livre

 

eastwood1

Il y a un reproche que l'on ne peut pas faire au réalisateur CLINT EASTWOOD c'est celui de faire des films qui laissent indifférents. "AMERICAN SNIPER" est le film de début d'année qui rencontre un gros succès commercial partout et qui en même temps divise sur la forme que doit prendre, en Démocratie, le combat anti-terroriste ou le combat dans une guerre militaire ou civile. Plus que jamais,lorsqu'on analyse l'oeuvre d'un artiste, quelque soit sa pratique (Cinéma, peinture, sculpture, théâtre etc) il faut toujours prendre soins de se dire que l'on peut aimer ou pas une de ses oeuvres sans forcement avoir le même jugement sur l'homme qui l'a réalisée. Clint EASTWOOD, après avoir été le grand acteur que l'on connait, a été taxé de réalisateur fascho, puis il est devenu un réalisateur humaniste et anti-raciste ("Grand torino"). Aujourd'hui, les avis sont d'autant plus partagés que lui même se garde bien de donner tord ou raison. Il entretient même le doute en dénonçant la "radicalité" et en souriant sur les radicalités de positions que suscitent son film depuis la sortie alors qu'on l'annonce bien placé pour remporter prochainement le grand prix de "meilleur film" assorti de celui de "meilleur acteur" pour BRADLEY COOPER qui a le rôe titre.

 

sniper

 

L'idée de ce film trottait dans la tête du promoteur B COOPER mais elle est devenue une évidence lorsqu'il a lu l'autobiographie de CHRIS KYLE ce sous officier de la marine américaine qui est devenu un Tireur d'élite pendant la guerre d'Irak (il s'est vanté d'avoir tué 255 personnes adultes et enfants: 40 Tués rien qu'à FALLOJAH -2004-,Ramadi, SadrCity ... et disait ne rien regretter de ce qu'il avait accompli pour défendre ses camarades. De retour à la vie civile, il avait ouvert un centre de formation pour apprentis tireurs d'élites au Texas. Considéré par beaucoup d'Américains comme un héros, il a été tué à 38 ans sur un stand de tir de Glen ROSE, en février 2013, par un ancien marine de 27 ans EDITH RAY ROUT; la mère du tueur avait demander à Chris de s'occuper de son fils qui était revenu d'Irak et du tremblement de terre d'Haïti avec un gros stress post-traumatique. Chris lui avait téléphoné pour l'inviter à venir avec lui sur le stand de tir pour mieux faire connaissance. L'ami de Chris CHAD LITLE FIELD, 35 ans, les accompagnait. Pendant le parcours, CHAD avait envoyé un SMS à Chris disant qu'Edit était "complètement dingue"(il avait bu de l'alcool et fumé de la marijuana). Alors que Chris et Chad étaient devant le stand de tir, Edith les avait tués en leurs tirant dans le dos avant de s'enfuir avec la voiture de Chris. Arrêté,ses avocats ont plaidés la folie car il pensait qu'ils voulaient le tuer). 

 

amour

 

Clint a voulu traiter dans son film de deux aspect du personnage: le soldat devenu un tireur d'élite froid et le mari aimant et gentil :"Ce projet se situe à mi-parcourt entre les exploits au combat et l'esprit personnel de sa vie; c'est cela qui à rendu mon projet de film encore plus intéressant. Cela montre le poids de la guerre sur un individu et sa famille et les souffrances auquelles ces soldats consentent pour défendre leur patrie"..."Nombreux ont été ceux qui étaient contents que ça soit CLINT qui le réalise". Son film se veut l'expression directe, moderne de la réalité de la guerre. Cette description il l'a faite avec des détails directement puisés dans la réalité et rapportés dans le langage du cinéma. (il a consulté des anciens combattants et pour la vie civile de Chris il aussi longuement discuté avec sa femme qui a dit qu'elle l'avait trouvé changé depuis l'Irak)

 

pose

 

IL est difficile de commenter un tel film sans prendre position afin de préserver le droit à des avis contraires qui ne manqueront pas  de s'exprimer à la sortie de salles. Disons déjà qu'un des mérites de ce genre de film est, comme l'a noté un critique, de faire oeuvre "d'utilité civique et citoyenne". Reste après à se poser les bonnes questions pour éviter d'en rester à des positions bornées et partisanes par peur ou par dépit. Le réalisateur MICHAEL MOORE dont on connaît l'engagement contre les armes à feu, contre la guerre d'AFHANISTAN et l'intervention américaine en IRAK, a qualifié de "lâches" les tireurs d'élites employés dans les guerres. D'autres, au contraire, trouvent que ces tireurs d'élite sont des héros, même s'ils tuent aussi des civils, des femmes et des enfants pour défendre les soldats qui se battent. Il a tenu à ce que son film ait le caractère de la réalité. Après comme dirait le poète Aragon :"si des interprétations diverses se produisent, il est bien tard pour l'auteur d'essayer de les rectifier, il n'avait qu'a le faire d'une telle façon qu'on ne puisse le comprendre que d'une seule".

 

BC-and-CK

 

Peut-on justifier cette méthode de guerre par le fait que le terrorisme emploie des tueurs kamikazes qui se font sauter avec leur bombes ou qui se suicident en tuant le plus de monde possibles avec leurs armes?

 

images2CPNVDMH

 

En montrant aussi la vie de famille de Chris Clint ne fait pas cela sous forme de comparaison mais pour montrer que quelque soit la façon que l'on emploie pour tuer (même en état de légitime défense)cela a des répercussions sur son entourage et sa famille. Il n'y a pas de guerre propre, sans effet sur son propre camp. La guerre ne sera jamais une solution de bon sens à court, moyen ou long terme, quelque soit la méthode employée. Après ça la polémique sur "faut-il ou pas utiliser des SNIPER?" est une question qui n'a aucun sens et qui sert juste comme on dit chez moi à "noyer le poisson".

"Il est bien certain que lorsqu'on n'a jamais tout vécu, si l'on avait pas lu un certain nombre de grands livres- je pense aux grands livres Russes comme DOSTOIESKI ou TOLSTOI ou GORKI, qui ont décrit des situations dans les quelles nous n'avons pas été nous mêmes encore impliqués- je crois que nous passerions à côté de ce que cela représente comme émotion et souffrances humaines.

Quelqu'un qui n'a pas été dans un hôpital au XIXe siècle,Tolstoi décrit ceux des guerres napoléoniennes, ne se rend pas compte de ce que c'était que la gloire militaire à cette époque." -Marguerite YOURCENAR -

Durée du Film : 2H 12

 

american_sniper1

 

*