LI8

On pense déjà à ce qui nous attend pour cette future année; autant s'y préparer avec la découverte d'un jeune réalisateur à qui on promet une grande réussite dans le métier.

 

LI1

 

 

CHOU

DAVY CHOU, 33 ans, est né à Paris de parents Cambodgiens. C'est son court métrage "CAMBODIA 2099" tourné en 2014 qui lui a donné l'idée d'en faire un long métrage. DIAMOND ISLAND est une île sur les rives de Phonom Penh. Il a donc continué de filmer sans même avoir écrit le scénario pour,dit-il,"libérer l'inspiration". Pour l'écriture(18 mois de travail) du Scénario CLAIRE MOUGENDRE a aidé pour lui donner "un second souffle" en fignolant les détails et en faire un conte intime et romanesque qui nous montre le Gambodge du présent qui essaie de se fabriquer un futur de rève alors que le passé n'est pas toujours totalement oublié après son implication dans le conflit du Viet Nam contre la soumission aux Américains, suivi par l'épisode du sanguinaire Dictateur Rouge POL-POT. DAVY nous fait découvrir cette nouvelle génération de Cambodgiens, garçons et filles confrontés au mythe de la modernité. Une jeunesse qui après la longue période de privation des parents, sort des campagnes pour aller découvrir le futur inconnu qui surgit dans une allure folle sur l'ile de KOH PICH au sud de PHONOM PENH où il n'y avait que du sable et que des promoteurs immobiliers Chinois, convertis eux aussi à l'ultra Libéralisme, ont décidés de transformer pour attirer les grosses fortunes d'asie.

 

LI7

 

L'histoire est celle du cambodgien Dora 18 ans qui avec un copain décide de quitter la campagne et la maison des parents pour aller découvrir la ville du Cambodge Futur qui pour l'heure est encore en plein chantier. Quand ils arrivent, Dora découvre qu'il a perdu tous ses repères. Pour vivre, il se fait embaucher comme ouvrier sur un des chantiers. Les premiers édifices qui sont sortis de terre scintillent très haut dans le ciel mais il se rend vite compte n'est pas aussi facile et agréable qu'il l'imaginait; c'est dangereux, des ouvriers meurent en chutant des échafaudages, mais la journée finie, toute change la ville devient une sorte de grande foire, la lumière blanche du soir s'efface sous les guirlandes de néons qui colorent la nuit, la jeunesse reprend des couleurs et le projet architectural pharaonique offre comme attrait une jeunesse féminine ouverte à la drague. Les méfaits du système sont remis à plus tard. Tout est douceur et poésie; l'amour timide de la découverte prend de l'assurance quand il traverse en scooter la nuit les édifices  pas encore totalement finis qui scintillent très haut. Un Jour, il retrouve son frère qui vit dans le luxe grâce, dit -il, à un mécène étranger milliardaire. Solei avait disparu depuis 5 ans; il va faire découvrir à son jeune frère Dora le monde excitant de la jeunesse urbaine cambodgienne la plus aisée, les illusions de la nuit avec ses filles faciles. Dora va tomber amoureux, et ils forment le rêve de partir découvrir l'Amérique...

"Mon film s'articule autour du désir, à la fois naïf, violent et sans recul qu'engendre ce surgissement brutal de la modernité et ce à tous les niveaux de la société".

 

LI5

 

Le Cambodge ne compte pour ainsi dire pas d'acteurs professionnels de cinéma:

SOBON NUON est Bora

CHEASMEK NOV est solei et MADEZ CHLEM AZA

 

LI3

 

Pour la bande musicale on a fait appel à 2 ex du groupe "REVOLVER" CHRISTOPHE MUSSET et JEREMIE ARCACHE qui n'ont pas hésité pour se rapporcher le plus de l'esprit du film à mélanger musique de tradition orchestrale et musique synthétique comme le réalisateur a mélangé de son côté, jeux vidéo, clips, mangas et le travail de l'artiste plasticien JAMES TURIELL avec des images du paysage cambodgien des campagnes et le paysage urbain de la modernité afin de faire ressentir par le public aussi ce sentiment d'avenir déjà vieilli, tout bouge en permanence pour devenir anti naturaliste mais proche de la réalité. La critique a soulignée le talent oratoire de ce jeune réalisateur et sa sincérité. chaque couleur employée est travaillée, image par image, pour créer l'illusion d'une grande fête foraine et retransmettre l'univers factice dans lequel les cambodgiens plongent en pensant qu'il va en sortir le Paradis.

Ce film avait été retenu par la "semaine de la critique" de Cannes.

Durée du film : 1h 39

 

LI2

 

Bonne et heureuse nouvelle ANNEE A TOUTES ET TOUS!

Et VIVE LE CINEMA ...

 

img097peint par Daniel B.L.TAU (peintre de la bouche)

 

Rendez- Vous en 2017 et merci pour votre fidélité.

*