les trois

Quand vous êtes récompensé en Amérique pour le meilleur film étranger et qu'il s'agit d'un thriller,vous avez toutes les chances que votre film fasse l'objet d'un remake ou d'une adaptation. "Dans ses yeux" (2010)  de l'Argentin JUAN JOSE CAMPANELLA n'a pas échappé à la règle. 5 ans plus tard c'est l'Américain BILLY RAY qui a hérité d bébé.

 

yeux de tous

 

A l'origine l'argentin avait situé son intrigue dans son pays qui connaît la corruption à grande échelle. Avec son co-scénartiste EDUARDO SACHERI ils avaient voulu situer son histoire dans le contexte général et quotidien du pays: Une jeune femme qui vient de se marier est assassinée; au Ministère de la justice c'est le branle-bas de combat pour ne pas laisser ce crime impuni...On avait noté que les personnages étaient ancrés dans le quotidien de ce pays corrompu avec des touches d'humour. 25 ans après l'ancien avocat qui a eu sa femme assassiné écrit un livre sur l'affaire dont il a été le témoin et le protagoniste. La mort de sa femme continue de l'obséder car il l'aimait et c'était une collègue de travail.

 

yeux

bil ray &

Ray a choisi de l'adapter à la réalité américaine avec la lutte contre le terrorisme après les dramatiques évènements du 11 septembre 2001. Il a remplacé le ministère de la justice par l'immeuble du FBI. Ce n'est plus la fille d'un notable du palais de justice qui a été assassinée mais la fille de Jess Cobb (JULIA ROBERTS) et c'est Claire sloan (NICOLE KIDMAN) qui dirige la section criminelle au FBI (Julia Roberts a exigée que ce soit Nicole Kidman qui lui donne la réplique avec l'accord de l'intéressée...Et c'est DANIEL MODER, le mari de Julia, qui a été choisi comme Directeur de la photographie !).

Donc, Jess Cobb perd sa fille dans des circonstances dramatiques (on l'a retrouvé assassinée dans une benne à ordure) et c'est Ray KASTEN (CHIVELET EJIORFOR) qui sous les ordres de Sloan va mener l'enquête. Très vite, on va soupçonner un individu d'être l'auteur de ce crime. Mais faute de preuve on doit le remettre en liberté. 13 ans s'écoulent et Ray qui n'a jamais abandonné totalement l'affaire trouve une piste qui va relancer l'affaire, mais il ne s'attend pas à ce qu'il va découvrir...

fuite

Parfois la vérité peut prendre un caractère épouvantable, tapie derrière des affaires. Il faut pour cela explorer le passé, un passé inavouable qui a donné lieu à une autre raison que celle qu'on imaginait au départ : Jusqu'où peut-on aller pour essayer de réparer l'injustifiable. ? Qui et pourquoi a-t-on commandité ce meutre ?. Quelle est la frontière à ne pas dépasser entre Justice et vengeance?

ray ejiofor

Le reproche  que certains critiques ont fait à ce film c'est celui de ne pas avoir continué à ancrer les personnages dans le quotidien du pays où déjà de LOS ANGELES, puisque c'est dans cette ville que Billy Ray a choisi de situer son histoire ( c'est sa ville natale). Les différences nombreuses et importantes empêchent de penser qu'il s'agit-là d'un simple remake (Mais CAMPANELLA ne semble pas avoir été contre puisqu'il figure parmi les producteurs délégués du film).

Durée du film: 1 h 51.

 

bagarre

*