15 septembre 2016

LIVRE "LE GALET "RIEN" METEORITIQUE"

Mon dernier livre publié participera le 24 Octobre prochain à "la journée du Manuscrit" au siège de l'UNESCO Peut-être trouvera -t-il parmi vous des lecteurs intéressés ?                         216 pages Format 15 x 23
Posté par alex-6 à 06:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2016

CINEMA - CEZANNE ET MOI : La vocation artistique de deux créateurs indépendants

    C'est ARAGON qui expliquait que l'activité d'un artiste est un drame qui montre que l'expression de ces êtres est une nécessité qui varie en fonction du pays et de la société dans laquelle il vit et que cela est "une sorte de combat contre les diverses contraintes sociales, l'ignorance et l'incompréhension, les nécessités quotidiennes, les préjugés, .etc...mais aussi contre lui même, contre toutes ces mêmes choses en lui, contre ce qu'il retrouve en lui-même de ces errements extérieurs de la création... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 septembre 2016

CINEMA - CLASH : D'OU VIENT LA CONFUSION VIOLENTE EN EGYPTE ?

  On espérait la révolution, on a eu la confusion! voilà en résumé la situation actuelle en Egypte. Les CLASHS sont permanents y compris dans toutes les familles. La xénophobie et la théorie du complot fait que n'importe qui peut vous envoyer en prison, si vous avez écrit quelque chose qui n'a pas plu ou même si vous avez produit un film qui a choqué quelqu'un. Des Egyptiens, journalistes - photographes, sont toujours emprisonnés, depuis 2013, pour avoir voulu exercer leur métier en couvrant des manifestations. la baisse du... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 23:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 septembre 2016

CINEMA - LES DEMONS : L'ANGOISSE DE GRANDIR

  Ca parait naturel, même pour un Canadien qui a débuté dans les films documentaires, lorsqu'on bascule dans le long métrage, de vouloir rester dans l'authenticité; reste à trouver l'idée qui fera de ce premier film un mobile parfait, c'est à dire un scénario et une réalisation qui mettent en pratique quelque chose que l'on pense connaître un peu pour l'avoir soi même véçu, ce qui limitera les imprévus et les soucis de la découverte sans toutefois annuler le sens de la création.     Il semble que PHILIPPE LESAGE... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 22:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2016

CINEMA - VOIR DU PAYS : DIFFICILE D'OUBLIER ENSUITE

  "Voir du pays" est une vieille expression des troufions appelés jadis à aller faire leur service militaire. C'est moins évident aujourd'hui avec une armée de métier.   Delphine COULIN avait surpris avec son livre en 2013 (Grasset); cette réussite lui avait donné l'idée d'en faire un film. Avec sa soeur MURIEL elles ont travaillées un scénario. C'est vrai que l'histoire n'était pas celle qu'on attendait d'une femme même si les femmes soldates sont plus importantes que par le passé.De plus,elle avait fait découvrir à... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 13:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2016

CINEMA - JEUNESSE : DONNES MOI UN BATEAU QUI FLOTTE...

    Pour cette ouverture de septembre JULIEN SAMANI (43 ans) s'est jeté à l'eau avec son premier Long métrage:JEUNESSE". Il avait fait son apprentissage avec des films documentaires qui avaient remportés plusieurs prix, notamment celui du "regard neuf" (La peau trouée -2004,Prix Jean Vigo; Sur la piste 2006, les hommes de la forêt 2007). Pour son premier long métrage il a trouvé dans la lecture des oeuvres de JOSEPH CONRAD (1857-1924) matière à naviguer loin en sortant de l'ordinaire de la réalité. Faut dire que... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 00:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2016

CINEMA - DIVINES : LES CLITOS DES BANLIEUES SE REBIFFENT

      Décrocher une "CAMÉRA D'OR" pour son premier long métrage n'est pas donné à la première venue. HOUDIA BENYAMINA est une française de la banlieue parisienne diplômé de l'ERAC (École régionale d'acteurs de Cannes). Avec son diplôme en DNSPC et le I an d'aide de la FIJAD, elle crée en 2006: 1000 visages, un atelier d'écriture à la grande Borne pour démocratiser le cinéma. Dès la réalisation de son premier court métrage elle est repérée par un producteur (Marc BENOIT CREANCIER) ce qui l'encourage à poursuivre... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2016

CINEMA - BLOOD FATHER : LA VIOLENCE PEUT ELLE ETRE UNE VALEUR QUI LIBERE?

    Quand on est une vedette comme MEL GIBSON qui a besoin de relancer sa carrière après quelques ratées de films, on peut supposer qu'on ne choisit pas son réalisateur par hasard, surtout s'il est étranger, Français en l'occurence. JEAN FRANCOIS RICHET a été catalogué "meilleur réalisateur" en 2008 avec son film en deux parties "MESRINE" alors qu'il avait réalisé son premier film en 1995 ( "ETAT DES LIEUX") c'est dire qu'avec 8 longs métrages c'était pas certain qu'il soit le meilleur choix pour relancer un... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 août 2016

CINEMA - MIMOSAS : LA TRAVERSEE DE L'ATLAS

  Il y a trois ou quatre livres qui sont toujours en tête des éditions et que la plus part des familles possèdent même si ils savent que peut être ils ne les liront jamais en entier avec facilité et plaisir: LA BIBLE des juifs et chrétiens, Le CAPITAL de Karl MARX, la DIVINE COMEDIE de DANTE et le CORAN des musulmans. Pourquoi je pense à ça au moment d'écrire mon commentaire sur le Film "Mimosas" ? Sans  aucun doute parce que je trouve que le jeune réalisateur OLIVIER LAXE a fait avec son film une version cinéma... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2016

CINEMA D'ANIMATION : IGBAL L'ENFANT QUI N'AVAIT PAS PEUR : L'ESCLAVAGISME N'est pas mort.

C'est bien qu'un film d'animation empêche que l'on oublie que l'esclavagisme des enfants continue dans le monde et que cette bataille est loin d'être gagnée, y compris dans nos pays dit civilisés où des enfants réfugiés, non accompagnés, sont utilisés par des "mafias" de pays européens comme voleur à la tire dans les endroits les plus touristiques. Ailleurs quand ces enfants ne sont pas traités comme des esclaves du travail dans leur propre pays, on les recrute pour en faire des soldats de guerre kamikazes... IGBAL MASIH (1983... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]