nid arbre

 

Beaucoup de spectateurs ont adoptés l'utilisation des systèmes de capture de mouvement pour des films après avoir vu le célèbre " AVATAR" de JAMES CAMERON, film de science-fiction sorti en fin d'année 2009 alors que le premier essai remontait 6 ans en arrière avec "le Pôle express" de Robert ZEMECKIS avec TOM HANKS (un conte de noël). Aujourd'hui le système de motion capture est beaucoup utilisé pour les films d'animations et partiellement dans les films.

 

volacan

 

Ce système permet de capter toutes les positions et les mouvements d'un acteur jusqu'au bout des doigts; c'est ce qu'on appelle la"performance capture". A présent, on capte même les expressions du visage avec le"Tracking motion capture". Pour ce faire l'acteur revêt une combinaison munie de capteurs à divers points des articulations sur le corps, sur le visage et d'une batterie; ce qui demande pas moins de 40mn d'habillage et l'acteur doit supporter une montée de température (30°) pendant la durée du tournage. Ce système n'est utilisable qu'en plateau avec la présence d'un minimum de 30 caméras 3 D pour couvrir le plateau à 360°. Les images captées sont mises dans un fichier de documentation BVH qui sont traitées ensuite par des Logiciels 3D. Enfin, on règle au montage les mouvements, les cadrages,les ajustement d'éclairages avec les décors qui eux ont été captés en 2D.

 

PQ-NAISSANCE

 

Pour le film de JAMEL DEBBOUZE la post Production s'est faite en INDE à la société PRANA qui a de gros moyens pour la mise en scène en soignant les détails. Pour "Pourquoi j'ai pas mangé..." le film a demandé 7 ans à son réalisateur  bien que le tournage proprement dit n'ait duré que deux mois avec l'utilisation de 70 caméras et 40 ordinateurs. L'avantage de ce système c'est que le, les acteurs jouent sans contrainte technique ni besoin d'être remaquillés; sans souci pour leurs emplacement dans les décors (pour les aider à se situer dans une scène particulière comme par ex dans un nid au centre d'un arbre, il arrive que l'on construise partiellement le décor) mais cela ne les dispensent nullement quand ils doivent incarner des singes d'apprendre à imiter les singes et se déplacer comme eux. Autre contrainte de ce système, les acteurs ne doivent jamais se toucher, à causes des capteurs, même pour une scène de bagarre ou d'amour. Et bien sur que cette nouvelle technologie a un coût très élevé ("Pole Express" avait un budget de 169 millions de $. ; "TINTIN" de STEVEN SPIELBERG 2011 : 135 millions de $; "Avatar" a couté 237 millions de $ auxquels on a jouté 150 millions de marketing mais au final il a dépassé les 2 MillIards de recettes dans le monde).

 

pq-groupe sim

 

L'histoire de ce film est inspirée librement du roman :"Pourquoi j'ai mangé mon père" de ROY LEWIS Journaliste-économiste anglais dont la première version, sortie en 1960, s'intitulait: "ce que nous avons fait à père". A travers son histoire des premiers hommes humains qui ont inventés le feu, l'arc, la cuisson des aliments... le but était d'intérroger le lecteur sur les bienfaits du progrès et des découvertes qui en fin de compte ont abouties sur le nucéaire et ses dangers, sans pour autant excuser ceux qui critiquent le progrès tout en profitant des trouvailles technologiques qui facilitent leur vie.

Au départ DJAMEL ne devait intervenir sur le scénario qu'en tant qu'acteur principal, mais ayant accepté la réalisation complète :"Ca devenait un vrai défi. Etre  pionnier c'est ce qui m'intéresse dans la vie, c'est vraiment jouissif. Faire le premier film entièrement motion capture en France, ça devenait mission impossible; sept ans de plaisir, de bonheur mais avec dureté, c'était dur et sublime à la fois. J'ai souvent failli abandonner".

