15 juillet 2012

PORTRAIT - ASGHAR FARHADI : SUSCITER DES INTERROGATIONS

ASGHAR FARHADI est né en Iran en 1972. Il a d'abord intégré l'institut du jeune cinéma avant de pousser dans l'Université de Théhéran pour en ressortir avec une maitrise de la mise en scène qui lui a ouvert les portes du theâtre, de la télévision et du Cinéma. A ce jour il a réalisé 6 courts métrages, 2 series télévision et 5 longs métrages. C'est son dernier long metrage : "UNE SEPARATION", sorti en 2011, qui lui a valu la pleine reconnaissace de son talent de réalisateur au niveau international. A travers son travail on... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2012

CINEMA- MAINS ARMEES : LA CHAIR DE MA CHAIR

ll y a comme ça des réalisateurs qui aiment être précis sur ce qu'ils font pour donner leur propre vision du monde dans le quel ils vivent et qui savent traiter tous les sujets dans le quel le social n'est jamais écarté, ce qui fait qu'au final on a droit à des films populaires de qualité. PIERRE JOLIVET est de ceux-là avec d'autres de renom comme KEAN LOACH. PIERRE JOLIVET (60 ans) est issue d'une famille du milieu artistique. A 15 ans avec son frère MARC JOLIVET qui deviendra un humoriste de scène, il a été... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 09:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2012

CINEMA- JE ME SUIS FAIT TOUT PETIT : UN FILM AMBITIEUX

"Quand il tombe amoureux y a pas de danger qu'il l'avoue les effusions, dame, il déteste Selon lui, mettre en plein soleil son coeur, son cul c'est pareil c'est un modeste." Georges BRASSENS (MODESTE-1974) Pour son premier long métrage CECILIA ROUAUX a trouvé son histoire et le tître de son film en écoutant BRASSENS: " j'aime les situations décalées où seule la poésie s'en échappe, quand les personnes ne font pas ce qu'on attend d'eux et que le rêve désarmorce les tensions, le tout tinté d'émotion pour se rapprocher du réel".... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2012

CINEMA- HOLY MOTORS: LE DERNIER VOYAGE

C'est pas ce qu'il est convenu d'appeler un devoir de rattrapage cinématographique mais plutôt un exposé libre de tour empêchement. Le cinéma de LEOS CARAX pénètre le monde des humains dans l'espace où sa forme est tellement chargée d'images qu'on ne voit rien de la réalité. Chaque forme est ornée d'une valeur qui lui est propre afin que le tout soit semblable à l'Univers. L'onde traverse l'océan de l'être porté par l'instinct. Le mystère, plus que l'harmonie, conduit et règle ce qui motive qu'il ne soit pas dans "l'air du temps". ... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 18:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 juillet 2012

CINEMA- THE AMAZING SPIDER- MAN: CA REDEMARRE

"Araignée du soir...Espoir!". Vous connaissez le dicton; pour marquer le début des vacances il arrive que l'on cherche un film que l'on puisse voir en famille pour le cas où le temps ne serait pas de la partie. Le nouveau SPIDER-MAN en 3 D devrait faire l'affaire. Ce héros de la bande dessinée américaine est né il y a 50 ans. Depuis on ne compte plus le nombre de ses aventures contre les criminels. Il fait parti des "mutants bénéfiques" victime de la science (SUPERMAN était lui un habitant de la planète KRYPTON, égaré sur terre... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juin 2012

CINEMA- JULES ET JIM : A LA VIE A LA MORT!

  La période d'été, avant les vacances c'est l'occasion de faire "les bonnes affaires" des soldes. Le cinéma a décidé de fêter les 50 ans de la sortie du FILM "Jules et JIM" (1962) et le 8O ième anniversaire de la naissance de FRANCOIS TRUFFAUT (décédé en 1984 à 52 ans). Le choix de "jules et JIM", même s'il n'est pas aussi percutant que les "400 coups" (primé à Cannes en 1959), parait judicieux d'autant qu'il a été numérisé. Francois TRUFFAUT incarne avec d'autres grands réalisateurs la "NOUVELLE VAGUE" du cinéma français.... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2012

CINEMA- LA PART DES ANGES : LE WHISKY DE LA BONNE HUMEUR

KEAN LOACH a toujours la fibre sociale des réalisateurs qui  apportent une vision autre qu'un simple  constat de ce qui se passe dans la société: "optimisme de la volonté et pessimisme de l'intelligence".  Avec son fidèle ami Paul LAVERTY qui planche sur les scénario, il pense qu'il est "possible d'améliorer le cours des choses" mais tous deux refusent d'apparaître comme des donneurs de leçon:"Avec KEN on essaie de distiller la vie pour en obtenir l'essence , le meilleur."  Loin de s'estimer fini après... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2012

CINEMA- FAUST : LA SUBJECTIVITE DE CE QUE PERCOIT SOKOUROV

  Le "FAUST" de SOKOUROV est une interprétation toute subjective du "URFAUST" (Faust primitif) de GOETHE. En fait, Alexandre SOKOUROV a adapté ce qu'il a perçu de la lecture d'un traité sur la nature morale du 17ième siecle imbibée de fantastique et de merveilleux qui s'oppose à la science et à la philosophie censé ouvrir la voie aux siècle des lumières et à son rationalisme humaniste,pour en faire un plaidoyer contre la corruption et le mal issu du 19 ième siecle qui a engendré, au siècle dernier la corruption et le mal... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 juin 2012

CINEMA- ADIEU BERTHE : BONNE ETERNITE

  "Je ne cherche pas à faire rire, je le filme". BRUNO et DENIS PODALYDES sont les frères de la comédie burlesque au cinéma qui fonctionnent en alter égaux,, Bruno aux manettes et Denis façe à la caméra. Bruno est un bon connaisseur du court métrage qu'il a pratiqué à ses débuts avec succés (primé aux César pour "Versailles rive- gauche"-1992). C'est un pierrot lunaire qui dit vouloir éviter les recettes du Vaudeville. ll explique vouloir affirmer trés sérieusement des bétises qui ont des effets de retard en faisant un... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 juin 2012

CINEMA- THE RAID : En veus-tu en voilà...

GARETH EVANS est un gallois de Jakarta (indonésie) de 32 ans qui aime l'art martial du SILAT. Les dialogues du film "The raid" sont surtout des bruits, des sons et des cris :"Ne cherchez pas de commentaire social, nous prévient-il, ce sont justes des types qui se castagnent. Sur le plateau de tournage j'avais des masseurs, des médecins et des ambulanciers",car quand on est tenu par l'adrénaline on a tendance à baisser sa garde". C'est peu de dire que les coups pleuvent pendant les 1h 40 de projection. Ca démarre avec les armes de... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 07:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]