18 août 2012

CINEMA- A PERDRE LA RAISON : POST- PARTUM

 JOAQUIM LAFOSSE est un réalisateur Belge de 37 ans qui a fait des études de réalisation. En 2005 il avait été pris dans l'atelier du festival de Cannes. Depuis, il a déjà 5 films longs métrages dont " élève libre" basé sur son expérience de réalisateur. Son dernier né "A PERDRE LA RAISON" a été sélectionné à Cannes dans un "certain regard" et a valu à EMILIE DEQUENNE le prix d'interprétation féminine.   C'est un fait-divers qui s'est produit en Belgique en 2007, l'infanticide de 5... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 août 2012

CINEMA- LA SERVANTE : LE NOIR ET BLANC LUI VA BIEN

Décidément cet été, pour combler les vides, on a décidé de nous faire redécouvrir quelques grands films. Pourquoi dans ce cas s'en priver? encore que dans le cas de "la servante" qui sort cette semaine le nombre de salles doit être limité. Mais enfin, ça donne l'occasion de parler des beaux films, de compléter nos manques... KIM KY YOUNG est un réalisateur sud Coréen qui a eut une drôle de destinée comme ses films; sur les 32 qu'il a tourné dont deux remakes de La servante, il parait qu'il en reste trés peu de visible. La... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 août 2012

CINEMA- CORNOUAILLE : VIDE GRENIER BRETON

ANNE LE NY en est à son troisième long métrage dans le quel la mort est présente:"En parler c'est l'apprivoiser" dit-elle. Son personnage principal pose la question à un jeune breton" :"Il n'existe pas de légende où on ne parle pas de la mort?" la réponse est "non!". Cornouaille est une ancienne division politique et religieuse, occupée, un temps, par les gaulois qui aujourd'hui compte 218 communes réparties sur près de 6000 Km2. Les relations du territoire avec l'océan hostile font qu'il y a toujours eu une relation... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 août 2012

CINEMA/TELEVISION- CITIZEN KANE: FILM SHAKESPEARIEN

Quand il ne sort rien d'intéressant sur grand écran autant se ressourcer sur le petit écran; "Arte" a la bonne idée de diffuser, ce lundi soir (6 aout), le premier film long métrage du Colossal ORSON WELLES :"CITIZEN KANE". Pendant des décennies, ce film a été considéré par des critiques comme "le meilleur film au monde" avant d'être détrôné, la semaine dernière, par "VERTIGO". Autant dire tout de suite que ces classements sont des "non sens"; comment peut-on dire qu'un film est meilleur que tous les autres alors que tous... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 juillet 2012

CINEMA- HOMMAGE A CHRIS MARKER CINEASTE DE LA CONSCIENCE

Il y a comme ça des jours où la honte projeté par notre ignorance crasseuse crée un sentiment de rage, de désespoir au coeur. Comment quand on s'efforce de faire une sorte d'étude du cinéma en commentant chaque semaine des films d'actualités que  l'on pense valoir la peine d'être vu, peut on être passé totalement à côté, jusqu'à ce qu'il soit mort aprés 91 ans d'existence et 60 ans consacré à la rénovation du cinéma de création, de cet "artiste bricoleur" comme il aimait à se definir? Heureusement qu'il arrive qu'une amie du... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 11:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 juillet 2012

CINEMA- REBELLE: MARIAGE DE RAISON

Depuis que PIXAR s'était reconverti dans le cinéma d'animation numérique (1979) en abandonant sa société de production d'ordinateur qui l'entrainait à la faillite (1990) WALT DISNEY PICTURES, qui avait perdu son génial père fondateur (1966), ne voyait pas d'un bon oeil l'arrivée sur le marcher de l'animation d'un concurent. Dés 1991 Dysney avait passé un contrat de 26 millions de dollars pour la production de 3 films d'animation avec PIXAR dont le fameux "TOY STORY". En 97 le contrat fut prolongé pour 5 longs métrages dysney en... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juillet 2012

CINEMA: A PROPOS DE THE DARK KNIGHT RISES ET SON INFLUENCE

Je voulais renvoyer ma reprise à la semaine prochaine mais devant le déchainement médiatique pour la sortie du dernier BATMAN voici ma façon d'aborder ce BLOCKBUSTER AMERICAIN: Aucun soucis pour le dernier BATMAN, ce sera comme disent les Américains un "Blockbuster" cinématographique qui va faire exploser les recettes d'autant que l'on a pas lésiné sur les moyens avec côté technique l'IMAX pour 45 mn de la durée ( rappelons que l'IMAX nécessite une salle revue et corrigée avec des fauteuils rapprochés de l'écran, une sono à vous... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 juillet 2012

HOMMAGE AUX VICTIMES D'AURORA

  La fusillade meutrière d'AURORA à l'ouest des Etats UNIS dans la salle de cinéma de banlieue de DENVERS qui a fait 71 VICTIMES innocentes  ne peut pas laisser le monde du cinéma insensible; le choix de ce jeune  meurtrier de 24 ans pose une fois de plus le problème des armes et le rôle du cinéma comme appareil de culture éducative. Difficile de trouver les mots justes dans pareilles circonstances. Il n'y aura donc pas de commentaire de film pour la semaine à venir. Je laisse à ces quelques vers de Louis... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 23:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juillet 2012

CINEMA - BOWLING: Hymne aux femmes qui luttent

BOWLING est mon coup de coeur de l'été. Vous comprendrez mieux quand je vous aurais dit que j'ai passé 35 ans dans les hôpitaux public avec une lutte de plus de 1 an pour sauver, en vain, mon hôpital de proximité, 8 ans avant CARHAIX à qui nous avons envoyé des messages de soutiens..... Refermons la parenthèse.  MARIE CASTILLE MENTION-SCHAAR a eu la bonne idée de s'inspirer de cette histoire bretonne vraie pour réaliser un film qui rappelle qu'avec de l'amitié et de la solidarité on peut inverser le cours des choses .... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 09:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 juillet 2012

CINEMA : LAURENCE ANYWAYS: VIVRE AVEC SON CONTRAIRE

XAVIER DOLAN est une jeune pousse québécoise du cinéma de création qui s'est fait remarqué lors de ses deux premiers films à petits budgets dans les quels il jouait aussi ("J'ai tué ma mère", "Amours imaginaires"). Ces expériences encourageantes lui ont permis de décrocher 8 millions de dollars pour pouvoir faire une troisième film en 58 jours de tournage. Le problème dans ce métier, quand on débute, c'est de rester maître de ses émotions et ne pas vouloir brûler les étapes. A Cannes il abhorré, fièrement, le carré rouge des jeunes... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 09:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]