decheterie

 

Survivre au milieu des ordures ne s'ignifie pas qu'on est bon à jeter. Voilà un film anglo- Brésilien sous forme d'une fable sur la vie moderne des plus que pauvres que les difficultés de la vie n'ont pas réussies à anéantir et qui continuent de croire dans l'amitié et dans une vraie justice dans ce monde de plus en plus injuste. STEPHEN DALDRY réalisateur Britannique a voulu profiter de la proposition d'adapter au cinéma le roman d'ANDY MULIGAN sorti en 2010 qui avait eu un gros succès populaire dans les ventes pour se relancer avec un film où la plus part des acteurs ne sont pas des professionnels mais des gamins de 14 ans qui ont vécu dans des bidonvilles. Pour se faire, il n'a pas hésité à se faire épauler par FERNANDO MEIRELLES réalisateur de "La cité de Dieu". Beaucoup de gens et d'enfants livrés à eux même et sans travail sont aujourd'hui encore contraint à vivre dans des bidonvilles et à chercher de quoi survivre un jour de plus dans les immenses décharges publiques à ciel ouvert des grandes villes. Au Brésil, pour la coupe du monde de foot ball, on a, en 2012, rasé celle de Rio de Janeiro et la police et l'armée ont nettoyés l'immense bidonville où tous les trafiquants du Brésil avaient leur siège.

 

imfav

 

L'histoire de "FAVELAS" tourne autour d'un scandale politico-financier- dont un des principaux responsables qui vient d'être tué pour avoir voulu parler a emporté avec lui des secrets compromettant (un gros magot et une liste de personnages corrompus). On demande à la police de tout mettre en oeuvre pour récupéré d'abord le porte feuille et le carnet de la victime contre une forte récompense; hors il se trouve que c'est un gamin qui a trouvé ce porte-feuille et la clé d'une consigne de gare. La venue de toutes les forces de police dans son bidonville donne à penser que ce qu'il a trouvé a bien plus de valeur que ce qu'il imagine. Avec deux autres camarades, ils décident donc de se lancer à la recherche du trésor pour voir de quoi il en retourne. Mais comme ce sont des enfants qui veulent rester dans le droit chemin mais qui n'ont aucune confiance dans la police censée représenter la justice, ils décident une fois le trésor trouvé d'aller prendre conseil auprès du missionnaire, le père Juliard (MARTIN SHEEN) aidé par une servante OLIVIA (ROONEY MARA) qui aident les habitants de la favelas. Leurs parfaite connaissance des habitations sur pilotis permet d'échapper à la police et de cacher leur trésor en billets de banque.

 

tresor

 

Cette simple histoire avec des jeunes spontanés de vérité et d'énergie n'est pas simplement un divertissement de fin de semaine ; elle pose plusieurs questions toujours d'actualité et pas seulement pour le Brésil: Quel sens peut avoir le mot "justice" dans un monde injuste?, a-t-on le droit de désobéir à une justice qui n'est pas totalement clean? Quand on est pauvre jusqu'où peut-on aller avec de l'argent sale trouvé? Qu'est ce qui est bien ou mal quand on nous contraint de vivre misérablement?....A qui faire confiance?. Quand on est un ado et qu'on a des rêves obstinés de justice et de dignité peut-on entrer dans le monde adulte des injustices sans se renier?

 

tresor envole

 

Pour ce film, le réalisateur s'est entouré d'une équipe de techniciens brésiliens capables de bien retranscrire l'abiance particulière des favélas sur fond de musique colorée brésilienne : "il fallait donner une identité au film, saisir au plus près les rêves et les aspirations de trois gamins". Tous ensemble, ils ont su donner un côté spontané, incontrôlable sur un moment de vie de ces hommes et enfants que la réalité a failli briser qui ont été abaissés et livrés à eux même trop longtemps :"Le romancier ANDY MULIGAN a su montré un missonnaire dans toutes ses contradictions, ses forces et se faiblesses; il a su surtout rendre ce personnage un peu incontrôlable avec ce brin de folie qui a faillie le briser et qui a été livré à lui même trop longtemps".

 

peche fav

 

 Durée du film: 1 h 54

faamtie

*