Il y a des coïncidences qui interrogent.

Aujourd'hui 26 Novembre 2016 on a appris la mort de FIDEL CASTRO à 90 ans. Aussi étrange que cela paraisse? l'HISTOIRE nous rappelle qu'un autre 26 a marqué la naissance de ce qui allait DEVENIR " le CASTRISME". Petit rappel de ce moment particulier.

Le 12 mars 1952 Le militaire RUBEN FULGENCIO BATISTA, qui avait fait ses armes avec la junte qui avait dirigée CUBA de 1933 à 1940, décide de prendre le pouvoir à CUBA avec le soutien de l'AMERIQUE.

img082

Fidel Castro est un jeune avocat de 25 ans. Avec la jeunesse petite bourgeoise cubaine qui milite dans le parti ortodoxe de Cuba, Castro dénonce le chaos qui s'en est suivi et invite le peuple de CUBA à lutter contre ce nouveau régime. Pensant qu'il faut un gros coup d'éclat pour faire descendre le peuple dans la rue, 123 jeunes décident de s'en prendre ouvertement au symbole du régime de BATISTA qui est la caserne "EL CUARTEL MONCADA" à SANTIAGO ; cette forteresse militaire qui est la principale place forte de la région est occupée par 400 soldats. Pour créer l'effet de surprise on décide d'attaquer la nuit du Carnaval. Le 26 novembre 1953. Castro sera au volant du convois de 15 voitures qui transporte les assaillants. En cas d'échec, il est prévu de se retirer dans la montagne environnante. Son frère RAOUL CASTRO, 20 ans, est présent. Il est prévu d'attaquer aussi la caserne de BAYAMO située aussi dans la province d'Orienté: " Nous les gens de la Sierra étions encore pleins de préjugés et de défauts petit-bourgeois, malgré nos lectures marxistes. Nous n'avions absolument pas les idées claires, tout en désirant de toutes nos forces abattre la tyrannie et les privilèges" (F. CASTRO). Dans un premier temps, les assaillants tuent 22 soldats qui sont en pyjama dans les dortoirs ; le but principal étant de récupérer le maximum d'armes pour les distribuer aux gens qui descendraient dans la rue, mais les soldats sur place sont bien mieux organisé et la répression toute la nuit va être féroce. Au petit matin, l'assaut a échoué, les assaillants survivants  cherchent refuge chez les habitants qui ne leurs ont pas fermé la porte, d'autres vont dans l'hôpital et sont habillés en malades par des infirmières; Castro, son frère RAOUL partent, comme ils ont dit, dans la montagne. Des assaillants qui voulaient se rendre sont tués à leur arrestation. CASTRO et ses derniers compagnons rescapés seront arrêtés le 1er AOUT. Devant le tribunal il décide en tant qu'ancien avocat d'assurer seul sa défense. Il doit être jugé pour "complot contre la nation". Monseigneur ENRIQUE PEREZ qui est un ami de son père intervient pour qu'on ne le condamne pas à mort: "Je ne veux pas être libre pendant que mes compagnons croupissent dans les  prisons...je ne veux pas être libre dans un pays où il y a comme dirigeants des voleurs et des assassins. Condamnez-moi, peu importe! l'Histoire m'aquittera!"

img080

Il sera condamné à 15 ans de prison. Mais après 18 mois de prison il sera gracié. IL s'exilera au Mexique, c'est là qu'il fera connaissance d'un médecin d'origine argentine ERNESTO CHE GUEVARRA ; ils decideront de créer le Mouvement du 26 (M 26) pour continuer le combat et obtenir le renversement du Dictateur BATISTA.

Voilà comment a commençé la longue histoire du Cubain FIDEL CASTRO.

img081

*