Y5

J'avoue que je commençais à désespérer de revoir une comédie à la française qui fasse sourire sans honte . LUCIEN JEAN BAPTISTE s'est d'abord penché sur le livre de Marie FRANCOISE COLOMBANI "BLACK ADOPTION" écrit avec SEBASTIEN MAUNIER et lorsqu'il a obtenu l'accord pour en faire un film, il s'est attaché à en réécrire le scénario avec SEBASTIEN MAUNIER et FRANCOISE COLOMBANI pour en faire une comédie avec pour titre: "IL A DÉJÀ TES YEUX". C'est vrai qu'aujourd'hui encore voir des personnes blanches de peau adopter des bébés, africains, asiatique ne choque pas grand monde mais il y a une grande réticence à accepter l'inverse, à savoir un couple d'africains qui adopte un bébé blanc. Comme dit l'assistante sociale du film: "On peut aimer tous les enfants du monde et ne pas vouloir être les parents de n'importe lequel d'entre eux". Ainsi avec son nouveau film BAPTISTE choisit de faire une histoire en inversant les rôles pour traiter du vivre ensemble en dénonçant avec beaucoup d'humour les tabous dans la société occidentale et africaine (qui sont aussi valables en Asie...).

 

Y6

 

L'histoire est celle d'un couple qui vient d'ouvrir un magasin de fleurs dans la banlieue parisienne. Salimata (AISSA MAIGA), surnommée "sali", est d'origine sénégalo-malienne. Son époux est Paul ALOKA (LUCIEN JEAN BAPTISTE). TOUT dans cette boutique parfume de bonheur; Pour l'inauguration, parents et amis sont présents. Les parents de Salimata n'aiment pas beaucoup leur gendre qui a forcé leur fille pour quelle prenne un magasin et travaille; pour eux leur gendre est un boulet incapable de donner un bébé à sa femme. C'est pour cela que ce couple à fait appel à l'agence française  de l'adoption depuis des mois. Tout semble aller au mieux dans le meilleur du monde quand ils apprennent qu'ils vont pouvoir adopter un bébé. La surprise est que le bébé de 6 mois est blanc avec les yeux bleus et les cheveux blonds. Pour le couple ça n'est pas un problème mais il en va pas de même avec les parents de sali, les MAIGA, qui ont gardés leur culture africaine qui veut que le bébé garçon dont le surnom est Benjamin se prénomme de père en fils et de génération en génération LANIEMA. Et comme il est blanc il va falloir trouver le moyen de procéder à un échange puisqu'il y a un délais de 6 mois pour que l'assistante sociale qui est chargée du suivi de la famille valide l'adoption. Hors, Mme Maillet (ZABOU BREITMAN), elle aussi, est assez bornée dans ses convictions de ce qui est bien ou pas bien pour les enfants et va mettre les six mois de mise à l'épreuve pour faire capoter ce projet....

 

Y 2

 

Pour ajouter de la drôlerie à cette histoire il y a l'ami complètement fou-fou MANU (VINCENT ELBAZ) qui est toujours à côté de la plaque lorsqu'il veut rendre service, c'est un gentil hurluberlu juif. Il peint une fresque en slip fluo car il ne veut pas salir son pantalon mais garde son pul car il a froid. La mère de SALI (MARIE PHILOMENE NGA) et le père (BASS DHEM) n'acceptent pas l'idée d'avoir un petit fils non africain.

 

Y7

 

BAPTISTE est un réalisateur de 52 ans, diplômé en publicités qui a travaillé dans l'évènementiel après avoir quitté la Martinique. Il a suivi les "cours florent" pour devenir acteur; a doublé des voix au cinéma avant de faire des courts métrages en 1999, des téléfilms puis en privilégiant la comédie. Son dernier film de 2009 avait pour titre "Ma première étoile"et avait été récompensé du meilleur premier film aux CESAR et prix du public et jury d'Alpes d'HUEZ.

 

Y4

 

Avec un scénario très précis, il a évité les lourdeurs des gags pour traiter en douceur d'un sujet de fond pertinent sur la mode d'une comédie qui est bien meilleure que la comédie "Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu...".Il n'essaie pas de faire culpabiliser qui que ce soit et ne cherche pas à prendre le spectateur pour un imbécile. Tout ce qu'il espère, c'est qu'à la sortie, après une bonne petite soirée de rire, le spectateur réfléchisse sur l'acceptation de l'autre avec des familles qui ont une culture différente.

Durée du Film : 1h35

 

Y8

 

*