25 juin 2012

CINEMA- LA PART DES ANGES : LE WHISKY DE LA BONNE HUMEUR

KEAN LOACH a toujours la fibre sociale des réalisateurs qui  apportent une vision autre qu'un simple  constat de ce qui se passe dans la société: "optimisme de la volonté et pessimisme de l'intelligence".  Avec son fidèle ami Paul LAVERTY qui planche sur les scénario, il pense qu'il est "possible d'améliorer le cours des choses" mais tous deux refusent d'apparaître comme des donneurs de leçon:"Avec KEN on essaie de distiller la vie pour en obtenir l'essence , le meilleur."  Loin de s'estimer fini après... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2012

CINEMA- FAUST : LA SUBJECTIVITE DE CE QUE PERCOIT SOKOUROV

  Le "FAUST" de SOKOUROV est une interprétation toute subjective du "URFAUST" (Faust primitif) de GOETHE. En fait, Alexandre SOKOUROV a adapté ce qu'il a perçu de la lecture d'un traité sur la nature morale du 17ième siecle imbibée de fantastique et de merveilleux qui s'oppose à la science et à la philosophie censé ouvrir la voie aux siècle des lumières et à son rationalisme humaniste,pour en faire un plaidoyer contre la corruption et le mal issu du 19 ième siecle qui a engendré, au siècle dernier la corruption et le mal... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 juin 2012

CINEMA- ADIEU BERTHE : BONNE ETERNITE

  "Je ne cherche pas à faire rire, je le filme". BRUNO et DENIS PODALYDES sont les frères de la comédie burlesque au cinéma qui fonctionnent en alter égaux,, Bruno aux manettes et Denis façe à la caméra. Bruno est un bon connaisseur du court métrage qu'il a pratiqué à ses débuts avec succés (primé aux César pour "Versailles rive- gauche"-1992). C'est un pierrot lunaire qui dit vouloir éviter les recettes du Vaudeville. ll explique vouloir affirmer trés sérieusement des bétises qui ont des effets de retard en faisant un... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 juin 2012

CINEMA- THE RAID : En veus-tu en voilà...

GARETH EVANS est un gallois de Jakarta (indonésie) de 32 ans qui aime l'art martial du SILAT. Les dialogues du film "The raid" sont surtout des bruits, des sons et des cris :"Ne cherchez pas de commentaire social, nous prévient-il, ce sont justes des types qui se castagnent. Sur le plateau de tournage j'avais des masseurs, des médecins et des ambulanciers",car quand on est tenu par l'adrénaline on a tendance à baisser sa garde". C'est peu de dire que les coups pleuvent pendant les 1h 40 de projection. Ca démarre avec les armes de... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 07:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2012

THEATRE- LA SEMAINE THEÂTRALE D'ENTRAIGUES SUR LA SORGUE

Je n'ai pas souvent l'occasion de vous parler théâtre car chaque pièce ne touche dans la semaine où elle sort qu'un petit  public dans un seul lieu alors qu'un film est projeté le même jour dans des centaines de salles. Pourtant j'ai bien conscience que le théâtre fait parti pleinement du "service public". Mon ami de longue date JEAN MARC BONILLO me donne l'ocasion de réparer cet oubli qui n'a rien de volontaire, car il a toujours fait un théâtre à vocation populaire de proximité. Pendant la première semaine de Juillet il nous... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 21:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 juin 2012

DOCUMENTAIRE - MARLEY : GRANDEUR NATURE

Faire accepter qu'un anglais retrace la vie d'une idole de la jamaîque et la superstar des pays pauvres d'afrique relevait d'un défit impossible. Sans doute que son film précédent sur AMIN DADA (LE DERNIER ROI D'ECOSSE) et l' oscar en 2000 pour "un jour ensemble" qui relatait la prise d'otage à Munich, en 72, pendant les jeux olympiques, ont fini par convaincre les enfants de ROBERT NESTA MARLEY rétiçants jusque-là à laisser fouiller dans le passé de ce père méconnu qui les a mis à l'abrit du besoins avec plus de 200... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 juin 2012

CINEMA- LA PETITE VENISE : JE SUIS LI

Les films Italien sont en nombre réduits sur les écrans Français. ANDREA SEGRE, a obtenu le financement de son premier projet de long métrage grâce au prix du festival du film de Rome et c'est le prix de meilleur projet Européen en 2009 qui lui a permis de trouver un producteur pour le réaliser. Titulaire d'un diplôme de sociologie et de communication, Andréa Segre s'est d'abord interessé aux questions sur les migrations en Europe en tournant plusieurs documentaires en dix ans: "mon expérience du cinéma documentaire m'a permis... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2012

CINEMA- BLANCHE NEIGE ET LE CHASSEUR : QUI VA A LA CHASSE....

On savait les Américains friands de tout ce qui est des Contes et leur façon toute particulière de les décliner sous toutes les formes, un peu comme on presse un citron. "Blanche neige" est sans doute le conte des frères GRIMM le plus célèbre qui a été adapté à toutes les sauces, livre, dessins animé, cinéma... En deux mois nous avons eu droit à 2 Blanche neige ! Voici donc la deuxième version de l'année sur nos écrans. Elle est l'oeuvre d'un réalisateur novice dans le long métrage RUPERT SANDERS qui a fait ses classes, comme beaucoup... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 07:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 juin 2012

CINEMA- CASSOS : SANG D'ENCRE

N'ayant rien trouvé à chercher après "le grand soir" cette semaine je me suis rabattu sur une "avant-première" avec le film "CASSOS" qui sortira le 13. " J'avais envie de tourner un film dans l'urgence, j'ai donc fait un film marathon de nuit, à l'allure d'un sprint sans lampe torche....Quand on filme de jour il y a les problèmes de raccords- lumière, raccord météo et on passe pas mal de temps à attendre, je savais (vu le budget restreint) que je ne disposerai pas de ce temps-là; donc, "Cassos" se passe la nuit où tout est... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 juin 2012

CINEMA- LE GRAND SOIR : LE GRAND BAZARD de NOT et DEAD

C'est sans aucun doute leur look de junky quinquagénaire qui m'a surpris au point de me faire aimer ces deux mecs du cinéma que d'habitude "je laisse courrir" car j'ai du mal à accrocher à leur style d'homme et d'acteur hyper réaliste déjanté.  En les réunissant pour leur faire tenir le rôle de deux demi frères accompagnés d'un dog cabotin caractériel et d'une mère tout aussi punkette trach sur les bords, Les réalisateurs et compères BENOIT DELEPINE et GUSTAVE KERVEN, qui avaient sévit au paravant avec... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]