chiens et chat 1

 

Le scénario de R PERRY("Dr HOUSE") qui attendait au milieu d'un tas d'autres son réalisateur n'était pas du genre "passe partout". Traiter des amours d'un schizophrène exige sinon de la folie, du moins un certain sens de l'humour ironique comme savent en avoir les dessinateurs de bandes Dessinées. C'est tombée sur MARJANE SATRAPI qui nous avait montré son savoir faire en matière de cinéma avec l'utilisation de procédés narratifs de la BD ("persepolis","le poulet aux prunes"): "En lisant l'histoire, je savais exactement où aller, ce que je voulais scène par scène. Ce film s'est imposé à moi...Un fois lancé, il fallait que j'aille au bout quoi qu'il en coûte. Ce genre de cinéma on ne l'a pas en France car on vous en empêche". 

 

amour

 

En choisissant de faire "the Voices" (les voix), elle est sortie complètement des genres précédents. Son but semble avoir été de faire de son personnage central le miroir de la réalité moderne avec toutes ses contradictions humaines qui soit un passeport pour le cauchemar qui nous guette. Elle n'a pas oublié pour autant de se servir des procédés narratifs de la BD pour les mettre au service du récit cinématographique par le biais d'animaux de compagnie. JERRY (RYAN REYNOLDS) est un jeune physiquement bien servi par la nature qui occupe un emploi dans une usine de baignoires. Normal qu'à son age on s'interesse aux sexe féminin et que, en dépit de sa timidité, il porte son regard sur la jolie secrétaire de la compta FIONA (GEMMA ARTETON). Le soir venu ce célibataire confit ses états d'âme à son Chat MOUSTACHE et à son gros chien BOSCO ( c'est ce que font beaucoup d'humains quand il n'ont personne d'autre à qui parler,Non?). A l'image de la couleur rose dans l'usine, tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes, mais on connaît l'importance des médicaments pour le scénariste du Docteur House. Ca ne pouvait pas durer et au lieu de continuer à prendre son traitement de façon régulière comme lui demandait sa psy, Jerry a tout arrêté et à sa grande surprise ses animaux de compagnie se sont mis à lui parler et son devenus ses coachs. Chien et chat, même quand ça fait bon ménage, on sait qu'ils ont un caractère différent voir opposé; le chat est un animal indépendant qui n'a rien perdu de son instinct sauvage; il nourrit des intentions agressives et il est irascible aux saisons des amours, alors que le chien ne jure qu'amour et fidélité à son maître. Résultat, Jerry devient mister HIDE et se met à tuer tout celles qu'il aime, à les découper en morceaux pour les conserver au frais pour lui tout seul. Il nous entraîne dans le monde sombre des esprits dérangés et dieu sait si on en compte beaucoup dans dans notre univers quotidien!. On rit, mais un peu jaune quand même quand on pense à ce qui attend nos enfants dans le monde qu'on leurs prépare. Marjane SATRAPI, bien que femme, n'est pas plus indulgente avec poupées très sexuées qui paient leur perversité de leur vie. Ce film, sans qu'on s'en rende compte, tourne à la satire sociale en faisant du chemin de rêve de la vie l'impasse du cauchemar et tout cela à cause de la morphologie animale que nous avons en nous qui nous oblige(?) à défouler notre instinct de violence. Et le pire c'est qu'au lieu de se déclarer malade et de se soigner on se cache derrière l'excuse du Chat.

 

danse

 

Bien qu'il soit du genre Thriller Horrifique, ce film garde toute la fraîcheur d'une bande dessinée avec une alchimie d'images et de dialogues qui a permis à la réalisatrice de traiter de l'amour sur un ton juste et de manière saine, du moins si on est encore un tant soit peu lucide sur la réalité qui s'offre à nous si nous ne changeons rien.

 

MEURTRE

 

La réalisatrice a bénéficié de 11 millions de $ de budget et a effectué son tournage en 30 jours en Allemagne: "De ce côté de l'Atlantique, il y a toujours une petite ville qui ressemble, trait pour trait, à ce que vous avez en Amérique". Normal qu'au festival de GERARDMER the Voices ait remporté le prix du public et du film de genre.

 

TËTE

 

Durée du film : 1 h 49.

 

tueur

Ps: c'est un film que mon ami dessinateur DARRACQ qui n'aime pas trop le cinéma devrait apprécier: Http://darracqleblog.canalblog.com/

 

*