23 juillet 2015

CINEMA D'ANIMATION- LE PETIT PRINCE: DESSINES-MOI L'INVISIBLE

    Voilà une histoire qui depuis 1943 a fait le tour du monde et a été traduite en plus de 140 langues et dialectes (+ de 140 millions d'exemplaires vendus) et qui pourtant encore continue à faire problème pour être adaptée au cinéma, télévision. Pour ma part, il m'a fallu attendre tout ce temps pour enfin daigner lire ce roman de St EXUPERY en entier et encore parce que j'ai trouvé sur internet une version Gratuite à télé-charger (édition du groupe ebooks libre et gratuit site: math. polytechnique.fr). Comme... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2015

CINEMA -LENA : QUAND LA MEMOIRE VOUS JOUE DES TOURS

          Après "l'Amour et rien d'autre" (2011), deuxième film pour l'Allemand JAN SCHOMBURG à quatre ans de distance ; "c'est,dit-il, le temps nécessaire pour trouver les financements", comme quoi même en Allemagne rien n'est facile. Le sujet lui a été inspiré par une émission de radio où une femme racontait la difficulté à retrouver son ancienne vie quand on est devenue amnésique; même les mots dans son livre intime lui semblaient être d'une inconnue: "son intervention a initié mon... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2015

CINEMA - DES APACHES : LE CHEMIN DU MOI VERITABLE D'UN KABYLE DE BELLEVLLE

  Il est souvent difficile de confirmer dans un deuxième film que l'on est un réalisateur créatif qui mérite qu'on suive ses débuts dans le cinéma. C'est pourtant ce qu'est en passe de réaliser NASSIM AMAOUCHE après "Adieu Gary". Forcement qu'a première vue, si on regarde "des APACHES" sans au paravent avoir essayé de comprendre le pourquoi des choix de l'auteur, on va trouver pleins de défauts dans la mise en scène et la réalisation de ce film qui mélange les indiens avec les kabyles. Commenter un film avant sa sortie... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2015

CINEMA - LE GARCON INVISIBLE :ON TROUVE TOUJOURS PLUS PETIT QUE SOI

C'est évident que si on programme le "Ant-MAN" des studios MARVEL- DISNEY à coté du "GARÇON INVISIBLE"  de l'Italien SALVATORES, c'est le film avec l'homme-fourmi qui remplira les salles cet été. Le Budget de ce dernier a permis au réalisateur PEYTON REED  des innovations technologiques nouvelles comme la macro photographie joint à la motion capture pour permettre au spectateur de voler sur une fourmi volante.  Si par contre on cherche un petit film qui traite d'un problème humain comme celui qui occupe... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 18:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 juillet 2015

CINEMA- LA ISLA MINIMA :CRIMES EN SERIE EN ANDALOUSIE

Le cinéma espagnol va de l'avant et le public espagnol en redemande. Pour son 6 ème long métrage le réalisateur ALBERTO RODRIGUEZ nous sert avec "La isla minima" un THRILLER estival accompagné d'une réflexion sociale sur une période transitoire qui perdure. Le scénario avait commencé d'être écrit en 2005 puis repris ces dernières années avec l'aide de son ami RAPHAEL COBOS pour évoquer d'une manière plus profonde et subtile cette période de transition post Franquiste qui se poursuit aujourd'hui encore car bon nombres des... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 juillet 2015

CINEMA DOCUMENTAIRE -DIOR ET MOI: LE SECRET DE LA REUSSITE

    Il y a comme ça des histoires de films qui vous renvoie à vos expériences de jeunesse. Pour ma part le documentaire de FREDERIC TCHENG m'a fait me souvenir que dans les années 50 un vietnamien avait ouvert sa petite boutique de tailleur dans ma rue. Ma mère venait lui faire faire aussi bien les pantalons de travail de son maçon de mari que, lorsque les moyens financiers le permettaient (Une fois tous les deux ou trois ans), un costume du dimanche pour ses enfants. Depuis tout petit j'adorai me... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 18:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 juillet 2015

CINEMA- QUE VIVA EISESTEIN ! : LE CINEMA HUMAIN ET SON HISTOIRE VIVANTE

Place aux artistes:   le cinéma d'été a ça de bien, c'est que ça laisse du répit aux spectateurs pour découvrir des films étrangers de qualité qui sont difficilement projetés en pleine saison. ETER GREENAWAY, bien qu'il  ne soit pas un inconnu, éprouve beaucoup de mal à faire valoir son talent de Grand Réalisateur. C'est vrai qu'il est hors norme. Ce Britannique de 73 ans avait fait précédé son amour pour le cinéma par une période d'artiste peintre, puis en se lançant dans l'écriture et l'illustration des... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2015

CINEMA D'ANIMATION- LES MINIONS : NOS BONS VOISINS

    C'est la saga de l'été. Depuis leur apparition en 2010, ils sont toujours aussi moches à la recherche du maître des méchants à travers les âges. Comme ils se plaisent à nous le rappeler, ils sont là depuis la nuit des temps et font partie intégrante de l'évolution humaine. On ne comprend rien à ce qu'ils "baragouinent" mais il suffit de les regarder faire pour les comprendre. Avec leurs allures de gélules en salopette , ils savent, au besoin, revêtir les habits d'époque pour nous convaincre qu'on partage le... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 20:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 juin 2015

CINEMA - TALE OF TALES : LES TOURMENTS HUMAINS

Pour commencer cette période de vacances, il est rare que sortent en salle des films qui attireront des amateurs du cinéma de qualité indiscutable. Présenté à Cannes, on en est encore à ce demander ce qui a fait si peur au jury pour détourner son regard de "TALE OF TALES"? Serait-ce parce qu'il traitait de leurs obsessions cachées? Il est temps de réparer cette oubli honteux et de saluer une fois encore le réalisateur Italien MATTEO GARRONE pour ce petit chef d'oeuvre du film fantastique. "Je voulais frapper... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 17:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 juin 2015

CINEMA- VICTORIA: EXPERIENCE D'UN CINEMA NOUVEAU

    Il est toujours intéressant de voir des jeunes réalisateurs chercher à innover dans la façon de faire un film de cinéma long métrage qui sorte du cinéma traditionnel. On se rappelle que FELLINI rêvait de faire un film avec une seule image; SEBASTIAN SCHIPPER a lui fait l'expérience d'un film tourné en  un seul plan séquence de 4h 30 à 6h 54' sans coupure ni montage avec 22 lieux différents (boite de nuit, rue, banque, sous sol de parking, Toit terrasse, voiture...), 7 acteurs et 150 figurants, 6 assistants, 3... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]