fa 1

Cette semaine on va vous entrainer dans la vie de deux familles ; la première en GEORGIE et la seconde en FRANCE. Les deux films ont été réalisés par deux femmes. de la même génération. Pour NANA REKVTIMISHVILI c'est son 4ème long métrage, pour MARINE PLACE c'est son premier.

 

FA 10

 

NAFA

Nana REKVTIMISHVILI est née à Tbilissi (Géorgie), elle a fait des études de philosophie à l'université de Thilissie en 1990 à la fin de la guerre civile elle est partie en Allemagne pour poursuivre ses études cinémato -académie du film télévision à KONRAD WOLF. 9 ans plus tard elle publie un livre de nouvelles et en 2013 elle entame sa carrière de réalisatrice avec son premier long métrage.

 

FA8

 

L'histoire de cette famille géorgienne continue la manière de vivre "tous ensemble" ancrée dans la culture géorgienne. Lamara (BERTA KHAPAVA) est une mère envahissante qui régente l'organisation dans l'appartement. Le père est le mutique Otan (GOVEN CHERSHIVILLI). NANANA (LA SHUGHASHVILLI) vient d'avoir 52 ans mais refuse qu'on fête son anniversaire en vain. Elle est professeur de littérature au lycée de Tbilissi mariée depuis 25 ans à SOSO (MERAB NINIDZE); elle a eux deux enfants : Lasha (GIORGI TABIDZE) qui passe son temps devant l'ordinateur et sa soeur Nino (TSISIA QUMSISHIVILLI) 23 ans qui est venue habiter la maison familiale avec son amour Vakha (GIORGI KHUSTSILAVA) étudiant.

FA 2

Le jour de ses 52 ans toute la famille est là pour une soirée avec bouquets de fleurs, alcool et chanson mais MANANA les laissent seuls s'amuser et quand elle fait enfin une apparition, son mari lui demande si quelqu'un est mort qu'elle fait la gueule ?; sa mère l'accuse de créer des problèmes pour rien; c'est alors qu'elle annonce qu'elle va quitter la maison pour vivre seule. Sa fille lui demande si quelqu'un l'a blessée? mais elle ne donne aucune explication; sa mère s'énerve: "tu as de l'éducation, un travail, un bon mari, tu as eu une vie sans perturbation, des enfants, tu ne fais pas de travail ménager à la maison..." mais rien n'y fait, sa décision est prise , elle a déjà trouvé un logement en ville. Le film qui jusque là est lent s'emballe. Elle rejette le conformisme ancestral, y compris des vieilles copines pour qui le bonheur de la femme ne doit pas passer avant tout le reste. MANANA va continuer d'enseigner la littérature et quand elle a un moment de tranquillité chez elle , elle se remet à la guitare. Se reconstruire n'est jamais facile quand on essaie pas d'effacer son passé et que la famille continue de la surveiller dans l'espoir de la convaincre de revenir vivre à la maison :" Je n'ai besoin de personne pour me protéger, ni pour me contrôler, je suis une femme adulte". Elle est bien décidée à rester seule, face à elle -même, pour une grande remise en question afin de vivre en dépit de certains secrets de famille douloureux.... Le dicton "vivons seul pour vivre heureux" n'est pas aussi simple que celà surtout que tout le monde n'a pas les revenus d'un professeur même si c'est pas celui d'un PDG ou d'une autorité politique. En GEORGIE mais aussi ailleurs, oser sortir de la bulle familiale c'est prendre un risque de vivre à contre courant des traditions.

Vivre seule en Georgie , quand on n'y est pas contrainte n'est pas dans les habitudes. Beaucoup se demandent si on est fait pour vivre seul et combien de temps?

FA9

Nana EkitiMI a écrit le scénario de ce film féministe ancré dans le quotidien d'une famille Georgienne d'aujourd'hui. Pour la réalisation elle a encore fait appel à son ami SIMON GROB pour éviter les écueils psychologiques et de se laisser aller dans le mélodramatique. Ils sont superbement servi par la qualité des images de TUDOR VLADIMIR PANDORU. Sa science de la mise en scène donne à ce film des scènes fluides et rigoureuses qui s'enchainent parfaitement dans l'histoire et là encore Tous les acteurs interprètent leur rôle avec une grande justesse. On appréciera la bande son originale faite avec tous les acteurs qui chantent ensembles.

Durée du film : 1 h 20

FA 6