11 avril 2015

CINEMA- UNE BELLE FIN : LA SOLITUDE N'EFFACE PAS TOUT

    JOHN PASSOS avait inventé une méthode pour écrire sa trilogie "USA" qui en établissant l'ordre social visait à rétablir l'ordre des choses. Le Russe SOLJENITSYNE avait élargie cette méthode en combinant le document historique avec la fiction pour écrire un récit (pas un roman) en y mettant des tracts, des correspondances, des titres d'annonces publicitaires, des extraits de presse et journaux officiels et même des scénarios de film à faire afin de restituer l'ordre des choses. WALTER BENJAMIN préférait quand à... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 avril 2015

CINEMA - LOST RIVER : ON NE NAIT PAS REALISATEUR

 Quand un acteur vedette comme RYAN GOSLING décide de fait un entr'acte pour se lancer dans la réalisation d'un premier film, on ne peut pas faire comme s'il ne s'était rien passé ou comme s'il avait eu besoin de ça pour faire oublier une perte de renommée en matière d'acteur. A 35 ans on peut dire qu'il a été un touche à tout en matière de pratiques artistique: D'abord danseur à 11 ans ce qui déjà n'est pas courant quand on sait qu'il a été élevé dans une famille de Mormon. Quand il se lance dans le cinéma c'est pour des rôles... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 00:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2015

CINEMA- JAMAIS DE LA VIE : LES DEBOIRES DE NOTRE SOCIETE

    Si on vous posait la question: "Voulez-vous  continuer de vivre dans une société qui vous maltraite?" sur que vous répondriez aussitôt :-JAMAIS DE LA VIE!". C'est pour cela que des millions d'être humains, comme Franck, refusent de se résigner à l'idée de finir leur vie dans l'abandon le plus total comme on n'en voit que trop dans nos rues. Le film de PIERRE JOLIVET raconte un fois de plus ce refus d'accepter l'inacceptable qui pourtant se profile à l'horizon. Il ne s'agit pas d'une vision sombre de la... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 17:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 avril 2015

CINEMA ANIMATION - POURQUOI J'AI PAS MANGE MON PERE: UNE FORME D'HUMILIGENCE

    Beaucoup de spectateurs ont adoptés l'utilisation des systèmes de capture de mouvement pour des films après avoir vu le célèbre " AVATAR" de JAMES CAMERON, film de science-fiction sorti en fin d'année 2009 alors que le premier essai remontait 6 ans en arrière avec "le Pôle express" de Robert ZEMECKIS avec TOM HANKS (un conte de noël). Aujourd'hui le système de motion capture est beaucoup utilisé pour les films d'animations et partiellement dans les films.     Ce système permet de capter toutes... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2015

CINEMA D'ANIMATION : SHAUN LE MOUTON : QUI REND CHEVRE

   On imagine pas toujours le travail titanesque que demande la réalisation d'un film d'animation. Un film comme"SHAUN LE MOUTON" a nécessité la présence d'une équipe de techniciens et animateurs autour des réalisateurs RICHARD STARZAK et MAEK BURTON soit environ 100 personnes (l'équipe des 17 animateurs était encadrée par STEVE COX et WIILL BECHER pour superviser l'animation). La production étant les studios AARDMAN qui disposent dans les studios d'une armature moderne pour rendre l'animation moins... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 18:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 mars 2015

CINEMA - JOURNAL D'UNE FEMME DE CHAMBRE : L'ORDRE SOCIAL DES NANTIS

    Pourquoi refaire un classique aujourd'hui? C'est la première question  qui vient à l'esprit en apprenant la sortie d'une cinquième version cinéma du roman d'OCTAVE MIRBEAU publié en 1900 (1ère version Russe en 1916, 2 JEAN RENOIR 1946, 3 version Anglo-Américaine années 50, 4 LUIS BUNUEL 1964 avec JEANNE MOREAU et MICHEL PICCOLI et aujourd'hui BENOIT JACQUOT) sans parler de la multitude d'adaptations au Théâtre dans divers pays du monde. Cette réactivation revient en fait à avaliser la justesse du thème... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 17:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 mars 2015

CINEMA - CERISE : LE CHOC D'UNE JEUNESSE DORE

Parfois les évènements bousculent même le cinéma.  Cerise, au départ, ne devait être qu'une comédie sur la jeunesse d'aujourd'hui avec une fille de 14 ans qui ne s'intéresse qu'à son loock ; elle ne lit pas, ne s'intéresse à rien de ce qui se passe dans le monde et n'a pas de vie de famille (le père est parti vivre en Ukraine et la mère se débat dans les difficultés quotidiennes). Chaque semaine son seul passe temps est de voler des fringues dans les grands magasins avec ses copines. A chaque fois sa mère est... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2015

CINNEMA- A TROIS ON Y VA : le bonheur des uns et des autres

      JERÖME BONNELL comme MARIVAUX  s'intéresse à la réalité et aux surprises de l'amour a travers ses réflexions sur les relations humaines dans la société d'aujourd'hui ; l'écrivain journaliste le faisait en se servant du théâtre et Bonnell du cinéma. Dans ce monde qui est toujours en pleine évolution, il ressort que, pas plus qu'hier, l'amour n'est une chose simple même si ça a pu le paraître car la nature humaine est elle même complexe, il n'y a pas d'égalité dans tous les individus comme... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2015

CINEMA- DIVERSION : On en est plus à une arnaque près

On se dit que pas tous les spectateurs d'aujourd'hui ont vu ou se souviennent des films d'antant sur le même sujet et que donc ça peut le faire. Les réalisateurs JHON REQUA et GLENN FICARRA, qui ont aussi concoctés le scénario de "diversion", ont trouvés là l'occasion de travailler une fois de plus ensemble. Pour le casting ce ne fut pas aussi simple, car les désistements furent nombreux (RYAN GOSLING, BRAD PITT, BEN AFFLECK), ce qui donna l'occasion, en dernier recours, à WILL SMITH de se refaire une santé après des bides... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2015

CINEMA - LE PRESIDENT & GENTE DE BIEN: LA VERITE SORT DE LA BOUCHE DES ENFANTS

 Il y a des semaines où on a pas envie de choisir entre deux films à commenter car bien que différents, ils paraissent complémentaires dans les réflexions à mener. C'est le cas cette semaine avec le film d'un Iranien en exil et le premier long métrage d'un Colombien. Chacun a son intérêt artistique et dans le contenu. Tous les deux mettent en avant un enfant. J'ai donc choisi de les commenter sans ordre de préférence, il vous appartiendra ensuite de décider.     LE PRESIDENT: MOHSEN MAKHMALBAL est un cinéaste... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]