27 juillet 2014

CINEMA- MISTER BABADOOK: A CHACUN SES CAUCHEMARDS

    En France on menace les enfants pas sages de faire venir le Croquemitaine, en Australie on l'appelle BABADOOK mais lui concerne petits et grands. En fait, on ne sait jamais trop bien à quoi il ressemble, pourquoi il se fait pressant quand on ne s'y attend pas en nous faisant vivre comme un cauchemar éveillé et pourquoi à d'autres moments on a l'impression de retrouver une vie normale. La réalisatrice australienne dit avoir appris à vivre avec: "On le nourrit. A certains moment il est calme, parfois il... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2014

CINEMA- PLANES 2 : CA PLANE POUR MOI AUSSI

    Les vacances d'été; c'est pas toujours facile de trouver de quoi distraire les gamins de moins de 10 ans tous les jours. Le cinéma est souvent une façon de se réconcilier avec eux à moindre coût pendant plus d'une heure au moment de la grosse chaleur ou du mauvais temps qui casse l'ambiance. PLANES 2 offre cet avantage en traitant d'un sujet d'actualité souvent dramatique à partir d'aout : les incendies de forets. On a tous rêvé, étant petit, de devenir pompiers ; ne serait -ce que pour conduire le gros camion rouge... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 10:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 juillet 2014

CINEMA - MAESTRO : LE FRAGONARD DU CINEMA

        Au départ c'est ce jeune acteur qu'était JOCELYN QUIVRIN qui avait pensé à raconter ses débuts dans un film d'ERIC ROHMER "Les amours d'ASTREE et de CELADON" (2007). Il avait travaillé le synopsis avec une autre actrice LEA FORZER avant de lui confier l'écriture des dialogues. Malheureusement le jour où elle avait terminé son travail d'écriture Jocelyn s'est tué dans le tunnel de St Cloud (2009) lui qui vouait une passion pour les voitures. Normalement il avait prévu de jouer son propre rôle.... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 10:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 juillet 2014

CINEMA - PLAY TIME : ENTREE DANS LA MODERNITE

    L'intérêt des vacances c'est aussi de pouvoir découvrir au cinéma des films du passé jamais vraiment vu jusque là, dans une version restaurée Ultra Haute définition (4 K). "PLAY TIME" le film de JACQUES TATI va enfin pouvoir être commenté à sa juste valeur. Disons qu'il marque un changement dans l'approche de ce que doit être le cinéma moderne des années 60. Ce film a connu tout un tas de difficultés depuis le début du tournage(1964) jusqu'à se diffusion en salle (1967) et bien au delà, du fait des... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 13:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 juillet 2014

CINEMA- TANTA AGUA : IL PLEUT SUR LA VIE

    Voilà, le mois de juillet n'est pas terrible, il pleut dans beaucoup d'endroits, alors on amène sa petite famille au cinéma et là patatra ça se passe dans une cure thermale où les sources d'eau chaudes sont fermées et où il pleut de façon diluvienne dehors. Admettez que pour vous remonter le moral j'aurai pu trouver mieux. Et pourtant "TANTA AGUA" est un film à voir. D'abord parce que le cinéma Uruguayen ne court pas les écrans en France, ensuite parce qu'il a été réalisé par deux toutes jeunes femmes :... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 14:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2014

CINEMA - BLUE RUIN : JE VOYAGE SEUL

C'est un VAGABOND qui n'a rien du héros avec qui on serait tenté de sympathiser.Il ne se rase pas, se lave que lorsqu'il pénètre par effraction dans une maison, mange dans les poubelles lorsqu'il ne trouve pas une voiture garée qui renferme quelque chose d'intéressant, il couche dans sa vieille "blue ruin" (voiture bleu cassée). Dans mon précédent commentaire de film qui sort cette semaine en France,la réalisatrice Italienne nous avait dressée le portrait d'une célibataire qui voyage seule. Là, on a le portrait d'un américain... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 juillet 2014

CINEMA - JE VOYAGE SEULE : LA LIBERTE N'EST PAS POUR TOUTES LES BOURSES

    Et voilà, les vacances sont là ! C'est pas dit que tout le monde aura les moyens de partir mais heureusement le cinéma marche même l'été et nous permet de nous évader avec des films, surtout étrangers, qui profitent du calme pour sortir de leurs frontières.     MARIA SOLE TOGNAZZI est une réalisatrice italienne qui porte le nom célèbre du papa UGO; On se doute que pendant son enfance elle a dû suffisamment fréquenter les plateaux de cinéma pour se faire une idée du travail que cela demande de réaliser... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 20:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2014

CINEMA - PALERME : WESTERN AU VOLANT

    On connaissait le Western spaghetti, EMMA DANTE nous offre le western anti-pasti.Un western de femme savoureux et pas dénué de sens. Elle était partie pour une pièce de théâtre, traiter de Italie méridionale qui depuis des décennie est incapable de bouger pour donner une expression centralisée à leurs aspirations et à leurs besoins.Une masse de gens qui reste amorphe et désagrégée dans ses habitudes de vie, et ça a tourné à un vestern Anti-pasti. Je ne sais pas vous, mais j'adore ces petites mises en bouche... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 21:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juin 2014

CINEMA- JIMMY'S HALL : UN REFUGE POUR LA LIBERTE

    KEN LOACH est un réalisateur à qui l'histoire sociale parle. La vie de JIMMY GRALTON Irlandais du début du 20 ème siècle serait, sans lui, restée ignorée de beaucoup de monde. Lui même l'a découverte grâce à une pièce de théâtre de DONAL O'KOLLY " JIMMY GRALTON'S DANCEHALL". Pour la 17 ème fois, son film est allé en sélection cannoise. Et comme tous les autres films qui ne faisaient pas de concession à ce jury bon chic, bon genre,il est ressorti sans palme jusqu'à sa projection en salle cette semaine. ... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 juin 2014

CINEMA - UNDER THE SKIN - TRANSCENDANCE : LES LACUNES DE LA SCIENCE - FICTION

    Cette semaine sort sur nos écrans deux films de science-fiction qui au final montrent que l'exercice du genre n'est pas aussi simple qu'il parait. Le Premier est l'oeuvre de l'anglais JONATHAN GLAZER : "UNDER THE SKIN".Il est l'adaptation lointaine d'un roman "Sous la peau" de MICHAEL FABER (2001); lointaine car il a été beaucoup transformé pour la version cinéma. GLAZER est un réalisateur indépendant qui en est à son troisième long métrage en dix ans.Il a réalisé beaucoup de vidéo clips. WALTER CAMPBELL... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 20:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]