machine 2

ALAN TURING fait partie des hommes de sciences qui ont été longtemps ignorés, y compris dans le propre pays. Lui, ce fut à cause du secret militaire et de son homosexualité considérée comme une "grossière indécence" en Angleterre dans les années 50. Pourtant grâce à son invention il a permis de raccourcir la durée de la guerre de plusieurs années et il a lancé l'idée de l'ordinateur en tant qu'"être pensant" artificiel capable de faire des calculs et d'apporter des réponses qui auraient demandées des semaines de travail a des milliers de calculateurs humains.

danse

 

turing

TURING est né en 1912 à Paddington (Angleterre)mais il ne connaîtra vraiment sa famille qu'en 1926 au retour des colonies où son père était fonctionnaire. A 6 ans il apprend à lire en 3 semaine et dès l'école il se montre doué pour les mathématiques et les énigmes. Souffre douleurs des autres élèves plus âgés, il se lie d'amitié à 16 ans avec un jeune comme lui, Christophe MORCOM, qui lui fait découvrir EINSTEIN. A sa mort deux ans plus tard empoisonné par du lait de vache infectée par la tuberculose,Turing hésite puis reprend l'année suivante des études de mathématique qui débouchent sur une thèse intitulée "Hyper calcul" visant à démontrer qu'on peut, en fabricant une machine qu'il intitule "être calculant", calculer à la place des employés de bureau affectés à cette tache. L'idée d'une machine artificielle est lancée. L'armée vient le chercher peut avant la guerre à l'universitée de Princeton pour lui faire suivre des cours de chiffres avant de rejoindre le centre secret de Betchley park. Là, il rejoint une équipe de savants hétéroclites de l'unité 8 qui est chargée de décrypter les messages codés de l'armée allemande avec une machine qu'ils appellent "énigma". Comme à l'école TURIN est l'objet du rejet des autres qui pensent que son idée de machine ne mènera à rien et que ça lui sert d'excuse pour ne pas partir à la guerre. Il ne renonce pas et fini par terminer sa machine sans savoir si elle marchera dans la pratique. Heureusement ça fonctionne et on l'envoie en Amérique pour se perfectionner avec les progrès de la technologie électronique de MAX NEUMANN ce qui lui permet d'avancer sur son idée de machine à coder la voix qu'il appelle "imitation jeu". Après la guerre, grâce à l'apport de VON NEUMANN qui a décrit la structure générale de l'ordinateur, Turing rédige son propre projet baptisé "l'ACE". EN 1950 il continue à explorer l'intelligence artificielle en pariant que d'ici à 50 ans on disposera d'un Ordinateur capable d'apporter des réponses sur n'importe quel sujet et deux ans plus tard il écrit un programme de jeu d'échecs. Nul doute que si on l'avait laisser chercher il aurait, là encore, fait gagner plusieurs années à la mise au point des ordinateurs.

 

arrestation

 

Au lieu de cela la police Anglaise après avoir arrêté un cambrioleur avec qui Turin avait eu un rapport sexuel d'une "grossière indécence" à arrêté TURING comme soit disant complice et l'a fait condamner à la castration et écarter des projets scientifiques. Après deux ans de traitement qui ont eu sur lui des effets psychiques démoralisants, il a essayé de se refaire une santé en voyageant avant de s'empoisonner au cyanure avec une pomme en 1954.

 

coup de blue

 

Le producteur avait racheté les droits du livre d'ANDREW HODGES et il a demandé au scénariste GRAHAM MOORE de l'adapté pour le cinéma avant de confier la réalisation à MORTEN TYLDUM dont c'était le premier long métrage.

TYLDUM

 

Bien servi par BENEDICT CUMBERBATCH dont beaucoup le voit déjà comme le "meilleur acteur de l'année" et par KEIRA KNIGHTELEY qui dans le film est la seule amie qui le soutien, accompagnés par la musique de l'excellent ALEXANDRE DESPLAT, le réalisateur disposant d'un budget de 15 millions s'est aussi servi de l'experience D'OSCAR TAURA pour soigner l'aspect visuel de son film où se mèle sous fond de guerre l'espionage et la recherche à travers la vie d'un mathématicien qui sera gracié seulement en 2003 par la reine. L'ensemble de ce premier film est du facture réaliste et donne une bonne idée du travail secret mené à cette époque (Tyldum est allait voir la machine conservé au musée, mais il en a fait une copie désossée pour que le spectateur saisisse la complexité de cette "Bombe" et il a tourné dans les lieux de l'époque).

guerre

 

Durée du film: 1 h 53

Lire le commentaire de notre sentinelle cinéphile belge :

http://livresque-sentinelle.blogspot.be/

(la Belgique ayant eu la primeur)

 

pllan