pere

nacturne

 

Quand des acteurs s'entichent d'une ville comme Marseille c'est qu'ils sont généralement natif de ce lieu. PATRICK BOSSO à ce goût irréfléchi, mais pour KAD MERAD ça relève plutôt d'une "emphytéose" (droit réel de jouissance d'un bien qui résulte d'un bail emphytéotique) c'est à dire quand quand il y a une douzaine d'années en arrière, sur les conseils d'un amis, il s'est acheté un cabanon avec terrasse en bord de mer pour venir décompresser de temps en temps. (Acteur-Réalisateur: "Monsieur Papa"-2011 et "Mais qui a tué Paméla Rose?"-2012). De là, un lien d'amitié entre Patrik et kad et ce dernier qui finit par aller voir le spectacle "K MARSEILLE"qui relate avec humour les petites et la grande histoire de Marseille: "je me suis dit qu'il y avait des choses à raconter, j'ai vu dans son spectacle des petits bouts de scénario avec des personnages des anecdotes. On s'est donc retrouvé sur ma terrasse à l'heure de l'apéro et je lui ai fait part de mon intention de filmer Marseille et ses habitants...". Patrik lui même dit qu'il n'aurait jamais peut être imaginé pouvoir faire un film sur ce sujet et Kad d'insister:" Sans patrick je n'aurais pas pu faire ce film".

 

linge

 

Pour finaliser le scénario JUDITH EL ZEIN est venu réviser cette histoire où comme dit KAD:" je trouve que Marseille est un personnage à elle toute seule. Pour moi c'est l'actrice principale du film. C'est une ville qui suscite beaucoup de fantasmes de part le monde entier" et Bosso de préciser: "Marseille c'est comme une femme, elle a plein de facettes, mais le vecteur c'est la famille; il y a tout dedans par touches et tout ce qui est dans ce film est vrai"et Judith d'apporter la touche finale:" on est tous les trois issu de couples mixtes. Nos parents ne sont pas des "pures souches" Français et c'est quelque chose qui existe beaucoup dans cette ville". Et Kad et Patrick d'être encore plus explicite:" le titre qui est de ma responsabilité est en opposition de ce qu'on montre à la télé; les mecs qui ont des kalaschnikovs, les pompiers qui ne peuvent pas rentrer dans les citées car Marseille c'est aussi des mecs qui travaillent, qui déconnent , qui rigolent. La ville est comique; c'est autre chose, ça vient du coeur, du ventre, y a pas de recette".

 

RETROUVAILLES

 

L'histoire est celle d'une famille de Marseille. PAOLO (KAD MERAD) le frère cadet a quitté la maison il y a plus de Vingt cinq ans pour aller faire sa vie a canada suite à un drame personnel. Il pense avoir tiré un trait définitif sur sa ville, sa famille. A présent divorcé il a un fils de 14 ans et mène une vie tranquille, jusqu'à ce que son jeune frère JOSEPH (PATRICK BOSSO) l'appelle pour l'informer que son père est hospitalisé entre la vie et la mort et que ce serait bien qu'il vienne le voir avant de mourir. Paolo décide de faire ce qu'on appelle un "aller-retour" de dix jours avec son fils.....

 

BELLE SOEUR

 

 

kad REALI

kad à fait ce film sur Marseille sans qu'on puisse l'enfermer dans un genre unique de "Comédie", il a mis de l'émotion et de la pudeur et aussi beaucoup de cette chaleur avec un peu partout des petites touches d'humour qui déclenchent le "fou-rire" du spectateur qui empêche le pathos de s'installer et vienne détruire la réalité cachée de cette ville : "je veux juste qu'à la sortie de la salle  le spectateur pense "on est quand même bien chez nous".

 

RIGOLE

 

Beaucoup ne vont pas pouvoir s'empêcher de penser que ce film est un bis répétita du film "bienvenu chez les ch'tis" version marseillaise. Disons que si il y a un reproche à faire c'est celui de ne pas avoir pris en compte la vie des 111 (12?) quartiers-villages que compte cette ville avec ses particularités, ses singularité pour que le titre "Marseille" soit pleinement justifier. La bouillabaisse manque un peu de condiments (d'ails), mais bon ça se laisse déguster quand même même si on nous sert que des "boulettes"et pas de "pieds paquets" ou d'"alouettes sans tête". Comme dit Joseph il ne suffit pas de porter une chemise à carreaux pour se croire Américain. Au dire des premiers spectateurs, ce film souffre d'une fin brutale et d'un manque de dépassement des sketchs à la BOSSO pour faire une histoire avec une émotion esthétique et des imprévus qui dépassent les problème de cette seule famille. On peut comprendre que KAD ait eu envie de repasser derrière la caméra mais le producteur à eu tord d'exiger que KAD joue en même temps qu'il réalise.

 

CUISINE

 

Cet été, avec l'EURO 2016 de foot, on va voir débarquer des étrangers des 6 Nations, autant les préparer au meilleur avec ce film de l'agence tout risque (parait que les prix des chambres d'hôtels flambent encore plus fort que les bagnoles qui servent pour les braquages et autres règlements de compte).

 

guitare

 

Rien que pour le plaisir de se divertir en compagnie de 3 acteurs sympas qui savent rigoler.

Durée du FILM :

 

el ziem

 

*

PS: un peu partout en FRANCE on a manifesté contre la remise en cause du droit du travail par la Loi EL KHOMRI et pour la défense des retraites; Voici ma  petite contribution:

 

img006

 

img005