13 juin 2011

CINEMA- UNE SEPARATION : UN MODELE DE GRAND FILM MODERNE

J' aurais vraiement été en dessous de tout si pour l'actualité cinématographique de la semaine j' avais laissé passer ce film ( ce que j'ai failli faire vu toutes les récompenses qu'il a obtenu, les critiques unanimes) . Si comme je le pense vous êtes ce que l'on appelle un vrai cinéphile qui ne se contente pas de se divertir au cinéma pour oublier les tracas de la réalité extérieure, "UNE SEPARATION" est un film qui vaut vraiment le déplacement. Son auteur est le réalisateur Iranien ASGHAR FARHADI. Il n'a pas hésité à... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 11:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 juin 2011

CINEMA- LIMITLESS : TOUT A UNE LIMITE

C'est parti de la lecture d'un roman de 2001 d'ALAN GLYNN "THE DARK FIELDS". Au cinéma c'est à NEL BURGER qu'on a confié la réalisation avec pour le rôle principal BRADLEY COOPER  souvent plus mis en avant pour sa "belle gueule" que pour ses talents d'acteur juqu'à son rôle dans "VERY BRAD TRIP". Première surprise, l'acceptation de ROBERT DE NIRO à  lui donner la réplique ( Il a juste demandé à ce que les dialogues le concernant soient un peu plus étoffés) : " travailler avec des acteurs est un vrai plaisir dans ce... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2011

CINEMA - TERRITOIRES : JUSTICE ?

OLIVIER ABBOUS est un tout jeune réalisateur Français qui pour son premier long métrage nous livre un film d'autant plus dur et violent qu'il s'appuit sur tout un tas de faits réels et connus de tous et toutes. "territoires" est plus qu'un film d'horreur; il est tout compte fait trés peu sanglant; en fait comme le dit son réalisateur c'est la "stratégie du choc" qui est volontairement recherchée ; il a refusé de faire un film discours (politique) pour dénoncer les travers de la justice américaine depuis le 11 SEPTEMBRE en... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mai 2011

CINEMA- GIANNI ET LES FEMMES: l'ITALIE QUI VEUT SEDUIRE

La réputation de séducteur de l'Italien n'est plus à faire. GIANNI DI GREGORIO est  un romain qui après avoir été commédien, scénariste, metteur en scène s'est lancé, sur le tard, dans le mêtier de réalisateur avec pour son premier film un encouragement du public et de la critique."GIANNI ET LE FEMMES" est son second film dans le quel il continue d'incarner son propre personnage. Son histoire s'inscrit pleinement dans la réalité de l'Italie d'aujourd'hui et de cette nature des Italiens à vouloir rester des séducteurs... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 mai 2011

DESSIN ANIME- LE CHAT DU RABBIN: PRAGMATISME HUMANISTE

JOAN STAR a voulu adapté lui même sa BD au grand écran; avec ALAIN DELESVAUX ils ont puisés leur scénario dans  trois des tomes de la bande déssinée à succés. La sortie du film a été retardée de deux années pour l'adapter à la 3 D. Le résultat final ne semble  cependant pas avoir ajouté grand chose aux trés beaux dessins à la plume et à l'encre de chine ni aux couleurs chaudes.  L'histoire de ce " chat du Rabbin" reste pertinente et drôle dans ce cadre de sortie de guerre des années 20 où la France... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 14:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 mai 2011

CINEMA- MAUDITE PLUIE : PROBLEME DE TOUS

Il est trés rare de voir un film indien réalisé par un cineaste indépendant arriver à être diffusé dans plusieurs pays dont la France pour pardonner à son auteur SATISH MANWAR les erreurs de forme (les longueurs), de narration et de conduite des acteurs comme cela arrive pour un premier long métrage quand on dispose d'un tout petit budget . SATISH MANWAR est un auteur de théatre Indien qui s'est d'abord fait la main sur les courts métrages et les documentaires avant de se lancer dans son premier Long métrage ( 1h 35)... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 14:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mai 2011

CINEMA/- LE COMPLEXE DU CASTOR : ANIMAL MEDICINAL

Elle avait aimé le scénario et quand le producteur STEVE GOLIN l'a contacté pour lui dire que le réalisateur préssenti s'était désisté, elle n'a pas hésité malgré la complexité du scénario de KYLE KILLEN: " LE COMPLEXE DU CASTOR" sera son 3° Film de réalisatrice. Il fallait le culot et l'intelligence de JODIE FOSTER pur mener à bien ce tournage. Elle a voulu faire un film réaliste qui s'inscrive dans le présent, sans effet, avec des décors et des costumes simples ( peu de couleurs vives) afin que le spectateur ne soit pas... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 17:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 mai 2011

PEINTURE: PAUL KLEE: THEORIE

NOTE COMPLEMENTAIRE Sur TERRENCE MALICK qui vient de reçevoir la palme d'Or de Cannes (voir mon précédent commentaire) PAUL KLEE fait parti de mes peintres de référence pour le 20° siècle. Nombre de ses tableaux sont fait de formes géométriques avec des flêches de toutes tailles, de toutes formes. Ce qui a fait dire, à tord, que c'était un "Abstrait". Sa palette de couleurs repose sur les liens chromatiques, souvent séparées par des lignes droites ou autres, même dans les plus extrèmes nuances. Les personnes qu'il... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 10:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2011

CINEMA- TREE LIFE: ARBRE DE LONGUE VIE

Voilà l'exemple même d'un Réalisateur artiste- chercheur. On comprend que chacun de ses films soit  espacé de 5 années de travaiL. La préparation a pris 3 ans et le montage, tournage 2 ans encore. TRENCE MALICK est un artiste qui cherche, quand il a une idée en tête, comment la concrétiser. Pour le scénario, au fur et à mesure qu'il avançait, il a repris plusieurs fois chaque ligne, chaque paragraphe si bien qu'à la fin cela ressemble plus à un poème qu'à un scénario traditionnel. Si on l'avait laissé faire, son film aurait... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 mai 2011

ENTRACTE CANNOISE

Comme chaque année pendant la quinzaine princière du cinéma, il n'y a pas de sortie de film qui donne envie d'aller plus que ça s'enfermer dans une salle. C'est un peu dommage car parmi les 1000 films recalés de par le monde, une bonne centaine auraient sans doute valu d'être vu; tant pis, on attendra là encore. Non je n'ai pas oublié le "Minuit à Paris" de WOODY ALLEN qui sort dans 400 salles ce soir en même temps que son ouverture cannoise. La personne de cet américain ne m'a jamais emballé vraiment. J'aime pas sa façon par... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 10:09 - Commentaires [3] - Permalien [#]