BB3

DYSNEY a décidé de faire des adaptations de ses plus belles oeuvres dessin animé en film avec personnages en chair et en os, histoire, au passage, de rafler encore quelques sous aux généreux spectateurs fidèles d'entre les fidèles. Le dernier en date est donc "la belle et la bête" revisitée de l'oeuvre de 1991 en dessin animé qui avait fait un tabac. Ce qu'il y a de bien avec ce genre de transformation en version Live - action à l'Américaine, c'est a dire sans ménagement pour le budget, c'est qu'une fois le film vu, on retourne au livre papier avec autant de plaisir pour revivre l'histoire avec les dessins intemporels de la version dessin animé; comme quoi les deux sont compatibles, l'un ne chasse pas l'autre.... et la maison Dysney est gagnante sur les deux tableaux.

 

BB11

 

L'idée principale du film était de rester fidèle à la version de 1991, y compris dans la façon de tourner certaines scènes et en complétant avec quelques scènes nouvelles pour approfondir les informations sur les personnages  principaux et leur passé (Belle et son père, pourquoi le jeune prince a subi une malédiction qui l'a transformé en bête...) et en travaillant beaucoup plus les relatons de La belle et la bête. 

 

bill

Un autre changement d'importance qui a retenu l'attention des intégristes, surtout américains, c'est que Dysney ait autorisé le réalisateur BILL CONDON à introduire un personnage Gay dans son film.  Cela a , parait-il, froissé les chrétiens fondamentalistes de l'Etat de la ceinture d'ALABAMA avec les patrons de salles qui ont refusé de mettre le film à l'affiche (le lancement à eu lieu le 13 mars) et même en Malaisie où là, carrément on a interdit le film!. C'est JOSH GAD qui en jouant son personnage du LEFOU a provoqué ce tsunami anti dysney. Bien que personnage secondaire,  Le Fou a son moment de gloire quand il se pose la question shakespearien :"Être ou ne pas être" en s'interrogeant sur sa sexualité ; cet ancien benêt a pour ami un grotesque fanfaron qui s'appelle GASTON ( LUKE EVANS). Doit-il rester loyal et distant ou proche avec celui qu'il admire? Cela en fait un personnage complexe sans plus. Pour les responsables de Dysney c'était une façon simple de montrer que l'on savait aussi vivre avec son temps, pas de quoi faire retourner le père WAL dans sa tombe.(Encore heureux que l'on ait pas voulu faire interdire de prendre Bill Condon qui est gay lui même, il a une relation avec JACK MORRISSEY)

 

BB2

 

Depuis que le cinéma a repris l'adaptation du conte dont la première version remonterait au 2e siècle avec : APULEE, Amour et Psyché (extrait de l'ane d'Or ou les métamorphoses) ? le succès de ce conte, au départ pour les enfants, ne s'est pas démenti et a fortement agrandi le cercle familial avec la version du Poète Jean COCTEAU de 1946. Dans ce qui a été gardé comme la version officielle BELLE est une des 3 filles d'une famille d'un riche marchand (il a aussi 3 garçons). Au contraire des autres soeurs qui sont gâtées - pourries et qui veulent épouser des princes beaux, jeunes, riches, Belle est une fille simple, douce, qui se contente de lire et qui en amour ne recherche pas forcément le luxe et la volupté. Lorsque son père sera enfermé dans le château du Monstre qu'on appelle la BÊTE pour avoir volé une rose dans son jardin, elle sera la seule des enfants à lui venir au secours en demandant qu'on la mette à la place de son père. La bête, d'abord surprise par cette demande généreuse est encore plus surpris  quand il voit Belle s'avancer vers lui et s'incliner pour demander la grâce de son vieux père.  Il pensait qu'elle serait effrayé de découvrir la bête laide qu'il est et les hurlements qui lui lance. Au lieu de la mettre au cachot, la bête lui demande de résider seulement dans son château avec lui sans chercher à fuir. Au fur et à mesure que les jours passent, Belle va partager sa vie et découvrir tout ce que cette Bête a d'humain en lui (jeune,  c'était un beau prince qui a été transformé en bête condamné à vivre renfermé dans son château en attendant l'amour d'une femme qui le libérera de son sortilège qui est une maladie (L'HYPERTRICHOSE)  qui provoque chez l'homme et la femme une croissance anormale des poils sur le visage et et le corps. Cette compassion et l'estime qu'elle porte à la bête naîtra un amour réciproque qui au final annulera le sortilège.

 

BB4

 

Ce conte avait bien évidement une morale qui était qu'il faut savoir distinguer la laideur morale de la laideur physique, l'intelligence extérieur de ceux qui affichent leurs richesse pour plaire de l'intélligence intérieure qui fait la vraie richesse que l'on doit rechercher pour connaître le vrai bonheur.

 

BB1

 

Ce qui reste amoral, c'est quand on sait que des hommes d'age mur cherchent, lorsqu'ils sont vieux et veuf, une femme jeune à épouser uniquement avec l'idée qu'elle continuera à le servir comme un prince sans se plaindre et sans rien exiger jusqu'à sa mort, y compris quand il deviendra malade et impotent. Mais depuis les temps reculés la religion était limité à la protection des hommes, les femmes n'étant rien d'autre que des animaux domestiques utiles pour subvenir aux besoins sexuels et pour se soulager par la violence que l'on est incapable d'infliger à un autre. Ce qui n'est pas dit dans ce conte c'est que derrière des hommes qui, en privé se comportent comme des bêtes, tous ne cachent pas un Prince charmant.

BB10

 

Cela dit, pour en revenir au film, c'est une vraie réussite qui pour le décor reflète bien l'époque de 1740 (avant la révolution) même si le village, le château et les personnages sont présentés, là encore, sous des couleurs très colorées, plus criantes que dans le dessin animé de 1991. La qualité technique est irréprochable d'un bout à l'autre du film: 27 décors différents pour tourner en prise de vue réelle, 150 figurants, 28 Chariots, des centaines d'animaux et le casting ne souffre pas, lui non plus, de la moindre critique: Belle (EMMA WATSON),) la Bête (DAN STEVENS) Les images de synthèses et d'animation se coulent bien dans le reste.

 

BB9

 

Bien sur que, comme dans tous les Dysney, il faut se farcir un certain nombre de chansons reprises en choeur par les acteurs, sans pouvoir y échapper comme dans la version papier, mais bon...

Durée du Film : 2 h 10

 

BB5

 PS: 174,75 millions de Dollars c'est ce qu'a rapport&é le film la première semaine aux US + Canada

La Russie qui n'a pas peur du ridicule a interdit le film aux moins de 16 ANS ! par contre la Malaisie a renoncé à le censurer.

*