01 septembre 2012

CINEMA- KILLER JOE : ATTENTION HORREURS

Après avoir disparu du cinéma depuis 5 ans et plus encore si on remonte à ses derniers Grands succès que sont "French Connection" et "l'exorciste" qui datent des années 70 /80 , on aurait pu croire qu'à 77 ans WILLIAM FRIEDKIN, Le réalisateur de tous les excès, au caractère difficile avait dù prendre sa retraite d'autant qu'il avait eu de gros soucis de santé (4 pontages, pose d'un pacemaker avec défibrilateur, opération du dos, la goutte, le diabète). Mais comme, il dit la science moderne l'a réssucité et après avoir... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 août 2012

CINEMA- SUPERSTAR : UNE NOUVELLE FORME DE DICTATURE

On ne décroche pas 5 "César" de "meilleur" par hasard (court métrage, film, realisation, scénario et scénario original) plus une palme du court métrage (L'Intérieur"). Depuis 1993 le Corse XAVIER GIANNOLI, fils d'un journaliste, n'a pas chomé pour concrétiser ses idées (il est né en 1972)  et pour une fois on ne trouvera rien à redire à sa nomination de "chevalier des arts et lettres" (2010). C'est ce qu'on appelle un homme attachant (si comme moi vous ne le connaissiez pas bien allez écouter son entretien de 1h 1O sur... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2012

CINEMA- DAVID ET Mme HANSEN : INTELLIGENCE EN DETRESSE

  ASTIER n'est pas homme à céder aux caprices de star, ALAIN DELON en a été pour ses frais . Disons qu'avec ISABELLE ADJANI comme second choix on n'a pas perdu au change. Pour son premier long métrage, trois ans après la fin du feuilleton KAAMELOTT, ALEXANDRE ASTIER se devait de nous montrer que son talent d'acteur-réalisateur n'avait rien perdu de son efficacité:"si je veux raconter beaucoup je fais de la télévision, mais si un truc me tient à coeur et que j'ai envie de le raconter en orfèvre, je fais du cinéma". Le premier... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2012

CINEMA- DU VENT DANS MES MOLLETS : AINSI FONCTIONNE L'ENFANCE

 Au départ c'était un roman de RAPHAELE MOUSSAFIR (2009), puis il y a eu une version Bande déssinée illustrée par MAM'ZELLE ROUGE, transformée en pièce de Théâtre, pour finir, aujourd'hui, par une adaptation au cinéma réalisée par CARINE TARDIEU; de quoi satisfaire tous les goûts en cette fin de vacances d'été. Quand on est une petite fille de 9 ans, pas béte, mais qu'on a des parents qui sont "strange", une maitresse d'école qui vous humilie avec des activitées infantines et qu'on a pas de copines autres que Barbie et... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2012

CINEMA- A PERDRE LA RAISON : POST- PARTUM

 JOAQUIM LAFOSSE est un réalisateur Belge de 37 ans qui a fait des études de réalisation. En 2005 il avait été pris dans l'atelier du festival de Cannes. Depuis, il a déjà 5 films longs métrages dont " élève libre" basé sur son expérience de réalisateur. Son dernier né "A PERDRE LA RAISON" a été sélectionné à Cannes dans un "certain regard" et a valu à EMILIE DEQUENNE le prix d'interprétation féminine.   C'est un fait-divers qui s'est produit en Belgique en 2007, l'infanticide de 5... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 août 2012

CINEMA- LA SERVANTE : LE NOIR ET BLANC LUI VA BIEN

Décidément cet été, pour combler les vides, on a décidé de nous faire redécouvrir quelques grands films. Pourquoi dans ce cas s'en priver? encore que dans le cas de "la servante" qui sort cette semaine le nombre de salles doit être limité. Mais enfin, ça donne l'occasion de parler des beaux films, de compléter nos manques... KIM KY YOUNG est un réalisateur sud Coréen qui a eut une drôle de destinée comme ses films; sur les 32 qu'il a tourné dont deux remakes de La servante, il parait qu'il en reste trés peu de visible. La... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 août 2012

CINEMA- CORNOUAILLE : VIDE GRENIER BRETON

ANNE LE NY en est à son troisième long métrage dans le quel la mort est présente:"En parler c'est l'apprivoiser" dit-elle. Son personnage principal pose la question à un jeune breton" :"Il n'existe pas de légende où on ne parle pas de la mort?" la réponse est "non!". Cornouaille est une ancienne division politique et religieuse, occupée, un temps, par les gaulois qui aujourd'hui compte 218 communes réparties sur près de 6000 Km2. Les relations du territoire avec l'océan hostile font qu'il y a toujours eu une relation... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 août 2012

CINEMA/TELEVISION- CITIZEN KANE: FILM SHAKESPEARIEN

Quand il ne sort rien d'intéressant sur grand écran autant se ressourcer sur le petit écran; "Arte" a la bonne idée de diffuser, ce lundi soir (6 aout), le premier film long métrage du Colossal ORSON WELLES :"CITIZEN KANE". Pendant des décennies, ce film a été considéré par des critiques comme "le meilleur film au monde" avant d'être détrôné, la semaine dernière, par "VERTIGO". Autant dire tout de suite que ces classements sont des "non sens"; comment peut-on dire qu'un film est meilleur que tous les autres alors que tous... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 juillet 2012

CINEMA- HOMMAGE A CHRIS MARKER CINEASTE DE LA CONSCIENCE

Il y a comme ça des jours où la honte projeté par notre ignorance crasseuse crée un sentiment de rage, de désespoir au coeur. Comment quand on s'efforce de faire une sorte d'étude du cinéma en commentant chaque semaine des films d'actualités que  l'on pense valoir la peine d'être vu, peut on être passé totalement à côté, jusqu'à ce qu'il soit mort aprés 91 ans d'existence et 60 ans consacré à la rénovation du cinéma de création, de cet "artiste bricoleur" comme il aimait à se definir? Heureusement qu'il arrive qu'une amie du... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 11:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 juillet 2012

CINEMA- REBELLE: MARIAGE DE RAISON

Depuis que PIXAR s'était reconverti dans le cinéma d'animation numérique (1979) en abandonant sa société de production d'ordinateur qui l'entrainait à la faillite (1990) WALT DISNEY PICTURES, qui avait perdu son génial père fondateur (1966), ne voyait pas d'un bon oeil l'arrivée sur le marcher de l'animation d'un concurent. Dés 1991 Dysney avait passé un contrat de 26 millions de dollars pour la production de 3 films d'animation avec PIXAR dont le fameux "TOY STORY". En 97 le contrat fut prolongé pour 5 longs métrages dysney en... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]