bistrot

 

Les maquilleurs de cinéma ne sont jamais déçu avec JHONNY DEPP comme acteur. IL s'amuse à n'avoir jamais la même gueule qui pourtant au naturel n'est pas déplaisante.Pour "CRITIQUE CRIMINELLE", le défi était de taille car on avait en archive multitude de photos du personnage véritable qui a fait courir la police américaine pendant plus de 12 ans. On savait que ce JAMES WHITEY BULER avait les yeux bleus, qu'il perdait les cheveux et qu'il avait un rictus sur la lèvre et un menton fuyant.Pour reconstituer ce visage et le vieillir au rythme des ans, il a donc fallu utiliser des masques en silicone refait chaque jour, des implants capillaires et bleuir les yeux de JOHNNY. Bref, un long travail de maquillage entre chaque scène pendant toute la durée du tournage. On comprend l'insistance de Johnny DEPP à recevoir 20 millions de $ de commission sur les 53 millions budgétisé (le double de ce qu'il avait refusé la première fois). Le résultat est bluffant! bien malin celui qui découvrirait le film sans connaître le casting en étant capable de dire qui tient le rôle de WHITEY. C'est le genre de personnage mainte fois copié, repris par différents réalisateurs américains. Pour cette fois on a retenu au final SCOTT COOPER qui a dû se débrouiller avec un scénario de MARK MALLOUCK et JEZ BUTTHWORTH qui ne casse pas trois pattes à un canard malgré qu'il soit inspiré du livre de DICK LEHR et Gérard O'NEIL: "BLACK MASS" basé sur l'histoire vraie d'un des pires mafieux irlandais d'amérique.

strictly-criminal-

Le personnage véritable incarnait pour beaucoup d'américains qui savent de quoi ils parlent "le mal absolu", un authentique monstre qui a vampirisé les rues d'amérique et qui régnait en maitre dans la ville de Boston avec son gang mafieux des irlandais: "JHONNY tenait à montrer la folie meurtrière (Il a tué plus de 19 personnes), la malveillance, la cruauté et malgré tout une petite part d'humanité de WHITHEY; on a évoqué les différentes facettes de sa brutalité", dit COOPER avant d'ajouter: "C'était un personnage assez mystérieux, l'incarner relevait d'un vrai travail d'équilibriste, c'était une véritable bombe à retardement ambulante".

 

ecoutes

Au début, un agent du FBI:JOHN CONNOLY qui était son ami d'enfance avait pensé pouvoir passer un accord avec lui pour qu'en échange d'une immunité, il débarrasse l'Amérique de la Mafia italienne qui était encore la plus puissante, mais après sa façon de procéder: racket, assassinat, trafic de drogue, extorsions avec son réseau criminel, au bout de 4 ans, il a bien fallu se rendre à l'évidence et mettre sa tête à prix (2 millions $ de récompense pour toute information pouvant aider à sa capture). Cette traque prendra 12 ans de 1999 à 2011. jugé à Chicago, il écopera de 5 ans de prison car il était âgé de 81 ans! On lui  connaissait une petite amie Catherine GREIG.

cia carte

JHONNY DEPP est WHITEY BULGER, JOEL EDGERTON est John CONNELLY, BENEDICT CUMBERBATCH est Bill BULGER et DAKOTA JOHSON Lindsey Cyr.

cadavre

cooper

Quand on annonce que c'est l'histoire du plus grand gangster d'Amérique, il ne faut pas, comme a essayé de le faire COOPER, montrer un personnage qui ne diffère guère de tous ceux qui l'ont précédé au cinéma entre les mains de grands de la réalisation. Forcé que la critique le trouve presque trop sage, trop respectueux, car il laisse le spectateur dans l'ambiguité. La comparaison avec son ami d'enfance devenu flic au FBI tourne à une comparaison difficile car le second est montré comme un personnage assez quelconque alors que le gangster est tout à la fois un mari et un père moraliste vis à vis de son fils et un truand qui a des principes, qui refuse de prendre du cash en pleine rue alors qu'il n'hesite pas à régler ses différents à coups de poings et plus souvent encore en assassinant en pleine rue de sang froid. Le flic est transparent et le gangster un homme versatile qui ne déclenche pas beaucoup d'émotion comme si le maquillage avait empêché l'acteur de montrer tout son talent. Dans la réalité Connoly s'est laissé influencé par son ami, il s'est mis à changer son mode de vie (bijoux, bâteau); Aujourd'hui la justice en a fait le bouc émissaire:il purge une peine de quarant ans de prison!.

the cartes

 

la rencontre

Un film qui ne marquera pas les annales du genre, mais avec une mention spéciale pour les maquilleurs.

Durée du film : 2h 03

barbicette

*