéma assez parallèles qui font  leur bonhomme de chemin. Marion, après 10 ans, se relance dans un long métrage tiré du roman de FANNY CHESNEL:"La jeune fille aux cheveux blancs"; elle a écrit le scénario avec FANNY. Quand on a eu des parents impliqués dans le cinéma (la mère directrice de Casting et le père décorateur de cinéma) difficile de passer à côté. Née en 1966, elle a donc débuté en étant assistante de production en 1980. Devenue l'épouse de jacques AUDIARD elle a persévérée dans le métier avec une réussite convenable.

FANNY ARDANT a eu ce qu'il est convenu d'appeler une jeunesse dorée à Monaco (son père Colonel était un ami du prince REIGNIER) et pas mal de voyages en Europe (d'où sans doute le fait qu'aujourd'hui elle dise qu'elle a toujours détesté voyager:"je crois que l'idée romanesque des villes est plus forte que les villes...On n'apprend rien du voyage , on apprend des autres"). Elle est née 17 ans avant Marion (1949). On comprend que suite au milieu où elle a passée sa jeunesse elle ait fait ses études à la section relations Internationales d'AIx en provence (IEP) avec pour son diplôme un mémoire de fin d'étude intitulé :"Anarchisme et Surréalisme" (plus tard, elle defendra maladroitement le fondateur des brigades Rouges RENATO CURCIO en disant de lui que c'était un "héros" avant de s'excuser).
Après avoir débutée sa carrière au cinéma avec "Marie Poupée" (1976), puis au théatre en jouant dans POLYEUCTE de Molière, puis encore à la télévision ("LA DAME DE LA CÖTE" de Nina CAMPANEEZ)
elle tourne avec LELOUCH puis TRUFFAUT dont elle aura une fille en 1983. Pour ne pas en rester là, elle réalise son premier long métrage en 2009 ("Cendre et sang"). Aujourd'hui elle saute le pas en incarnant une femme de son âge : "j'ai une forme d'énergie parce que j'aime la vie et l'amour de la vie au dessus de tout....Ce rôle que ma proposé Marion était magnifique; c'est un personnage sans clichés, libre et irréductible qui ne fait pas de la vieillesse et de la mort des tabous. Elle vit une histoire avec un jeune homme, mais elle aime aussi son mari avec qui elle forme un vrai couple, une vraie famille.... C'est pas une femme cougar...Le film est comme une bouteille à la mer. Il faut qu'elle arrive jusqu'au rivage.... LES BEAU JOURS interrogent sur cette notion de liberté quand le travail s'arrête... J'aime Caroline parce que j'aime les irréductibles. Elle est tout sauf bien-pensante...Elle est lucide sur elle même, consciente du caractère éphémère de la vie. C'est le contraire d'une cougar, je déteste ce terme idiot."

Pour les besoins du film fanny portera un jean et sera coiffée en blonde avec des racines noires (les cheveux blancs donnaient des airs trop sophistiqués) et se chaussera de boots.Côté décors, Marion a opté pour les paysages de Dunkerque qui ne situent pas trop la ville où cela se déroule.

Avec Laurent LAFITTE et Patrick CHESNAIS on obtient un trio crédible qui tient la route.:"Laurent LAFITTE est un esprit drole, intelligent, élégant; je me sentais protégé par lui... Patrick CHESNAY a un charme fou aussi" (F A). "Moi, ce qui m'a flatté c'est qu'on pense que je ne serai pas ridicule devant Fanny. C'est une sacrée femme et il ne fallait pas avoir l'air d'un petit toutereau face à elle"(L.F).

 Vous me direz à la retraite pas toutes les femmes éprouvent le besoin de tromper leur homme pour se sentir libre.Mais dans cette histoire ce qui est intéressant c'est que l'épouse continue d'étre amoureuse de son mec et que même si elle le trompe, comme cela arrive souvent pendant les vacances d'été avec un beau jeune, elle n'entend pas renoncer à sa vie de famille. Alors que souvent, maintenant, en sens inverse, on voit de plus en plus de jeune retraités tout quitter pour partir refaire sa vie et sa vieillesse avec une jeunette. Là, le mari qui se sait cocu, ne fait rien pour envenimer les choses, il est même touchant. Quand au jeune amant, lui non plus n'est pas dupe (c'est un homme à femmes); il sent bien que cette relation ambiguë ne durera pas . (les BEAUX JOURS c'est le nom du centre d'activité pour personnes retraités ou on pratique l'initiation à la poterie et à l'informatique).

C'est l'occasion de redécouvrir la femme de caractère qu'est Fanny ARDANT dans un rôle nature.Comme elle dit:

le destin est ce que l'on en fait et tous les ages sont possibles"

fanny-ardant

 

Durée du Film 1h 30

*