Les-Cowboys-Francois-Damien-Thomas-Bidegain-2015-1200x520

j'ai toujours pensé que le bon cinéma n'est pas qu'un art pour le spectacle de divertissement mais qu'il pouvait aussi se présenter comme un outil pour aider à mieux voir la réalité du monde dans lequel on vit. Quand il évoque les problèmes d'actualité son but n'est pas d'apporter des réponses aux questions qu'on se pose mais de mieux voir ce qui se passe et auquel on n'avait peut-être pas songé.

chevaux

homas asque

Le film du Français THOMAS BIDEGAIN, plus connu jusque là pour les scénarios des films de JACQUES AUDIARD, sort à point nommé. Comme il le dit lui même : "c'est notre travail de représenter le monde, d'avoir les yeux ouvert; au cinéma, on travaille des années pour construire les personnages, les destins, trouver de la profondeur, expliquer quelque chose, montrer. Et il arrive que quand le film sort, on est rattrapé par l'actualité".

folkore

"LES COWBOYS" raconte les premières années du XXI iéme siècle avec l'apparition des JIHADISTES, les attentats d'AL QUAIDA en dehors des pays en conflit direct au début de années 90, BEN LADEN et l'effondrement des tours jumelles, les prises d'otages  et l'apparition des jeunes radicalisés qui quittent leur pays pour aller se former et se battre avec les terroristes de l'Islam pour l'Etat Islamique. C'est un film de fiction qui raconte une histoire avec des sous entendus à travers une aventure; les cowboys en question ne sont qu'une communauté de gens de classe moyenne qui vit dans l'est de la France  et qui ont pour passion le country Western. Le week-end, ils se retrouvent dans une campagne entourée de montagnes après avoir laissé leur voiture R5 ou Peugeot 205  au parking pour faire la fête du folklore  américain avec leur tenue de cowboys, en dansant le country. Parmi eux il y a ALAIN (FRANCOIS DAMIEN) un père de famille heureux avec sa femme, sa fille de 16 ans Nicole (AGATHE DRONNE) et son fils KID (FINNEGAN OLDFIELD) timide, réservé qui a l'obsession du père. Hélas, nicole est tombée amoureuse d'un jeune musulman qui s'est radicalisé et qui pendant la fête l'enmène faire le DJIHAD. Cette disparition soudaine va transformer Alain qui refuse d'être une victime et qui, au détriment de sa vie de famille,de son avenir personnel, se lance dans la recherche de sa fille pour la ramener chez lui, car pour un cowboys sa fille n'a pas pu s'enfuir mais a été kidnappée par un indien. KID suit son père pour ne pas le perdre. D'un coup, leurs vies traversent le décor pour se retrouver aux prise avec la réalité de ce nouveau siècle, comme jadis les cowboys américains partaient à la conquête de l'Ouest et des territoires indiens. Cette recherche va l'entrainer dans une quête impossible et dans la folie

calumet

Pour écrire le scénario de cette histoire qui se déroule sur 15 ans (1996 -2011 avec l"émergence de l'Etat Islamique) il a confié le soin de fignoler son scénario à NOE DEBRE et il a demandé à son chef décorateur FRANCOIS EMMANUELLI de recréer l'ambiance western, lui même filmant en scope anamorphique avec des vieilles optiques et c'est son jeune ami RAPHAEL qui lui a fait la musique d'accompagnement. le film est découpé en chapitres pour donner plus de dimension au temps qui passe

kalach

Il aurait pu se contenter pour son premier film d'en rester à l'histoire d'Alain mais Bidegain est un vrai scénariste qui a du répondant et son histoire il va la prolonger avec celle de Kid qui prend en quelque sorte la relève du père pour se construire lui même alors que sa mère a renoncé à chercher sa fille quelle sait partie pour une autre vie (elle a expliqué dans une lettre ses convictions nouvelles et radicales ). Il montre le début de l'histoire du 21ième siècle, les bouleversements : "C'est une histoire de famille", insiste-t-il, "et comment le départ d'un enfant les affecte et affecte la communauté"." un film continue de s' écrire jusqu'à la fin, il ne doit jamais se figer. Je veille toujours à ce que mon histoire prenne de l'ampleur et que le spectateur se sente emporté sans jamais vraiment savoir où il va".

recherche

Un grand bon film tout public; aller au cinéma en ce moment c'est aussi une façon de montrer que la liberté a fait de nous des Résistants laïques contre tous les terrorismes religieux ou politiques .

Durée du film:1h 45

barreau

*