LION 14

lion couv

 

 

garth

L' Australien GARTH DAVIS est un nouveau venu dans le milieu des réalisateurs avec ce premier long métrage qui raconte l'histoire vraie d'un jeune indien qui s'est perdu à 5 ans et qui 20 ans plus tard, grâce à des recherches sur ordinateur avec le logiciel Google Earth qui diffuse des clichés de paysages pris par satellite a retrouvé son village natal et a pu ainsi reprendre contact avec sa famille biologique. C'est LUKE DAVIES qui a adapté le livre qui raconte cette histoire pour le cinéma. En 2014 a commencé le tournage à Calcutta (Inde) qui a pris 6 semaines compte tenu de la densité de la population, de la poussière, la pollution et la chaleur dans cette ville à l'ouest de l'Inde. la suite s'est faite à partir de janvier de l'année suivante en Australie et en Tasmanie. GREG FRASER était à la photo. Pour la musique  on fera appel à DUSTIN O'HALLORAN et HAMSCHKA.

 

LION 3

 

 

A l'époque où se déroule cette histoire l'Inde est un pays qui est à fond dans la mondialisation avec un service d'asssitanat informatique  qui aide les entreprises étrangères , notamment américaines à sous traiter un partie de leur travail de comptabilité, mais à côté de ça, une grande partie de l'intérieur du  pays reste plongé dans la misère comme par exemple le village de Collenta où vit le jeune SAROO. Il grandit avec une soeur bébé et son frère aîné GUDDU. La mère est occupée avec sa soeur à aller voler du charbon du chemin de fer pour l'échanger contre du lait. Les deux frères sont livrés à eux même; L'ainé, le soir, visite en cachette les trains vides à l'arrêt pour voir s' il peut y avoir dans les wagons des objets abandonnées, de l'argent perdu. Un soir Saroo obtient de GUDDU qu'il l'enmène avec lui. Guddu lui demande de l'attendre pendant qu'il visite les wagons. Pris de sommeil, Saroo décide d'aller s'étendre sur la banquette d'un train. Il s'endort et c'est le mouvement du train qui le réveille mais il es trop tard. 1000 km plus loin le train rentre en gare à KOLKATA (ancienne CALCUTTA). Premier gros problème le dialecte n'est pas celui du HINDI mais c'est le BENGALI. ... L'inde est un pays gigantesque de 1 milliard d'habitants où chaque année 80 000 enfants disparaissent. Saroo va survivre en faisant la mendicité, en volant de la nourriture et en couchant sous les ponts des voies ferrées jusqu'à ce qu'il soit recueilli dans un orphelinat qui le replace dans une famille d'adoption Australienne qui vit en Australie....

 

LION 13

 

Dans cette première partie du film le réalisateur filme la beauté des paysages mais ne cache rien de la misère qui entoure la capitale, les inégalités de vie, l'abandon de la jeunesse, les trafics en tout genre. Tout cela est filmé avec comme dit un critique, "une grande ampleur esthétique" mais aussi avec suffisamment de retenu pour garder au film une éloquence. C'est jamais larmoyant tout en étant émouvant.

 

lion_5

 

Dans la deuxième partie , on change de registre; Saroo grandit en Australie et s'appelle Brierley. C'est un beau jeune homme de 20 ans qui étudie pour devenir "Manager d'hôtel". Ses parents adoptifs ont adopté un autre garçon Mantosh mais ce dernier rencontre des problèmes d'adaptation avec le mode de vie Australien. Ce frère lui rappelle qi'il avait déjà un Frère GUDDU qu'il n'a jamais oublié car il l'aimait plus que tout. En Tasmanie où il étudie et où il fait sa vie avec une petite amie Lucy, un  étudiant américain qui étudie aussi la gestion hôtelière insiste pour que Saroo recherche ses racines indiennes et c'est devant un jabesis (plat de frite-pâtisserie indienne) qu'il décide de faire des recherches; comme c'est difficile de chercher sur place, vu qu'il n'a que de vagues souvenir de son village, Saroo entreprend de faire des recherches sur internet avec Googel  eart pour les images de l'Inde qu'il affiche sur les murs de sa chambre. Petit à petit, les souvenirs se font plus précis au point de retrouver son village. Il se demande si il va retrouver des membres de sa famille biologique, puis avec sa mère adoptive il se rendra sur place....

 

lion__8

 

La nouveauté de ce film est de vanter le mérites du logiciel Googel eart. Le réalisateur décide de  terminer son histoire en rediffusant des extraits d'une émission australienne de 60 mn au moment où le vrai Saroo retrouve avec sa mère adoptive sa mère Indienne. Il n'a rien fait pour que l'Australie soit le pays de rêve des pauvres indiens. Ce premier film présente quand même quelques petits manques mais il a aussi de la poésie et une toute petite dose d'humour qui rattrape bien le coup, qui font que beaucoup lui voit une carrière oscarisée comme "Slum day millionnaire".

Un PROVERBE (hindou?) dit qu'il qu'il ne sert à rien de se brûler les pieds pour se fortifier les ailes (quelque chose comme ça)

 

lion_2-

 

Dans le casting on relèvera que c'est:

Nicole KIDMAN qui est la mère adoptive

David WENHAM le père

SUNNY PAWAR Saroo enfant

DEV PATEL Saroo Adulte

ABHISHEK BHARATE Guddu

Durée du film : 1h 59.

 

lion_film_7

 

*