HO 6

 

ALBERT RODRIGUEZ

On qualifie ALBERTO RODRIGUEZ de "meilleur réalisateur espagnol du moment" car il avait remporté 4 "GOYA" (César espagnol) des meilleurs scénarios de films. Pourtant, quand on lit les critiques de son dernier film "le Manipulateur" (retitré en France :"L'homme aux mille visages") c'est beaucoup plus mitigé. C'était étonnant car le scénario était basé sur une histoire vraie relaté dans un livre par le romancier Manuel CERDAN. En voyant la bande annonce, il paraissait évident que cette histoire n'était pas aussi simple qu'on voulait bien l'admettre. En qualifiant ce film Espagnol de "film policier de divertissement", les spectateurs qui l'ont découvert, même s'ils sont Espagnol, sans connaître ce qui est devenu l'intrigue, ni les choix du réalisateur, ne comprennent pas que c'est tout cela qui a fait que ce film paraissait souffrir d'un montage mauvais qui avait déséquilibré le rythme avec des longueurs où on passe de montées d'adrénaline à des moments d'ennuis.

 

HO5

 

Voici quelques éléments qui devraient faciliter une autre approche:

1993, l'Espagne est gouverné par le socialiste FELIPE GONZALEZ qui en est à sa quatrième victoire depuis la mort de Franco en 1975. Mais le chômage record atteint les 24% et les mesures de rigueur pour intégrer l'Union Européenne s'accompagnent d'une politique de privatisation et de libéralisme économique. A cela vient s'ajouter un scandale lorsque LUIS ROLDAN Directeur de la GUARDIA CIVILE se volatilise en emportant une gosse fortune. FRANCESCO PAESA est l'homme de l'ombre qui a trempé dans le trafic d'armes pour le compte du gouvernement qui quand tout va mal ne le couvre plus en refusant de payer et l'abandonne en pâture à la justice. Paesa s'exile puis revient en Espagne et se voit confié par le gouvernement la mission de remettre la main sur le magot de ROLDAN. Le gouvernement n'imagine pas que PAESA lorsqu'il remettra la main sur le magot le gardera pour lui afin de se venger de ce qu'on lui a fait subir en ne le couvrant plus dans son trafic d'armes. le gouvernement complètement dépassé par ce scandale s'effondre aux élections et c'est JOSE MARIA AZNAR et son parti populaire qui est élu 1er Ministre en 1996. L'Espagne rejoint l'Union européenne en 1998 et l'euro, un an plus tard, est la monnaie unique espagnole. Pour faire passer la pilule du scandale financier, on raconte n'importe quoi aux gens (on dit que Roldan a été arrête à Laos...)

 

HO4

 

Comme l'a bien dit le réalisateur Alberto RODRIGUEZ :"LE CYNISME est inhérent à cette Histoire. C'est cela qui m'a donné envie de raconter toute l'histoire.Il me fallait rendre compte de sa complexité et la rendre accessible aux spectateurs. J'ai organisé les informations et les évènemens de telle sorte que ça ne devienne pas juste un fouillis impossible à démêler. J'ai utilisé l'humour et le cynisme pour alléger l'ensemble et faire respirer l'intrigue... L'histoire sur le cas de RAS ROLDAN qui a secoué l'Espagne est celle d'un menteur. La corruption est partout dans le gouvernement et la politique et aujourd'hui elle est toujours là. Il fallait que mon personnage principal montre qu'on ne dispose d'informations floues ou trafiquées. Ensuite j'ai construit mon personnage en tenant compte de sa nature mystérieuse, louche, et aussi pour réussir qu'on éprouve un peu d'empathie pour lui. Maintenir cette dualité, c'était l'idée que j'avais sur ce "Manipulateur". Au départ je n'étais pas certain de la place occupée par PAESA dans cette affaire. C'est le livre de MANUEL CERDAN qui m'a fait réaliser qu'il est celui qui a orchestré toute l'opération. Tous les intervenants concernés par le scandale ROLDAN et ses suites ont menti d'une manière ou d'une autre. Même les journalistes ne s'entendent pas sur ce qui est, ou pas, la "vraie histoire". La seule chose  certaine est que le cynisme est présent autant dans l'histoire que dans ceux qui l'ont faite. Le "manipulateur" était un titre approprié s'il en est". 

La voix off d'un narrateur est comme un fil conducteur pour éviter que le spéctateur se perde.

Pour son budget Rodriguez avait 5 millions d'Euros.

Les images sont soignées. Le scénario, comme les précèdents, est méticuleux; c'est peut-être un peu long?

 

ho1

 

Pour le casting:

EDOUARD FERNANDEZ est Francesco PAESA

CARLOS SANTOS est Luis ROLDAN

JOSE CORONADO Jésus Camoes

MARIA ETUIRA Niévis Fernadez puerto.

Durée du film 2h O3.

 

HO2

 

*