20 mai 2016

CINEMA - A L'ORIGINE DELA VIOLENCE : ENQUETE FAMILLIALE POUR COMPRENDRE ET AVANCER

 En attendant de connaitre le palmares de Cannes 2016, intéressons-nous à un film qui sera sur nos écrans le mercredi 25 mai et qui serait dommage de laisser passer: Il est toujours bon de ne pas se fier à ses réticences sur quelque chose parce que "on croit que..." qui relève en fait de notre peur imbécile qui comme le "silence est la lèpre" maltraite nos personnes.   ELIE CHOURAQUI a eu le plus grand mal à convaincre les producteurs français de financer son film, il a même dû lancer un appel aux internautes... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 14:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2016

CINEMA- ELLE : LA VIOLENCE REND-ELLE MECHANTE ?

     Continuons de profiter des films en compétition à Cannes qui sortent sur nos écrans.   la semaine du 25 MAI, on signe le retour de l'Hollandais toujours aussi violent; PAUL VERHOEVEN de 78 ans d'age. Après 5 ans d'abstinence, le réalisateur des Pays Bas marque son retour à CANNES où il avait triomphé, voilà 24 ans déjà, pour "BASIC INSTINCT" (1992), avec cette fois, un Thriller adapté d'un roman de PHILIPPE DJIAN : "OH..." (2012) et cette particularité qu'il a voulu tout faire... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 mai 2016

CINEMA - LE POINT SUR LES PREMIERS FILMS: L'EMOTION AU RENDEZ-VOUS

  Cette semaine de pentecôte y a pas grand chose dans les sorties de Mercredi; autant en profiter pour jeter un regard sur les premières projections de Cannes en compétition. Du grand RIRE et des vraies larmes; autant dire que ce démarrage a été une divine surprise pleine d'émotions pour le public chanceux. Ça m'étonnerait et me décevrait beaucoup si au palmarès final on ne retrouvait pas plusieurs de ces films au palmarès; à commencer par l'arrivée en trombe du jeune cinéma Allemand qui a époustouflé tout le monde par le... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 11:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 mai 2016

CINEMA - JULIETA : SENTIMENTS DE FEMME

  On est en plein Cannes et puisque il sort sur nos écrans des films même en compétition, pas la peine de se géner pour nous transformer en Jury et on verra au final si on aurait fait aussi bien qu'eux.   ALICE MUNRO est une auteur canadienne de nouvelles ."FUGITIVES" est un recueil de trois courtes nouvelles séparées dont les titres  annoncent bien la couleur: "HASARD" - "BIENTÔT" - "SILENCE", et qui a retenu, en 2011, toute l'attention du bouillant Espagnol PEDRO ALMODOVAR. L'Espagne et le Canada ce... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 17:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 mai 2016

LITTERATURE - ALICE MUNRO : LA QUETE DE LA LIBERTE DES FEMME

 * Le film d'ALMODOVAR que je viens de commenter a été l'occasion de découvrir le prix nobel de la littérature 2013 salué comme "la souveraine de l'art de la NOUVELLE contemporaine"; ALICE MUNRO est née au Canada en 1931; elle a écrit 14 recueils de "nouvelles" et 1 roman. On a remarqué son sens de la construction dans son écriture, son lyrisme et son sens du détail des petites choses. Tous ses recueils sont centrés autour des personnages féminins, c'est toujours une réflexion douce amère sur l'existence. C'est toujours un... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mai 2016

CINEMA - MA LOUTE: LE COMIQUE ONIRIQUE DE LA PATAPHISIQUE SOCIALE

    C'est peu de dire que ce Réalisateur qui approche de la soixantaine reste une singularité du cinéma Français: "Je voulais que mon film soit un film comique, un cinéma graphique et profondément drôle. Aussi je se suis éloigné le plus visiblement possible du soit disant naturalisme...j'ai relié entre elles des vieilles cartes postales cela a entraîner le pouvoir comique des situations que j'imaginais. La comédie suppose elle une machinerie, un mécanisme différent, immédiat; c'est moins incantatoire que le drame et... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 09:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 mai 2016

CINEMA- CAN...CANNES : RIEN DE NOUVEAU DANS LES PAILLETTES

A CROIRE que dans le mondial cinéma on a toujours du mal à trouver des réalisateurs capables de sortir CANNES de la routine annuelle qui fait douter sur la réelle volonté de montrer "de nouvelles façons de regarder le monde" selon l'engagement fondateur. Dans le même temps où je dis cela, on annonce que "Ma loute" de BRUNO DUMONT est un film radical qui met en scène un snob imbécile, presque dégénéré qui quelque part évoque la lutte des classes remplie de poésie entre deux guerres; d'autres films en compétition se... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2016

CINEMA -MONEY MON$TER : LES ILLUSIONS PERDUES

    Le scénario écrit par JAMIE LINDEN -ALAN DIFIORE  et JIM KAUF sur une histoire de DIFIORE ET KAUF était rangé dans le placard de la liste noire des scénario n'ayant pas trouvé preneur. Heureusement pour eux JODIE FOSTER a relevé le défi d'en faire son quatrième film aider par GEORGES CLOONEY , JULIA ROBERTS et JACK O'CONNELL pour le trio d'acteurs principaux.     L'originalité consistait à faire un film d'une prise d'otage pendant une émission en Direct  en temps réel. Il fallait... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2016

CINEMA -TOUT, TOUT DE SUITE : DANS NOTRE SOCIETE DE BARBARES

   ILAN HALIMI   Notre société n'est pas moins barbare qu'avant, et ceci est sans doute dû, en grande partie, à la misère sociale et intellectuelle des gens qui, comme le dit MORGAN SPORTES,sortis de l'école en étant limité intellectuellement,  se sont laisser aliéné par la télévision et ont limité leur culture à internet, en ne regardant plus rien d'autre que leur propre "connerie". C'est cette misère sociale et intellectuelle qui pousse cette nouvelle génération de barbares à l'horreur du racisme et de... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2016

CINEMA - LES AMANTS DE CARACAS : DE LA-BAS MEME UNE IDYLLE RESTE MELANCOLIQUE ET CHAOTIQUE

    Caracas, la capitale Venezuelienne, est une ville où la violence reste subtile, invisible hors champ des regards indiscrets bien qu'elle évolue dans une complexité sociale où le quartier riche des affaires côtoie le quartier pauvre de CARACAO séparé par la Candélaria, une zone d'habitations de classe moyenne à loyers modérés: "A Cause de la crise économique lourde que le pays a traversé, Caracas et toutes les infrastructures vénézuéliennes ont subies de nombreuses transformations" dit le réalisateur LORENZO VIGAS "on... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]