28 juin 2011

Y A QUOI A CHERCHER ?

L'artiste comme le scientifique est un chercheur Leurs raisons de chercher est sans limite; même quand ils trouvent ils continuent de chercher. Souvent ils éprouvent le besoin de montrer où ils en sont, non dans l'espoir de trouver une réponse quelconque mais pour agrandir le cercle des recherches. C'est cet infini qui les rassure. Même si pour eux la recherche prendra fin un jour, ils savent que ça va continuer; peut importe si entre temps on les oublie, c'est chercher qui importe, partout, toujours. Le jour où tout le monde... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 11:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]

28 juin 2011

CINEMA- DERRIERE LES MURS :LA 3 D RELIEF AU SERVICE DE L'HISTOIRE

  Avant de mettre ce blog au repos pour Juillet il convient de commenter cette sortie de film ( le 6 juillet) qui présente plusieurs intérêts. "DERRIERE LES MURS" est un premier long métrage pour deux jeunes réalisateurs Français :JULIEN LACOMBE et PASCAL SID. Pour leur premier long métrage ils n'ont pas hésité à faire un film en 3D relief ( avec la méthode de la stéréocopie 2 cameras qui se croisent) tout en insistant sur le fait que le relief est pour eux dans l'évolution du cinéma actuel. A l'inverse d'autres, ils... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 11:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 juin 2011

PORTRAIT: ALAIN CAVALIER : FILMEUR

Montrer à 80 ans que l'on peut faire du cinéma réalité plus crédible que la télé réalité c'est l'objectf atteint avec son dernier long métrage, mais je comprend que le jury de Cannes ne l'ait pas retenu au final."PATER"en tant que film n'est pas son meilleur. ALAIN CAVALIER s'est préparé au côté de LOUIS MALLE comme asistant avant de se lancer au début des années soixantes dans le long métrage politique en se confrontant à la censure de l'époque qui veille à ne rien dire de ce qui dérange le pouvoir et l'armée. Les spectateurs, à... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 19:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2011

CINEMA- BALADA TRISTE: SURPRISE ESPAGNOLE

ALEX DE IGLESIAS est un espagnol rongé par le passé violent de son pays:" j'ai fais ce film pour me libérer d'un poids que je porte en moi et que rien ne parvient à enlever..... Je me sents un estroprié de la vie à cause d'un passé merveilleux et triste étouffé par la nostalgie..... unn cauchemard qui m'empèche d'*etre heureux.....J'ai voulu annyler cette haine avec un conte grotesque qui fait rêver et pleurer à la fois." Ce qui surprend d'abord c'est l'originalité étonnante du scénario. Son traitement des séquences colle au... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 juin 2011

CINEMA- BLITZ : POLAR MADE IN ENGLAND

C'est un film dans lequel Londres n'est pas montré comme sur les dépliants touristiques. Il montre les différents quartiers riches et pauvres qui constituent la city.Ce n'est pas habituel non plus qu'un polar thriler anglais s'ouvre à la violence et pas seulement au psychologique des personnages. BLITZ est tiré du livre "R&B BLITZ" de KEN BRUEN, un polar qui ne cherche pas à apparaître comme de la littérature fouillée mais seulement efficace avec des chapîtres courts, nerveux pour tenir le lecteur en haleine. C'est difficile... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 07:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 juin 2011

CINEMA- ?

Il y a comme ça des semaines où on peine à trouver un film qui donne envie de chercher. "POURQUOI TU PLEURES ?" de Katia LEWKOWICZ avec des jeunes qui au dernier moment doutent du mariage " BLUE VALENTINE" de DEREK CLANFRANCE dans lequel on regarde une famille qui s'érode avant de se disloquer " L'AMOUR A SES RAISONS" dans lequel DE NIRO offre une pantalonade devant la toujours belle MONICA BELLUCI ( à se demander si certains films ne sont pas là pour boucher un vide dans l'agenda des acteurs?) ou encore le " BEGINNERS" de MIKE... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 11:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 juin 2011

CINEMA- UNE SEPARATION : UN MODELE DE GRAND FILM MODERNE

J' aurais vraiement été en dessous de tout si pour l'actualité cinématographique de la semaine j' avais laissé passer ce film ( ce que j'ai failli faire vu toutes les récompenses qu'il a obtenu, les critiques unanimes) . Si comme je le pense vous êtes ce que l'on appelle un vrai cinéphile qui ne se contente pas de se divertir au cinéma pour oublier les tracas de la réalité extérieure, "UNE SEPARATION" est un film qui vaut vraiment le déplacement. Son auteur est le réalisateur Iranien ASGHAR FARHADI. Il n'a pas hésité à... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 11:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 juin 2011

CINEMA- LIMITLESS : TOUT A UNE LIMITE

C'est parti de la lecture d'un roman de 2001 d'ALAN GLYNN "THE DARK FIELDS". Au cinéma c'est à NEL BURGER qu'on a confié la réalisation avec pour le rôle principal BRADLEY COOPER  souvent plus mis en avant pour sa "belle gueule" que pour ses talents d'acteur juqu'à son rôle dans "VERY BRAD TRIP". Première surprise, l'acceptation de ROBERT DE NIRO à  lui donner la réplique ( Il a juste demandé à ce que les dialogues le concernant soient un peu plus étoffés) : " travailler avec des acteurs est un vrai plaisir dans ce... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2011

CINEMA - TERRITOIRES : JUSTICE ?

OLIVIER ABBOUS est un tout jeune réalisateur Français qui pour son premier long métrage nous livre un film d'autant plus dur et violent qu'il s'appuit sur tout un tas de faits réels et connus de tous et toutes. "territoires" est plus qu'un film d'horreur; il est tout compte fait trés peu sanglant; en fait comme le dit son réalisateur c'est la "stratégie du choc" qui est volontairement recherchée ; il a refusé de faire un film discours (politique) pour dénoncer les travers de la justice américaine depuis le 11 SEPTEMBRE en... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mai 2011

CINEMA- GIANNI ET LES FEMMES: l'ITALIE QUI VEUT SEDUIRE

La réputation de séducteur de l'Italien n'est plus à faire. GIANNI DI GREGORIO est  un romain qui après avoir été commédien, scénariste, metteur en scène s'est lancé, sur le tard, dans le mêtier de réalisateur avec pour son premier film un encouragement du public et de la critique."GIANNI ET LE FEMMES" est son second film dans le quel il continue d'incarner son propre personnage. Son histoire s'inscrit pleinement dans la réalité de l'Italie d'aujourd'hui et de cette nature des Italiens à vouloir rester des séducteurs... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]