02 septembre 2016

CINEMA - VOIR DU PAYS : DIFFICILE D'OUBLIER ENSUITE

  "Voir du pays" est une vieille expression des troufions appelés jadis à aller faire leur service militaire. C'est moins évident aujourd'hui avec une armée de métier.   Delphine COULIN avait surpris avec son livre en 2013 (Grasset); cette réussite lui avait donné l'idée d'en faire un film. Avec sa soeur MURIEL elles ont travaillées un scénario. C'est vrai que l'histoire n'était pas celle qu'on attendait d'une femme même si les femmes soldates sont plus importantes que par le passé.De plus,elle avait fait découvrir à... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 13:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2016

CINEMA - JEUNESSE : DONNES MOI UN BATEAU QUI FLOTTE...

    Pour cette ouverture de septembre JULIEN SAMANI (43 ans) s'est jeté à l'eau avec son premier Long métrage:JEUNESSE". Il avait fait son apprentissage avec des films documentaires qui avaient remportés plusieurs prix, notamment celui du "regard neuf" (La peau trouée -2004,Prix Jean Vigo; Sur la piste 2006, les hommes de la forêt 2007). Pour son premier long métrage il a trouvé dans la lecture des oeuvres de JOSEPH CONRAD (1857-1924) matière à naviguer loin en sortant de l'ordinaire de la réalité. Faut dire que... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 00:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2016

CINEMA - DIVINES : LES CLITOS DES BANLIEUES SE REBIFFENT

      Décrocher une "CAMÉRA D'OR" pour son premier long métrage n'est pas donné à la première venue. HOUDIA BENYAMINA est une française de la banlieue parisienne diplômé de l'ERAC (École régionale d'acteurs de Cannes). Avec son diplôme en DNSPC et le I an d'aide de la FIJAD, elle crée en 2006: 1000 visages, un atelier d'écriture à la grande Borne pour démocratiser le cinéma. Dès la réalisation de son premier court métrage elle est repérée par un producteur (Marc BENOIT CREANCIER) ce qui l'encourage à poursuivre... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2016

CINEMA - BLOOD FATHER : LA VIOLENCE PEUT ELLE ETRE UNE VALEUR QUI LIBERE?

    Quand on est une vedette comme MEL GIBSON qui a besoin de relancer sa carrière après quelques ratées de films, on peut supposer qu'on ne choisit pas son réalisateur par hasard, surtout s'il est étranger, Français en l'occurence. JEAN FRANCOIS RICHET a été catalogué "meilleur réalisateur" en 2008 avec son film en deux parties "MESRINE" alors qu'il avait réalisé son premier film en 1995 ( "ETAT DES LIEUX") c'est dire qu'avec 8 longs métrages c'était pas certain qu'il soit le meilleur choix pour relancer un... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 août 2016

CINEMA - MIMOSAS : LA TRAVERSEE DE L'ATLAS

  Il y a trois ou quatre livres qui sont toujours en tête des éditions et que la plus part des familles possèdent même si ils savent que peut être ils ne les liront jamais en entier avec facilité et plaisir: LA BIBLE des juifs et chrétiens, Le CAPITAL de Karl MARX, la DIVINE COMEDIE de DANTE et le CORAN des musulmans. Pourquoi je pense à ça au moment d'écrire mon commentaire sur le Film "Mimosas" ? Sans  aucun doute parce que je trouve que le jeune réalisateur OLIVIER LAXE a fait avec son film une version cinéma... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2016

CINEMA D'ANIMATION : IGBAL L'ENFANT QUI N'AVAIT PAS PEUR : L'ESCLAVAGISME N'est pas mort.

C'est bien qu'un film d'animation empêche que l'on oublie que l'esclavagisme des enfants continue dans le monde et que cette bataille est loin d'être gagnée, y compris dans nos pays dit civilisés où des enfants réfugiés, non accompagnés, sont utilisés par des "mafias" de pays européens comme voleur à la tire dans les endroits les plus touristiques. Ailleurs quand ces enfants ne sont pas traités comme des esclaves du travail dans leur propre pays, on les recrute pour en faire des soldats de guerre kamikazes... IGBAL MASIH (1983... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 août 2016

CINEMA -TONI ERDMANN : UN GAND SOUFFLE DE FRAICHEUR

    Il y a comme ça des surprises qui bousculent bien des certitudes. On pensait le cinéma allemand renfermé derrière les murs de son passé, obnubilé par sa réussite économique, incapable d'audace et de liberté et voilà que mine de rien une jeune réalisatrice Allemande (elle est née en 1976) vient balancer une grosse berta à la crème sur Cannes et son jury en costume paillette avant de repartir avec le Prix de La CRITIQUE INTERNATIONALE pour laisser le Festival dans sa notoriété de magistrat suprême du Cinéma... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 août 2016

CINEMA - STAR TREK : 50 ANS DE SAGA

  STAR TREK est de retour!. Les Vaisseaux partent toujours de la base spatiale de YORKTORWN ; Le vaisseau vedette pour les missions lointaines reste le bon vieux USS ENTREPRISE avec l'équipage commandé par le toujours jeune James t kirk (CHRIS PINE) avec bien sur l'inoubliable SPOCK aux oreilles pointues (ZACHARY GRUNTO). La Fédération qui regroupe les terriens avec d'autres galaxies confie la mission de 5 ans à  KIRK d'aller jouer la carte de la paix avec une galaxie ennemie en offrant à son chef un "ARTEFACT" qui... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2016

CINEMA - L'ECONOMIE DU COUPLE

    C'est le réalisateur Belge JOACHIM LAFOSSE qui s'épanche sur un fait de société : la fin de vie en couple. Il va observer une cellule familiale qui après  15 ans de bonheur se désintègre avec à la clé un problème d'argent. Il se faufile de pièce en pièce et comme les filles jumelles du couple assiste dans un effroi silencieux aux prises de bec du couple entrecoupés de moments de lassitude qui rendent le malaise permanent. Le but du réalisateur: " amener de la complexité vers le plus grand nombre des... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2016

CINEMA- JASON BOURNE : L'ESPION AMNESIQUE QUI AGIT

    Si vous êtes de ces spectateurs qui préfèrent les actions aux dialogues, avec la 5ème de JASON BOURNE  vous allez être servi. 200 véhicules (moto, auto, fourgon...) envoyés à la casse (50 conduits par des cascadeurs et 150 sans pilote), les scènes poursuites n'en finissent jamais, la traque menée par le méchant BAD GUY (VINCENT CASSEL) ne connaît aucun répit. Pour chaque cascade il a fallu pas moins de 15 caméras numériques ARRI ALEXA. Lorsque les scènes avaient lieu en plein jours et étaient un peu moins... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]