Au départ j'étais pas un fan mais en lisant la semaine passé un interwiew dans "Version Fémina" (et oui j'adore retrouver le personnage dessiné de "Gloria" par Marianne Maury KAUFMANN) J'ai découvert les dessous de cet artiste humoriste:"Seul c'est nul la vie,  je préfère l'idée d'être en groupe, je ne conçois la vie qu'à plein, je suis issu de la solidarité et ce sont ces valeurs que j'avais envie de mettre dans le film: tous ensemble... Ce que j'avais envie de raconter c'était l'exclusion, le jugement de l'autre, l'acceptation. L'exclusion c'est le pire. Faites la fête! c'est ce que je voulais dire à travers ce film.....Je suis conscient que la vie n'est pas un fil continue de bonheur; il y a des instants de bonheur qu'il faut savoir prendre, c'est une réserve pour les moments où ça se passe mal....Céder est une faiblesse terrible. Tout dépend de comment on vit son handicap. L'Humour c'est désacraliser et dédramatiser. Un drame est un drame, on pleure on est triste et puis il faut en rire, ça permet de le dépasser. Il faut avoir peur pour prendre conscience, mais une fois que c'est fait, il faut transformer la peur en doute, la peur sclérose et le doute est un moteur formidable....Ecouter activement, faire du bien et l'oublier, ça me va comme valeurs pour la vie. La quête absolue pour bien vivre les uns avec les autres c'est l'amour; c'est utopique mais c'est la seule véritable issue. On peut au moins se respecter ça ne coute pas cher et ce serait mieux pour le monde....Quand tu découvres vraiment l'amour tu abordes le monde différemment. Ce film évoque des valeurs auxquelles je crois. J'espère qu'il va être compris. En sept ans, j'ai appris à attendre avec une certaine forme d '"humiligence" un mélange d'humilité  et d'obligeance, tu prends conscience des choses sur lesquelles tu ne t'étais jamais arrété et tu les trouves formidables. Ca t'apprend ce qu'est la vie, à considérer le temps qui passe inexorablement, qu'il ne tattend pas. Ca m'a appris enormément sur l'essentiel. J'ai vraiment envie de vivre et à 40 ans je veux prendre le temps de vivre".

 

cri

 

 L'istoire tourne autour du fils ainé du Roi des simiens prénommé Edouard sont handicap c'est d'être nait trop maigre et trop petit par rapport à son frère jumeau Vania. Le roi répudit Edouard et le fait chasser de la tribu. Secouru par IAN qui est un singe peureux mais sensible Edouard devient son ami. Un jour il tombe de l'arbre et se casse un bras dont il ne peut plus se servir; comme il est astucieux et qu'il refuse de céder à la peur et de ne plus pouvoir marcher sur 3 pattes, il trouve le moyen de se redresser et de marcher sur 2 jambes, par la suite il découvre le feu, l'usage du silex, l'arc....et l'amour en la personne de LUCY une femelle singe orpheline qui pratique le kung-fu pour se défendre. Petit à petit ils apprennent à vivre ensemble à affronter les danger ensemble et un Jour Edouard décide de revenir dans sa tribu qui vit toujours dans les arbres pour leurs enseigner ce qu'il a découvert mais son Frère  jumeau ne l'aime pas car il pense qu'il veut prendre sa place sur le trône. Vladimir c'est le grand chambellan de la tribu, il est malhonnête et opportuniste il prend toujours le parti du pus fort et si besoin est il flatte et retourne sa veste. Edouard n'en démords pas, il veut aider son peuple à évoluer pour devenir plus humain dans une société où on ne mange pas son père. (C'est la femme de Djamel DEBBOUZE: MELISSA THEURIAU qui pour son premier film est devenu la singe/ FEMME lucy)

 

PQ-AUTRUCHES

 

Dans ce territoire on trouve aussi toutes sortes d'animaux qui n'ont pas peur d'évoluer: KIF KIF c'est l'oiseau qui parle aux autres ,GIRAFEROCE a abandonnée sa corne sur le front pour devenir une girafle, LAPINOUZORE a abandonné 2 des 4 oreilles qui lui tombaient sur les yeux quand il courait, TORTUCHE a enlevé sa carapace qui la ralentissait pour se faire autruche et MACHOIRE mi loup, mi lion est devenu gentil comme un Chien.

Les fans de Djamel regretteront peu-être que l'acteur ait beaucoup pris dans ses best-off anciens pour les dialogues et pas dans de nouvelles répliques. Pour la musique il a choisit un large éventail de soul music qui est pour lui "porteuse de bonnes vibrations et de valeurs importantes".

Petite précision historique:Edouard était en fait "Petit pieds" (litte foot) il vivait en Afrique du sud il y a 3, 67 millions d'années alors que Lucy 500 000 ans plus tard est né en Afrique Est.  C'étaient des Australopithèques ancêtres des Homo habilis. Petit pieds était bipède mais il continuait à grimper dans les arbres. Il est décédé en faisant une chute malencontreuse dans un gouffre de 30 m  de profondeur. On a retrouvé son squellette, il avait un bras sous son corps et avait fermé le poings en gardant le pouce en dedans.

Durée du film: 1 heure 35

 

manger

 

*