26 novembre 2015

CINEMA- NEW TERRITOIRES : LE SALUT DES MORTS ET DES ESPRITS CHINOIS A N'IMPORTE QUEL PRIX

La réalisatrice Française FABIANNY DESCHAMPS nous livre avec "NEW TERRITOIRES" une expérience de film d'un genre cinématographique qui se veut un voyage mental pour investir l'imaginaire du spectateur avec un sujet qui sort de l'ordinaire sur le commerce des morts basé sur l'assassinat pour maintenir une tradition millénaire afin d'assurer le salut des morts chinois. Au départ le sujet lui a été inspiré par un fait divers réel:Depuis la révolution culturelle de Mao, le parti qui dirige la CHINE a interdit l'enterrement... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 23:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 novembre 2015

LE TERRORISME NE VAINCRA JAMAIS LA LIBERTE L'EGALITE LA FRATERNITE *
Posté par alex-6 à 00:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2015

CINEMA - LES COWBOYS : LE FOLKLORE CONFRONTE A LA REALITE

j'ai toujours pensé que le bon cinéma n'est pas qu'un art pour le spectacle de divertissement mais qu'il pouvait aussi se présenter comme un outil pour aider à mieux voir la réalité du monde dans lequel on vit. Quand il évoque les problèmes d'actualité son but n'est pas d'apporter des réponses aux questions qu'on se pose mais de mieux voir ce qui se passe et auquel on n'avait peut-être pas songé. Le film du Français THOMAS BIDEGAIN, plus connu jusque là pour les scénarios des films de JACQUES AUDIARD, sort à point nommé. Comme... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 00:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 novembre 2015

CINEMA - STRICTLY CRIMINAL: LA FIGURE DU GANG DES IRLANDAIS DE BOSTON

    Les maquilleurs de cinéma ne sont jamais déçu avec JHONNY DEPP comme acteur. IL s'amuse à n'avoir jamais la même gueule qui pourtant au naturel n'est pas déplaisante.Pour "CRITIQUE CRIMINELLE", le défi était de taille car on avait en archive multitude de photos du personnage véritable qui a fait courir la police américaine pendant plus de 12 ans. On savait que ce JAMES WHITEY BULER avait les yeux bleus, qu'il perdait les cheveux et qu'il avait un rictus sur la lèvre et un menton fuyant.Pour reconstituer ce... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2015

CINEMA- JE SUIS UN SOLDAT :LE MONDE SOCIAL DU XXI ème SIECLE

  Pour un premier film, choisir de traiter un sujet autour du trafic des chiens qui reflète ce qui ce passe dans notre société actuelle pour s'en sortir, montre une vraie recherche pour éviter le film facile: "N'ayant pas fait d'école de cinéma, les courts métrages ont été le lieu de mon apprentissage. Dans chacun il était question de libération du personnage principal qui devait résoudre son énigme interne pour accéder à une conscience nouvelle. Avec "je suis un soldat" j'ai cherché à ce que l'Héroine s'affronte au monde... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 17:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 novembre 2015

CINEMA - L'IDIOT : LA LEZARDE QUI PRECEDE L'ECROULEMENT

  Après avoir commenté le film d'un grand réalisateur RUSSE (Francofonia), je suis heureux que le hasard de la programmation nous propose de découvrir le NOUVEAU CINEMA RUSSE avec un jeune réalisateur au talent prometteur YURI BYKOV qui s'est fait remarqué et distingué par plusieurs festivals en 2014 avec son film DURAK (L'idiot) qui sort sur les grands écrans en France.Une DECOUVERTE qui marquera le cinéma:   Bien sur que le titre de l'IDIOT n'est pas sans évoquer le roman de l'écrivain RUSSE FIODOR DOSTOIEVSKI écrit... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2015

CINEMA- FRANCOFONIA : UN ENCHEVETREMENT DE SYMBOLES ACTFS

    C'est JEAN GENET qui rêvait d'un ART "qui serait un enchevêtrement profond de symboles actifs, capable de parler au public un langage où rien ne serait dit mais tout pressenti". ALEXANDRE SOKUROV, Le réalisateur de cinéma, a déjà montré avec "L'Arche Russe" consacré au Musée de l'ERMITAGE de sT Pétesbourg qu'il aimait cette idée de musée qui renferme quantité d'oeuvres d'artistes d'un peu partout sur plusieurs siècles. Dans "Francofonia" il a choisit de méditer à voix haute (OFF) sur le musée qui... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 17:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2015

CINEMA - UNE HISTOIRE DE FOU : MAIS FACILE A COMPRENDRE

Quand vous allez dans une école Française à une époque où l'allemand n'est pas aimé et l'arménien considéré comme un réfugié de plus et que vous parlez allemand comme votre mère et quelques mots d'arménien par votre père, on comprend que la vie d'un jeune garçon n'est pas des plus simples et que par la suite il mette son appartenance ethnique au second plan pour se réclamer fils d'ouvrier internationaliste. ROBERT GUEDIGUIAN s'est tourné assez vite vers le cinéma engagé sans être trop attiré par la cause Arménienne même si... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 11:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 novembre 2015

CINEMA - 007 LE SPECTRE : LE PLUS CHER DE LA SAGA JAMES BOND

Il y a comme ça des films qui coûtent un argent fou :faire traverser un chalet par un avion,mettre de la neige artificielle sur 4KM, et un hélicoptère pour éviter les avalanches non prévues, casser 7 Aston martin DB 10,1502 figurants maquillés et costumés par 107 maquilleurs pour un défilé à Mexico, refaire une course poursuite Jaguar - Aston Martin sur la Tamise ça coûte et si vous ajoutez à tout ça les imprévus, des décors italiens trop fragiles qui s'écroulent, des tempêtes de sables, des interdictions de tournage dans... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 12:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 octobre 2015

LIVRE - HOPITAL:VITE...ON EST PRESSE!

Pour une fois, permettez-moi de sortir de ma bulle cinéma pour faire la promotion de mon Premier livre qui vient être édité après plus de Onze années de galère pour le faire accepter par un éditeur !     Raconter l'Hôpital c'est parler de 1600 ans d'Histoire sociale et politique d'un pays comme la France; autant dire, un travail démentiel quand on veut que ça reste compréhensible et accessible pour le plus grand nombre et ennuyeux pour personne. Qu'on se comprenne bien, il est nullement question ici de raconter... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 20:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]