F3

 

Valérie_Lemercier

D'autre à la place de Valérie LE MERCIER aurait tourné la page de réalisatrice de cinéma après 4 essais pas toujours concluants, surtout pour le dernier. Oui, mais la dame, humoriste dans l'âme, 2 fois primée au cinéma comme meilleur second rôle et qui plus est fille d'un Agriculteur, n'est pas du genre à laisser croire qu'elle ne peut pas mieux faire. Il semble bien que cette fois elle ait eu raison de se montrer têtu.

A quoi reconnaîtrons-nous que c'est une bonne Comédie de cinéma? C'est quand les spectateurs sortent des salles avec un sourire qui en dit long. C'est d'autant plus amusant quand écrivant le scénario avec la comédienne SABINE HAUDEPIN, elle dit ne s'être rendu compte qu'à la fin que c'était une comédie romantique.

 

F6

 

Son histoire est, c'est vrai, quelque chose qui se vit souvent dans la réalité du quotidien et dont l'idée a souvent été reprise au cinéma comme sujet de film ces derniers temps -surtout en France-.

Une femme de cinquante ans, pas moche, qui jusque -là avait une vie tranquille de femme mariée avec deux enfants et un métier de Biologiste qui, en principe, n'est pas comme à l'usine menacé de licenciement à tout moment et à qui tout d'un coup le ciel lui tombe sur la tête: Son jules, qui jusque -là a été d'un conformisme qui le pousserait à rester fidèle, se laisse embarquer dans une nouvelle vie après une aventure amoureuse avec une "jeunette" alors que jusque-la il n'avait jamais penser qu'il pouvait être amoureux de quelqu'un d'autre que sa femme; ça oblige Marie -Francine à divorcer et quitter la maison. Au travail c'est pas mieux, elle est licenciée manu militarie à cause d'amiante et de compression de personnel.

 

F5

 

Résultat, à 50 ans ou pas, plutôt que rester à vivre de mendicité dans la rue, encore vaut-il mieux retourner vivre chez ses parents en attendant de solutionner son problème, surtout si on a la chance que ce soit des parents bourges qui habitent le XVIe arrondissement de Paris, même s'ils sont un peu reloock dans le style vieille France bon chic bon genre et qu'ils ont oubliés que leur fille n'était plus leur enfant gâtée. Bon, elle va devoir dormir sur le canapé car Monsieur et madame font chambre à part et que sa chambre est donc occupée. Mais promis, ils vont tout faire pour trouver parmi leurs relations un célibataire qui voudra bien épouser leur Marie Francine et en attendant qu'elle retrouve un emplois dans un laboratoire il lui feront faire la gérante d'un magasin de cigarettes électroniques; c'est tendance. Disons d'entrée que VALERIE LE MERCIER peut dans un tel rôle montrer ce qu'elle sait faire et que les parents HELENE VINCENT et PHILIPPE LAUDENBACH ne sont pas en reste dans le genre BOBO coincés sympathiques.

 

F4

 

De l'autre côté on retrouve un PATRICK TIMSIT nature, sérieux qui a laissé son côté humoriste moqueur cynique au placard pour camper le rôle d'un chef cuistôt que sa femme a largué pour aller vivre avec une autre femme et qui est contraint de vivre dans la loge de concierge d'immeuble avec sa mère en attendant, là encore, que le vent tourne. Il fait des efforts pour ne plus fumer en se rabattant sur la cigarette électronique ! Lui, au contraire de Marie Francine, prend les choses avec calme comme s'il était apaisé et qu'il croyait en sa bonne étoile le Miguel. On sent que l'acteur fait beaucoup d'efforts pour pas décevoir la réalisatrice et convaincre le public qu'il n'est pas qu'un clown où du moins qu'il peut très bien endossé le rôle du clown blanc dans ce cirque de la vie.

 

F11

 

Saluons au passage, le reste des acteurs seconds rôles à qui la réalisatrice a su donner une vraie personnalité et un rôle autre que de figuration: DENIS PODALYDES (E.Doublet) -NADEGE BEAUSSON DIAGNE (Nadège) - MARIE PETIOT (Clémence) - ANNE LE MARCHAND (Margo)...

 

F9

 

Les petites maladresses dans la mise en scène seront vite oubliées.

Bref, voilà un film qui devrait réconcilier le public avec la comédie à la Française trop souvent bâclée et VALERIE LE MERCIER avec la critique.

Un bon moment de rire !

Durée du film 1 h 40

 

F8

 

*