09 décembre 2012

CINEMA - ERNEST ET CELESTINE : UN PETIT JOYAU

C'est la première fois dans ma courte carrière de commentateur de film d'actualité que je n'ai rien à dire sur un film qui va sortir dans la semaine car Tout a été dit- mille fois mieux- que je ne pourrais jamais le faire, par son réalisateur BENJAMIN RENNER avec son Blog sur le MAKING OF d'Ernest et Célestine!. Chapeau l'artiste qui a osé pour son Premier film nous dévoiler, sous la forme de BD, toutes les phases de fabrication de ce GRAND DESSIN ANIME FRANCAIS. Avec le culot de ses 27 ans, l'humour et le talent d'un sacré... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 14:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 décembre 2012

CINEMA- LES BETES DU SUD SAUVAGE: HISTOIRE FEERIQUE D'UN MODE DE VIE ANCESTRAL

Voilà encore un film de création qui va attirer une foule familliale pour les vacances de fin d'année. Il est le fruit d'un jeune réalisateur américain de 29 ans, né dans le Queens (New-York) qui s'est installé à la New-Orléans depuis 2006: BEN ZELTLIN. Jusque là, Ben avait réalisé quelques courts métrages et était devenu, sans conviction, un assistant de l'assistant qui n'aimait pas du tout cette façon de procéder de la hierarchie cinématographique compartimentée et méprisante. Ca ne correspondait pas du tout à sa vision du... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 13:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2012

CINEMA- TABOU: NAISSANCE DU SOLEIL

Il est rare de pouvoir mettre à l'honneur un film Portugais; pourtant en cette fin d'année la palme de l'innovation poétique revient à MIGUEL GOMES avec un conte surprenant qui se passe entre la banlieue de LISBONE, dans une immeuble triste, et un pays perdu de l'Afrique coloniale de jadis. C'est l'histoire  d'une femme qui a vécue dans une colonie portugaise d'afrique, qui s'est mariée la bas et qui est venue à présent finir ses jours dans son pays avec sa femme de ménage qui est cap-Verdienne mais qui est traité par sa... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2012

CINEMA- ANNA KARENINE: HAINE, AMOUR et DESTRUCTION

LEON TOLSTOI est considéré aujourd'hui encore comme un maître de la littérature; côté Homme, ce comte Russe de la fin de l'époque des tsars est considéré comme un anarchiste chrétien qui avait pour son époque des idées révolutionnaires sur beaucoup de sujets comme par exemple sur l'art: "l'art est là pour communiquer des sentiments et l'union des hommes, pas la beauté bourgeoise inaccessible aux gens simples...l'art est le miroir de la vie mais quand la vie n'a plus de sens le jeu du miroir ne peut plus amuser...l'art est un mensonge... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 09:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2012

CINEMA- MAUVAISE FILLE: BONHEUR ET CULPABILITE

  Je n'aime pas trop quand des acteurs passent derrière la caméra pour réaliser leurs film, n'est pas CLINT EASTWOOD qui veut? mais avec "Mauvaise Fille" l'acteur PATRICK MILLE montre qui est un très bon réalisateur. Certes il n'a pas eu à beaucoup chercher pour trouver son sujet puisque sa Compagne JUSTINE LEVY est écrivain et avait publié ce livre en 2009, mais déjà il fallait être un bon metteur en scène pour prendre IZIA HIGELIN pour tenir le rôle de sa compagne alors qu'elles ont toutes deux des personnalités... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 13:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 novembre 2012

CINEMA- PIAZZA FONTANA : DEVOIR DE MEMOIRE ITALIEN

  MARCO TULIO GIORDANA est ce qu'on appelle un réalisateur politiquement et socialement engagé sur le devenir de son Pays: l'Italie. Dans les " Cent pas" il n'avait pas hésité à dénoncer le pouvoir de la mafia. Puis avec "Nos meilleures années", il avait parcouru  en 6 heures 40 années d'Histoire Italienne, avant de se pencher sur le problème de l'imigration clandestine (Tu es né). A présent, il a décidé d'étudier l'attentat à la bombe  de la Banque Nationale de l'agriculture " PIAZZA FONTANA" qui, le 12 décembre... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 novembre 2012

CINEMA- THERESE DESQUEYROUX / L'INTERIEUR DES ETRES

CLAUDE MILLER est de ces réalisateurs qui, de part ses origines sociales difficiles (Juif en 1942) epprouvait le besoin de toujours travailler; il s'est orienté vers le cinéma en étudiant à l'Institut des hautes études cinématographiques (sorti Major) puis en ne refusant aucun boulot lié au cinéma :"Je suis un cinéatse vacant". Petit assistant avec des maitres comme MARCEL CARNE, puis GODARD, puis TRUFFAUT. différentes expériences sur l'exercice du 7 ème art dans la mouvance de la "Nouvelle vague"cinéphilique. Cela... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 09:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 novembre 2012

CINEMA- RENGAINE : UPPERCUT AU RACISME

Il est des êtres qui, mine de rien, se révèlent être des "touches à tout" géniaux. RACHID DJAIDANI est né dans les yvelines en 1974 d'un père Algérien qui était polisseur à Peugeot et d'une mère Soudanaise : "Je suis proche de ma mère qui a beaucoup souffert d'être noire dans un monde arabe". A 15 ans, il obtient un c.a.p de maçon-platrier; de quoi pouvoir aller travailler sur les chantiers. c'est un garçon de la banlieu où la confrontation est quotidienne pour se faire une place parmi les autres surtout quand on a, comme il dit... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 14:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 novembre 2012

CINEMA- LA CHASSE: l'Histérie est un virus

" Quand la passion se réduit à une manie elle rend suspecte la morale des hommes". -HEGEL- Au départ la chasse était une question de survie, puis c'est devenue une passion pour les gents aisés avant de se réduire à une manie qui se perpétue dans toutes les couches de la société. Ensuite, comme dit Hegel, "on tient les conséquences de cet acte pour le vrai motif et l'acte même pour un moyen au service de son but". C'est ainsi qu'on en arrive parfois, dans nos sociétés dites "modernes", à s'accomoder de cette violence physique et... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 09:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 novembre 2012

CINEMA- ARGO: LE PETIT CÖTE DE LA LUNETTE

Il y a dans l'histoire d'un pays des évènements dont les réalisateurs de cinéma rendent compte à travers un film long métrage  qui se veut plus qu'un simple divertissement populaire, sans chercher à être un "documentaire" car ces derniers freinent les "bénéfices". Pareil film qui a des impératifs commerciaux basés sur la rentabilité et le profit se limite à ne pas aller trop à l'encontre de l'idéologie morale, spirituelle et esthétique de son époque. Il n'a rien de "créatif" dans sa manière de montrer les choses pour faire... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 10:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]