27 avril 2017

CINEMA - TUNNEL : TOUT S' EFFONDRE

    Pour son 3 ème long métrage KIM SEONG HUN sort la COREE DU SUD de son tunnel cinéma après avoir dépassé les 24 millions de spectateurs dans son propre pays. Il a choisit de s'interroger sur le sens de la vie humaine à partir d'une catastrophe : "Pour moi, la vie humaine, c'est la chose la plus importante que nous ayons; elle est beaucoup trop dévalorisée de nos jours". Il a adapté son histoire d'un roman écrit par SOJAE WON.     Il a évité l'écueil du huis-clos et le catastrophisme et, sans... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 12:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 avril 2017

CINEMA - "ON L'APPELLE JEEG ROBOT":LE SURHOMME ITALIEN

  Enfin! le nouveau cinéma Italien revit ! GABRIELLE MAINETTI  a dû, pour réaliser son premier long métrage, monter sa propre maison de production et réaliser son film avec 1,7 millions d'€uros de budget, ce qui excluait d'entrée le recourt à beaucoup d'effets spéciaux. Mais on sait tous que la créativité ne se fait pas à coups de millions comme en Amérique. L'imagination au pouvoir demande, exige, un autre niveau d'intelligence nourri par beaucoup d'efforts personnels et une intuition basée sur la connaissance... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2017

HUMOUR - POURQUOI ALLER AU CINEMA ? : entre les 2 tours...

Un ami dessinateur de Presse : BAR qui a un blog que je vous invite à aller voir si vous aimez les dessins d'Humour sur l'Actualité: http://baractu.canalblog.com/  et l'actu de Bar (@BarActu) m'a fait parvenir un de ces anciens livre "PAN sur la Gueule! (2001)(collector of the death "Grafouniages") dont j'ai pas résisté au plaisir de vous en montrer une page consacrée bien sur au Cinéma. C'est toujours d'actualité ,Non?  
Posté par alex-6 à 21:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 avril 2017

CINEMA - APRES LA TEMPETE : APPRENDRE A ACCEPTER LA SEPARATION

    Il arrive que l'idée de faire un film vienne d'évènements proches ou lointains . Pour HIROKAZU KOREEDA, le Japonais, ce fut après la disparition du père (2001) et des souvenirs d'enfance.  Diplômé de l'université de Waseda, il avait débuté en faisant des documentaires sur le thème de la mémoire à la TV MAN UWIN dans les années 90. En 1995, il s'était lancé dans le cinéma avec un premier long métrage "MALBROSI" qui avait récolté le prix Osella d'Or au festival de Venise. Sa carrière de réalisateur était lancée... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 14:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 avril 2017

CINEMA - LE PROCES DU SIECLE : HISTOIRE - OPINIONS -VERITES

    Ne partez pas de ce titre ronflant et faux. Ce n'est ni un film qui vise à une quelconque récompense cinématographique, ni du cinéma pour rétablir une vérité niée ou oubliée. Son intérêt est bien au delà et les qualités de ce film résident dans les questions aux quelles chacun (e) doit prêter attention pour se forger une opinion  nécessitant de vraies réponses qui soient le fruit de réflexions personnelles. C'est autrement qu'il représente un film qu'il est nécessaire de voir. Ce n'est en rien le film de l'année... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 22:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 avril 2017

CINEMA -" SOUS LE MEME TOIT" UN FAIT DE SOCIETE C'EST PAS UNE COMEDIE

      Y a comme ça des réalisateurs qui pensent que n'importe quel fait de société peut devenir une comédie, même si cela demande au départ plus d'imagination et de talent qu'on ne croit parce que, par le passé, on a connue sa petite heure de gloire à la télé. Sous le même toit" apporte la preuve que c'est pas aussi simple...même si on fait appel à deux acteurs confirmés.     le moment de la séparation de couple jusqu'au divorce ne date pas d'hier sauf qu'avant ça se préparait de longue date alors... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 avril 2017

CINEMA - ZEITGEST PROTEST : L'ESPRIT DE NOTRE TEMPS

Dans ma jeunesse j'aimais bien les Bd UNDERGROUND, elles étaient en marge des circuits commerciaux traditionnels et représentaient une culture expérimentale, sauvage. CHRISTOPHE  KARABACHA semble avoir opté pour ce style de cinéma quoique ses films ne sont pas si "sous terre" que ça puisqu'ils écument tous les festivals du monde en rencontrant un intérêt évident partout alors que son cinéma ne vise pas un large public. Ce réalisateur Franco-libanais de 38 ans, né à BEYROUTH, est un réalisateur indépendant. Pendant la... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 23:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2017

CINEMA- WEDDING DOLL : POUPEE DE MARIAGE

      Quand on découvre un film Israélien où il n'est pas question de religion ni de guerre, c'est forcé qu'on a envie de voir de quoi il en retourne, surtout si le réalisateur est un autodidacte issu du documentaire et du Théâtre. Pendant 6 ans il a cru devenir comédien en allant en Amérique; la réalisation de films l'a rattrapé. Nitzan GILADY n'y est pas allé par quatre chemin :" je raconte mes histoires sans faire une grande différence entre la fiction er le documentaire. Mon expérience de documentariste... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 12:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 avril 2017

CINEMA - UN PROFIL POUR DEUX : LE CYRANO DES TEMPS MODERNES

    Voila une comédie à la Française qui ne devrait pas laisser les seniors indifférents et les autres non plus. "Un profil pour deux" est du type "boulevard",  basé sur le quiproquo et le mensonge, qui finit toujours par déclencher le rire et l'amusement jouissif. Surtout quand on a eu la bonne idée de prendre un comédien du rire qui a une gueule parfaite de senior d'aujourd'hui pour communiquer, voyager et faire des rencontres       STEHANE ROBELIN est un réalisateur heureux, c'est son... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 05:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 avril 2017

CINEMA - L'HOMME AU MILLE VISAGES : LE MANIPULATEUR

    On qualifie ALBERTO RODRIGUEZ de "meilleur réalisateur espagnol du moment" car il avait remporté 4 "GOYA" (César espagnol) des meilleurs scénarios de films. Pourtant, quand on lit les critiques de son dernier film "le Manipulateur" (retitré en France :"L'homme aux mille visages") c'est beaucoup plus mitigé. C'était étonnant car le scénario était basé sur une histoire vraie relaté dans un livre par le romancier Manuel CERDAN. En voyant la bande annonce, il paraissait évident que cette histoire n'était pas aussi... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]