13 mai 2016

LITTERATURE - ALICE MUNRO : LA QUETE DE LA LIBERTE DES FEMME

 * Le film d'ALMODOVAR que je viens de commenter a été l'occasion de découvrir le prix nobel de la littérature 2013 salué comme "la souveraine de l'art de la NOUVELLE contemporaine"; ALICE MUNRO est née au Canada en 1931; elle a écrit 14 recueils de "nouvelles" et 1 roman. On a remarqué son sens de la construction dans son écriture, son lyrisme et son sens du détail des petites choses. Tous ses recueils sont centrés autour des personnages féminins, c'est toujours une réflexion douce amère sur l'existence. C'est toujours un... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mai 2016

CINEMA - MA LOUTE: LE COMIQUE ONIRIQUE DE LA PATAPHISIQUE SOCIALE

    C'est peu de dire que ce Réalisateur qui approche de la soixantaine reste une singularité du cinéma Français: "Je voulais que mon film soit un film comique, un cinéma graphique et profondément drôle. Aussi je se suis éloigné le plus visiblement possible du soit disant naturalisme...j'ai relié entre elles des vieilles cartes postales cela a entraîner le pouvoir comique des situations que j'imaginais. La comédie suppose elle une machinerie, un mécanisme différent, immédiat; c'est moins incantatoire que le drame et... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 09:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 mai 2016

CINEMA- CAN...CANNES : RIEN DE NOUVEAU DANS LES PAILLETTES

A CROIRE que dans le mondial cinéma on a toujours du mal à trouver des réalisateurs capables de sortir CANNES de la routine annuelle qui fait douter sur la réelle volonté de montrer "de nouvelles façons de regarder le monde" selon l'engagement fondateur. Dans le même temps où je dis cela, on annonce que "Ma loute" de BRUNO DUMONT est un film radical qui met en scène un snob imbécile, presque dégénéré qui quelque part évoque la lutte des classes remplie de poésie entre deux guerres; d'autres films en compétition se... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2016

CINEMA -MONEY MON$TER : LES ILLUSIONS PERDUES

    Le scénario écrit par JAMIE LINDEN -ALAN DIFIORE  et JIM KAUF sur une histoire de DIFIORE ET KAUF était rangé dans le placard de la liste noire des scénario n'ayant pas trouvé preneur. Heureusement pour eux JODIE FOSTER a relevé le défi d'en faire son quatrième film aider par GEORGES CLOONEY , JULIA ROBERTS et JACK O'CONNELL pour le trio d'acteurs principaux.     L'originalité consistait à faire un film d'une prise d'otage pendant une émission en Direct  en temps réel. Il fallait... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2016

CINEMA -TOUT, TOUT DE SUITE : DANS NOTRE SOCIETE DE BARBARES

   ILAN HALIMI   Notre société n'est pas moins barbare qu'avant, et ceci est sans doute dû, en grande partie, à la misère sociale et intellectuelle des gens qui, comme le dit MORGAN SPORTES,sortis de l'école en étant limité intellectuellement,  se sont laisser aliéné par la télévision et ont limité leur culture à internet, en ne regardant plus rien d'autre que leur propre "connerie". C'est cette misère sociale et intellectuelle qui pousse cette nouvelle génération de barbares à l'horreur du racisme et de... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2016

CINEMA - LES AMANTS DE CARACAS : DE LA-BAS MEME UNE IDYLLE RESTE MELANCOLIQUE ET CHAOTIQUE

    Caracas, la capitale Venezuelienne, est une ville où la violence reste subtile, invisible hors champ des regards indiscrets bien qu'elle évolue dans une complexité sociale où le quartier riche des affaires côtoie le quartier pauvre de CARACAO séparé par la Candélaria, une zone d'habitations de classe moyenne à loyers modérés: "A Cause de la crise économique lourde que le pays a traversé, Caracas et toutes les infrastructures vénézuéliennes ont subies de nombreuses transformations" dit le réalisateur LORENZO VIGAS "on... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2016

CINEMA - UN HOMME A LA HAUTEUR : ON A RETRECI DUJARDIN!

  On comprend que pour arriver à rétrécir JEAN DUJARDIN en petit bonhomme de 1 m 36, il a fallu user de pas mal d'ingéniosités et des effets spéciaux en filmant beaucoup de scènes sur fond vert: "Dans les scènes rapprochées, Jean était soit à genoux, soit dans un fauteuil troué pour paraître plus petit. Dans la voiture il avait une sorte de tabouret à roulettes de l'accessoiriste Yvon" (Virginie EFIRA). Cet acteur qui a fait sa place dans le cinéma américain reste audacieux et inattendu dans le choix de ses rôles:... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2016

CINEMA - TRACKS : TRAVERSEE DU DESERT AUSTRALIEN EN SOLITAIRE

    On croit connaître un pays et on est tout surpris quand on découvre que c'est différent des cartes postales. Beaucoup comme moi sans doute ignoraient q'il y avait en Australie de nombreux élevages de CHAMEAUX (Camel farms).     L'idée du film "TRACHS" est né de l'aventure d'une femme ROBYN DAVIDSON relatée dans un livre catalogué d'exploration et de voyage qui a rencontré un fort succès à sa sortie en 1980.  ROBYN a longtemps rechigné à laisser son histoire être portée à l'écran     ... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 12:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2016

CINEMA - DALTON TRUMBO : UN HOMME DE CINEMA FIDELE A LA LIBERTE D'EXPRESSION ET AUX VALEURS HUMAINES

    Même quand on est un homme de cinéma célèbre, il faut savoir ne pas vendre son âme d'être humain pour parfaire sa célébrité. DALTON TRUMBO,  scénariste américain, a été un SPARTACUS du cinéma américain engagé (SPARTACUS était un roman d'HAWARD FAST que TRUMBO a scénarisé et qui a été réalisé par STANLEY KUBRICK avec KIRT DOUGLAS dans le rôle principal. Spartacus ancien esclave, devenu GLADIATEUR, a lutté pour mettre fin à l'esclavage  de Rome).     A ses débuts il était un lecteur de... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 12:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 avril 2016

HOMMAGE - CERVANTES: A L'ORIGINE DE LA PENSEE MODERNE et du ROMAN REVOLUTIONNAIRE

      S'il est un roman qui m'a donné le goût de la lecture de livres capables de se moquer avec humeur, bonne humeur, et humour d'un vieux monde finissant en dépassant les frontières du réel pour mieux nous préparer à affronter le monde du futur dont on perçoit les prémisses qui provoquent l'angoisse c'est bien "L'INGENIEUX HIDALGO DON QUICHOTTE DE LA MANCHE": "Je voudrais bien tenir maintenant devant moi tous ceux qui ne croient pas et ne veulent pas croire de quelle utilité sont dans le monde les chevaliers... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 10:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]