T10

Certains ignorent encore qu'il existe des bouts de terre où les humains mènent encore une vie ancestrale libre au coeur de la nature tropicale où se côtoient la forêt, les plages de sable blanc et noir, des plaines de terre austère chapeautés par un volcan toujours actif.

T3

BENTLEY DEAN et MARTIN BUTLER deux réalisateurs de documentaires britanniques se sont attachés à faire une série de reportages télévisés sur l'histoire des Aborigènes d'Australie en 2004. Les îles VANUATU avaient été découvertes en 1774 par l'explorateur Anglais JAMES COOK. TANNA est le nom de l'une de ces îles pas très grande, à peine 50 km par 20 km de large. C'est cette île qu'ils ont filmé en long , en large et en travers et fait la connaissance des tribus traditionnelles qui les habitent. Fort de cette connaissance approfondie, en 2013 ils décident de faire leur premier long métrage sous forme de fiction ethnographique avec pour base une histoire vraie d'un amour qui a failli virer à une guerre entre deux tribus voisines et qui s'est terminé par une évolution des traditions coutumières locales.

T1

Depuis que des cargos maritimes avaient déchargés des marchandises dans la partie des îles colonisées à l'occidentale, les tribus à l'intérieur des terres qui avaient pu profiter un peu de ce petit plus de la modernité avaient vu là une réponse à leurs prières; aussi avaient-elles abandonnées, peu à peu, leurs traditions ancestrales avec les chamants. Mais au milieu du 20ème siècles elles avaient décidées de revenir aux traditions coutumières de la kastron avec leur système religieux et ancestral comme les mariages arrangés, le travail de culture ainsi que la chasse. Le chef de tribu et le chamant veillant au respect des traditions.

T6

Pour nos deux réalisateurs faire un film long métrage ici ne posait pas de problème vu qu'ils disposaient déjà de tout le matériel nécessaires. Pour convaincre les deux tribus de participer à la réalisation de ce film, ils réunissent les chefs et après discussion sur leur projet, ils leurs montrent le matériel et les accessoires qu'ils comptent employés: 10 canoës, 150 lances. Ils précisent qu'ils ont besoin de trois épouses et de plusieurs membres des deux tribus qui joueront leur propre rôle. Cette pratique de l'échange basée sur le respect, la patience et les rapports individuels a convaincus les deux tribus.

T2

L'histoire était d'autant plus facile que c'était basé sur une histoire vraie récente qui avait mis en jeu un couple de jeunes amoureux. Ce film serait tourné dans leur langue et une fois fini, ils reviendraient le projeter en avant première. DEAN s'est mis à la caméra et BUTLER au son.

Pour le casting: MIMGAN DAIN est le jeune Chasseur, MARIE WAWA est la fille à Marier, avec les chefs de tribus YAKEL et IMEDIN ainsi que le chaman des YAKEL; la soeur de WAWA: SELIN et nombres d'habitants des deux tribus. Sans oublier le VOLCAN YAKIL en activité qui a tout au long du film un rôle très symbolique.

T8

L'Histoire:

Dans le village des YAKEL, la vie se déroule avec la jeunesse qui va se baigner sous les cascades. SELIN est le trublion de la bande. Dain avait quitté le village pour devenir un chasseur adulte; Il revient et retrouve WAWA qui est devenu une jeune belle femme  qui s'apprète a participer à la cérémonie qui fera d'elle une femme en âge de pouvoir être mariée (on lui dessine des traits sur son visage). Insouciant, nos deux jeunes tombent amoureux et pensent pouvoir être mariés ensemble. La jeune soeur Sélin qui a vue en cachette les deux amoureux est emmenée par le Chamant du village à la "Mère spirituelle" qui n'est autre que le volcan en espérant que cela l'assagiera, mais en cours de route il est attaqué par des membres de la tribu IMEDIN. Pour éviter la guerre entre les deux tribus voisines, le Chef des YAKIL propose de marier le fils du chef des Imédin avec WAWA la plus belle vierge de sa tribu afin de nouer une paix durable. L'accord est établi mais ni WAWA ni DAIN ne veulent renoncer à leur amour et ils décident de s'enfuir dans la forêt en attendant de pouvoir mener une vie de couple au delà de la mer tropicale. Les IMEDIN en colère menacent de faire la guerre et personne au village des YAKIL ne veut rompre cet accord aussi se lancent-ils à la poursuite des fuyards sur les flancs du volcan qui bouillonne...

Le tournage a débuté en 2014. Il n'y a eu qu'une répétition pour chaque scène tournée et le montage final est effectué dans la foulée.

Après l'avoir montré à la population du village  YAKIL qui avait subie une tempête qui avait dévastée les habitations l'année d'avant, Le Chef  avait réuni le village pour qu'ils disent ce qu'ils pensaient de ce film des deux réalisateurs étrangers; la réponse fut unanime: "Nous considérons ce film comme le notre". Les auteurs ont soulignés les exclamations de joie, les rires ou les claquements de langues lorsque les amoureux prenaient de mauvaises décisions, les ricanements des jeunes pendant les scènes d'amour et les jeunes filles qui leurs disaient de se taire pendant la projection.

J'insite sur cet hommage des YAKil parce que, même si ce film souffre des faiblesses du scénario trop classique façon Roméo et Julliette et des moyens limités pour le tournage, il faut mesurer ce qu'il apporte aux spectateurs qui n'auront jamais le loisir d'aller passer des vacances la bas et connaître une forme de vie oubliée qui était celle de nos ancêtres. Comment rester insensible à ce formidable décor naturel qui reflète la joie, la beauté de la nature, la joie et la gentillesse de ces tribus ?

T7

L'histoire vraie qui a donné l'idée de ce film n'a pas été anodine puisqu'en 1987 elle a provoqué un changement radical dans la KASTRON chamanique et les mariages arrangés afin de renforcer la paix entre les tribus et la liberté dans les îles Vanuatu.

L'Australie a décidée de soumettre ce film aux OSCARS 2017.

Aller voir ce film, c'est rendre hommage au film de ces lointains cousins aborigènes et à leur premier film.

Durée du film: 1 h 44

T9

*