06 avril 2011

ESSENTIAL KILLING: LA CONSCIENCE ET SES LIMITES

JERZY SKOLIMOWSKI joue avec notre conscience et ses limites. Il reste un peintre poete diplomé en ethnologie et en cinéma qui, depuis ses tout débuts, essaie de mettre en valeur l'effort physique de l'homme solitaire, confronter, éternellement, à un monde  hostile. Il ne veut pas faire de politique:" c'est un jeu sale et je ne veux pas exprimer mes opignions. Ce qui est important c'est que l'homme qui fuit est de retour à l'état d'animal sauvage; il doit tuer pour survivre". Son héros n'ouvrira pas la bouche pour parler de... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 avril 2011

PINA: LE MONDE CLOS DE SON INTERIEUR

WIM WENDERS et PINA BAUSCH étaient convenu de faire un film à partir de chorégarphies , non pas en vue de faire un hommage comme il est souvent dit à BAUSCH qui a marqué le XXe siecle en donnant une autre orientation à la danse, mais d'aider à mieux cerner les orientations imposées par cette créatrice pour s'exprimer pleinement dans ce quelle sait le mieux faire. En bon réalisateur de cinéma Wenders a chercher comment lui aussi sortir du simple documentaire pur, révèler ce qui pouvait échapper aux... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2011

CINEMA- TOUS LES SOLEILS : LA TARENTELLE DU NORD

Lorsqu'on se distingue dès son premier film par des récompenses qui donnent à penser que la suite sera interressante à surveiller, forcement que le spectateur conquis attent toute nouvelle sortie. PHILIPE CLAUDEL n'est pas vraiement un "jeunot" mais plustôt ce qu'on appelle une "tronche": agrégé de lettres modernes, maitre de conférence à l'université, enseignant à l'institut du cinéma européen et de l'audio visuel et pendant ses loisirs professeur de prison et pour les handicapés.  Il a commencé par ce qu'il... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 mars 2011

TELEVISION- DES RACINES ET DES AILES /LE DOCUMENTAIRE A REVOIR

C'est pas souvent que j'epprouve le besoin de commenter une émission de télèvision. Celle des "Racines et des Ailes" fait honneur au service public. Particulierement celle de cette semaine qui était conscrée aux recherches archéologiques dans le Rhône, sur la rive droite d'ARLES. Le documentaire-reportage de SHALEHA GHERDANE avec des reconstitutions en 3 D, des archéologues dont on suit, jour après jour, les fouilles et les découvertes pendant leur dernière campagne à la recherches de vestiges de l'époque antique d' Arles ... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2011

LITTERATURE-LE CIMETIERE DE PRAGUE: RIEN N'ARRIVE PAR HASARD

UMBERTO ECO nous donne à comprendre qu'aucun évènement qui se produit est le fait d'un hasard. "Le cimetière de Prague" est sa façon à lui de nous retracer ce qui dans l'Europe du XIX siècle a conduit au triomphe du Fascisme, de HITLER et du mal absolu. il est resté fidéle à sa façon de concevoir ses romans comme des intrigues compliquées,  Son personnage principal qui va symboliser ce mal absolu, "la haine sue la haine", tout en étant un faussaire particulièrement intelligent, habile et déterminé avec... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 mars 2011

CINEMA- SI TU MEURS JE TE TUE: CULTURE KURDE

 HINER SALEM est un cinéaste kurde, plusieurs fois récompensé, qui donne à mieux comprendre ce peuple sans véritable patrie, divisé en multitudes de pays qui composent le territoire Kurde (Turquie, Iran, Irak et Syrie "le Kurdistan"), à la personnaité fortement marquée et redoutée pour son organisation politique du PKK qui depuis 1984 livrait à la Turquie une lutte meurtière. Hiner aime bien dans ses films parler de sujets qui lui tiennent à coeur et des femmes pour lesquelles il pense qu'elles n'ont pas la reconnaissance... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2011

CINEMA- REVENGE: LA REMISE EN QUESTION

On n'attribue pas un oscar du meilleur film étranger sans de bonnes raisons, surtout quand la concurrence est de haut niveau. "Revenge" de la Danoise SUSANNE BIER est un film complet. Pas seulement un film de divertissement. Bier remet en question les certitudes des étrangers sur les bienfaits de la société Danoise; la famille Danoise va-t-elle longtemps encore pouvoir résister au travers des autres sociétées ? L'idée qui conduit cette histoire c'est celle de la vengeance qui écarte l'idée de la compassion: "j'utilise le cinéma pour... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2011

CINEMA- MA PART DE GATEAU: Bonne intention mais...

KLAPISH a voulu montrer, à travers cette histoire sur les travers de la société dans le domaine de la fnance que, comme lui, il fallait garder les yeux ouverts sur ce qui se passe car qu'il y a  belle lurette que le gâteau a été confisqué aux profits d'un petit nombre de grands exploiteurs toujours prèts à aller plus loin  pour augmenter la grosseur du gâteau. C'est traité comme une comédie afin de rassurer le public. Là où le bas blesse c'est que Kapisch a voulu écrire seul le scénario et même s'il a fait des coupures... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 2011

CINEMA: LA LIGNE DROITE: le Paradigme echec/réussite

Pour REGIS WARGNIER qui connaît et apprécie l'atlétisme et la course à pieds qu'il qualifie de sport "originel" qui ramène aux premiers hommes, à la nature humaine... il y a quelque chose qui remonte à la nuit des temps de l'humanté et c'est aussi quelque chose d'esthétique. Pour lui, le thème profond de sa fiction c'est la résistance, le combat contre le mauvais sort. L'essentiel étant de refuser cela, de refuser l'immobilité et de se mettre en mouvement pour créer une dynamique afin de remonter la pente. Dans ce cas... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 15:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 mars 2011

LITTERATURE: MALAPARTE ECRIVAIN DES CONTRAIRES

Maurizio SERRA vient de faire publier en français (GRASSET)l'Histoire de la vie de MALAPARTE (1898/1957) écrivain-reporter-journaliste- Italien qui est resté volontairement mal connu des français si ce n'est par deux romans "kaput" et "la peau". Son adhésion partagée entre collectivisme et individualisme, puis au fascisme italien dont il a été un des théoricien avec son courant basé sur le retour à la nature, avant de s'opposer au dérives réactionnaires de Musssolini, puis contre la montée d'hitler... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]