08 novembre 2011

CINEMA- MON PIRE CAUCHEMAR: POUR RIRE

Danseuse de formation ANNE FONTAINE s'est tournée vers le cinéma (1980) en tant qu'actrice, puis a fait son petit chemin dans la réalisation. Elle aime bien, apparament, faire jouer Benoit POELVOORDE alors que lui dit qu'il n'est pas "un fondu du cinéma d'anne Fontaine". Pour "Mon pire cauchemar " elle l'a confronté à ISABELLE HUPPERT qui est un peu comme le contraire de la personnalité de POELVOORDE avec l'idée finale de rendre crédible que ces deux êtres puissent s'amourracher l'un de l'autre ; idée d'autant plus difficile que pour... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 11:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 novembre 2011

CINEMA- TOUTES NOS ENVIES : LE DESIR SURENDETTE

PHILIPPE LIORET est un réalisateur minutieux qui observe le mal qui mine la société humaine avec une histoire qui suscite des rencontres. C'est le livre d'EMMANUEL CARRERE : "D'autres vies que la mienne" qui l'a inspiré, mais il a expliqué à l'auteur que l'adaptation au cinéma était impossible et l'écrivain a accepté que cette histoire racontée par l'auteur se transforme . Etant convaincu qu'il fallait sauter le début, mettre de côté le fait que le couple d'avocats est handicapé et miné par la maladie cancéreuse.  Dans le film il... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 novembre 2011

CINEMA- IL ETAIT UNE FOIS L'ANATOLIE: TRAVAIL DE MEMOIRE

Pour comprendre pareil film, le mieux est de relire d'abord, je pense, ce que disait Walter BENJAMIN:" le langage atteste sans équivoque que la mémoire n'est pas un instrument d'exploration du passé, mais qu'elle en est au contraire le théatre. Elle est le milieu de ce qui a été vecu, tout comme la terre est le milieu où sont enfouies les citées mortes. Quiconque aspire à se rapprocher de son passé enfoui doit se comporter comme un homme qui creuse. C'est celà qui détermine la tonalité, l'allure des souvenirs authentiques. Il ne... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2011

CINEMA- LES INTOUCHABLES : LES OPPOSES SE COMPLETENT

Ce film d'OLIVIER NAKACHE et ERIC TOLEDANO est inspiré d'un accident vécu par le milliardaire Philippe POZZO DI BORGO qui s'est retrouvé cloué dans un fauteuil roulant après avoir mené la belle vie des gens riches et qui a dû faire appel à un aide à domicile pour l'aider dans le quotidien. Ce dernier avait insisté auprès des réalisateurs pour que le film soit une comédie qui fasse rire et pas " que l'on tombe dans le patho sur le handicap" dit OMAR SY qui a accepté de jouer le role de l'auxiliaire de vie à côté... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 14:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 octobre 2011

CINEMA- TINTIN LE SECRET DE LA LICORNE : AVENTURE SANS FLOTTEMENT

Quand un grand réalisateur américain découvre un grand auteur de BD européenne forcement que ça débouche sur une admiration réciproque. STEVEN SPIELBERG et HERGE associés pour produire un épisode inédit des aventures de TINTIN au cinéma en 3 D n'était guère envisageable surtout quand on sait le peu d'intérêt du public américain pour les BD de la vieille europe. Dans les années 50, il n'était pas toujours évident de lire tous  les Tintins,  alors beaucoup d'enfants se retrouvaient, comme moi, le jeudi... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 octobre 2011

CINEMA- POULET AUX PRUNES: LE SENS DE LA VIE

Cette semaine on reste dans la BD. LE "POULET AUX PRUNES" est un film de deux dessinateurs reconnus ; VINCENT PARONNAUD avait obtenu un fauve d'Or (meilleur album) pour "PINOCCHIO" (2007) et MARJANE SATRAPI  qui avait été, elle aussi, récompensée pour son album en noir et blanc "PERSEPOLIS" qui retraçait, à sa manière, son enfance dans Théhéran au moment de la chute du Shah à la Révolution islamique qui suivit et qui marqua son entrée dans le monde des adultes. De là était né un film d'animation qui avait eu un bon... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 07:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 octobre 2011

CINEMA- HORS SATAN : LA PEUR DE SOI

"ce qui fait qu'une femme moins belle est plus intéressante c'est qu'elle a sur son visage et dans son corps l'empreinte de la société à laquelle elle appartient" disait Saül STEINBERG. BRUNO DUMONT est un cinéaste qui s'interroge sur la spiritualité liée à la nature et regarde si il peut s'en sortir en s'introduisant dans le fantastique pour atteindre la simplicité avec des sensations. Comme un artiste peintre il cherche avec sa caméra à peindre ce qu'il pense être ce réel. Il sait que cela peut faire peur mais cette peur c'est avant... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2011

CINEMA- POLISSE : ON FAIT QUOI ?

 MAIWENN nous fait découvrir le quotidien d'une brigade de mineurs dont on ne parlait guère jusque là.  Elle même a eu une enfance difficile; il est donc normal qu'elle essaie aujourd'hui de trouver le moyen de faire le deuil de cette enfance malheureuse. Aussi quand elle découvre qu'il existe une brigade de police particulière qui s'occupe des mineurs en souffrance, elle va les voir avec l'idée de faire un film plus tard mais pour l'heure elle passe plusieurs mois à vivre le quotidien de cette brigade, elle apprend à... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 10:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 octobre 2011

CINEMA- THE ARTIST : STAR SYSTEM HOLLYWOODIEN

Les années 20 ont été marquée par le passage du Cinéma dans le 7ième ART avec des films de créateurs/artistes comme "Napoleon" d'ABEL GANCE (1925)- "POTEMKINE" de S.M EISEINSTEIN - "METROPOLIS" de FRITS LANG - "Le CHIEN ANDALOU" de LUIS BUNUEL(1928) dans lequel les surréalistes abolissent les limites de la narration par l'image mouvante. Parallellement l' Amérique d'HOLLYWOOD invente la star system qui sous l'égide de la WARNER (1926) ajoute la musique aux images pour renforcer les émotions et le ressenti de la mise en... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 octobre 2011

CINEMA- APRES LE SUD: LA REALITE DU QUOTIDIEN

Après avoir été acteur, producteur, scénariste et assistants JACQUES JAUFFRET entame sa carrère de réalisateur à 45 ans avec un premier Long métrage qui a concouru pour la " caméra d'or" du premier film (CANNES): APRES LE SUD. Ce film d'auteur indépendant s'est fait remarqué pour son originalité de style. Il a été tourné dans la petite ville de Port St louis du Rhône, ancienne citée ouvrière. L'histoire a été inspiré par un fait divers mais le réalisateur a axé sa ficton sur les huit heures qui précèdent le drame. 8 heures pendant... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 14:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]