PAT 7

Lorsqu'on s'avance vers les fêtes, on a tendance à s'intéresser un peu plus à l'existence des choses et des êtres. JIM JARMUSCH a attendu longtemps pour nous introduire dans sa façon d'aborder l'existence des choses à travers la poésie au cinéma. Sa mère, critique de cinéma dans l'OHIO, l'a d'abord conduit à étudier la littérature, puis à s'essayer à la musique et à la poésie pour finir par se fixer un avenir dans le cinéma indépendant. Comme beaucoup d' Américains, il s'est intéressé à la poésie Nord américaine de WILLIAN  CARLOS WILLIAMS qui, à partir de 1946 dressait un portait d'une ville décalée "PATERSON" en introduisant des archives locales, des coupures de presse, des lettres, des documents sur des faits divers , etc ou comme JHON DOS PASSOS (trilogie "USA") afin de restituer l'ordre des choses à travers l'ordre social :

"Nulle défaite n'est seulement faite de défaites puisque le monde qu'elle révèle est un territoire dont on n'avait jamais soupçonné l'existence, un monde perdu, impensable qui nous attire vers d'autres territoires...La mémoire est une manière d'accomplissement de la renaissance et aussi une initiation à de nouveaux espaces peuplés de hordes" (WILLIAM CARLOS WILLIAM).

 

pat1

 

"PATERSON" le film est l'histoire de 7 jours de la vie d'un couple Laura (GOLSHIFTECH FARAHANI) et de Paterson (ADAM DRIVER) dans la ville du New Jersey: Paterson (150 000 habitants) qui avait jadis connue son heure de gloire industriel dont il ne reste que des entrepôts et usines désaffectées et qui a, à présent,  mauvaise réputation malgré qu'elle a été le lieu de vie de poètes et d'artistes.

 

pat one

 

Paterson est un chauffeur de bus de la ville qui mène une vie sans histoire: levée à 6h, bisou à laura à 6h30 et direction l'entrepôt des bus. Pendant qu'il conduit, il entend les conversations des passagers. A la fin de sa journée il retourne chez lui, sort son bouledogue MARVIN qui geint et grogne. Il l'attache devant le bar comme si c'était un cheval, le temps de boire une bière et de rentrer retrouver sa chérie Laura. après quoi il descend au sous sol qui lui sert de refuge pour sa réflexion. Il a une passion pour la poésie. Il remet en ordre tout ce qu'il a écrit dans la journée sur un petit carnet dont il se sépare jamais. Souvent des petits mots de l'amour qu'il porte à Laura ou un petit poème. Laura, elle est une femme qui passe son temps à redécorer la maison avec un goût obsessionnel pour le noir et blanc quand elle ne s'invente pas un avenir hypothétique de Chanteuse de country. Elle a acheté sur internet une guitare . Même les petits gâteaux qu'elle réalise sont noir et blanc. De même quand ils vont au cinéma c'est pour voir des films en noir et blanc ou du genre Noir. Leur vie se passe ainsi joyeuse entre amour, travail, amitié et passions; c'est une sorte de poème qui fait exister les choses aussi bien les mots que les objets afin de devenir une forme de vie simple et  partagée, aussi décalée que l'est cette ville dans cette amérique du gigantisme. Une ville ni trépidante, ni mouvementée. Une forme de vie qui se décline comme un poème très accessible dont le poète ROM PAGETT disait qu'il pouvait servir de porte ouverte pour entrer dans le monde plus vaste du WILLIAM de "PATERSON".

 

PAT 9

 

RON PAGETT né en juin 42 a reçu le prix poulitzer de la poésie; il a longuement écrit avec le romancier TED BERRIGAN. il a écrit des poèmes sur ses amis disparus ou sur son idiot de chien qui aboie mais aussi la bêtise des personnages et sur les choses de notre quotidien comme des objets salière et poivrier, des héros de la culture populaire (Tarzan, Woody Woodpecker, Tom et Jerry héros de BD ) mais aussi des poètes Français :APPOLINAIRE, REVERDY... car "l'écriture poétique est en soi un acte politique". JARMUSCH a utilisé ses poèmes pour son personnage mais d'autres ont aussi été écrit par Ron pour ce film.

 

PAT CHUTE

jim

Pour Jarmusch il s'agit essentiellement d'une histoire d'amour entre deux personnes qui s'acceptent comme elles sont. Lui vit beaucoup à l'extérieur et se laisse pénétrer par ce qu'il voit et qu'il ressent autour  de lui; elle vie essentiellement à l'intérieur à faire des cup cakes qu'elle ira vendre sur le marcher, chacun a choisit le mode de vie qui lui convient et l'ont structuré en donnant libre court à leur imagination dans leur espace respectif. Pour JARMUSCH c'est l'antidote du film d'action ou dramatique. Ce qui l'interesse ce sont les petits détails de la vie en étant capable de vivre le moment présent. Paterson est une ville proche de New-York mais qui compte une grande diversité ethnique et qui possède une cascade, une ville inattendue et ignorée de beaucoup. A travers ce film on se ressource sur ce que c'est que vivre l'existence des choses.

C'est pas donné à tout le monde d'avoir un coeur de poète pour réaliser un film différent de ce qui se fait aujourd'hui au cinéma.

Durée du Film 1 h 58

PAT 20

*