16 novembre 2016

CINEMA : LE PETIT LOCATAIRE : LA FAMILLE S'AGRANDIT ET POUSSE LES MURS DU RIRE

  Ça fait partie des bonnes surprises de la semaine. Une Nouvelle RÉALISATRICE Française qui d'entrée nous propulse dans une amusante leçon de vie en famille.   NADEGE LOISEAU s'est rappelée comme beaucoup de femme dans quel état elle s'était trouvée lorsqu'elle avait su qu'elle était enceinte sans trops'y attendre: "On se sent habitée par quelqu'un d'autonome à l'intérieur de soi, quelqu'un qui ne respecte pas mes horaires, qui gigote n'importe comment et qui semble vouloir pousser les murs". Pour l'écriture du... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 12:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2016

CINEMA - TANNA: LE MARIAGE DES HUMAINS AVEC LA NATURE

Certains ignorent encore qu'il existe des bouts de terre où les humains mènent encore une vie ancestrale libre au coeur de la nature tropicale où se côtoient la forêt, les plages de sable blanc et noir, des plaines de terre austère chapeautés par un volcan toujours actif. BENTLEY DEAN et MARTIN BUTLER deux réalisateurs de documentaires britanniques se sont attachés à faire une série de reportages télévisés sur l'histoire des Aborigènes d'Australie en 2004. Les îles VANUATU avaient été découvertes en 1774 par l'explorateur... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 16:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 novembre 2016

CINEMA - IRIS : LA DOUBLE FACE DES HUMAINS

  Au départ, ce devait être les américains qui devaient faire un remake du film "CHAOS" du Japonais NAKATE RING de 1990 qui en France était sorti uniquement en DVD avant de trouver le scénario de l'Australien ANDREW BOVILL trop trouble et sulfureux pour en faire un film policier grand Public. Le réalisateur Français JALIL LESPERT est connu pour être un touche à tous les genres et le Thriller n'était pas encore à son palmares (4 films dont le peu glorieux "YVES SAINT LAURENT" avec GALIENNE et NINEY). A 40 ans il a donc... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 novembre 2016

CINEMA - MAMAN A TORT : L'ENTREPRISE DU MAL AU VENTRE

  MARC FITOUSSI a décidé de nous emmener faire un tour dans une entreprise du secteur tertiaire qui depuis belle lurette n'a plus rien de familiale et où il n'y a aucune activité syndicale qui empêche que le personnel soit livré à lui même. Une entreprise où on va travailler tous les jours de la semaine avec le stress et le mal au ventre en suivant le cycle métro/boulot/dodo. Une entreprise où même quand ça va mal pour soi ou pour une personne avec qui on travaille, le seul réflexe est de ne rien dire plutôt que de... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2016

CINEMA - LE CLIENT : CRITIQUE DE LA MENTALITE DES CLASSES MOYENNES MASCULINES EN IRAN

      ASGHAR FARHADI est un réalisateur Iranien de 44 ans qui s'efforce de donner à travers des histoires de couples iraniens de classe moyenne une image critique de la société Iranienne où la vie est complexe du fait de l'inégalité Homme/Femme. Aujourd'hui la République Islamiste sait que la moitié de sa population a  moins de 20 ans et qu'elle sait ce qui se passe en dehors du pays. On essaie d'effacer le passé pour développer la modernité tout en maintenant une façon de vivre selon les préceptes... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 octobre 2016

CINEMA - MADEMOISELLE : LE FILM DES SOUS ENTENDUS

  Est-ce à cause du changement d'heure? Toujours est-il que pour la semaine à venir je m'en étais tenu aux films devant sortir en salle le mercredi 2 nov, hors plusieurs films devancent l'appel en sortant le 1er Novembre (jours des morts); j'ai décidé de laisser  le commentaire que j'avais fait, hier (lire le carré Blanc) mais pour m'en tenir à mes deux commentaires de "Y a quoi à chercher?" je vous rajoute, en rattrapage, le commentaire sur le film "Mademoiselle" présenté par le Coréen PARK CHAN-WOOK  à... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 17:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 octobre 2016

CINEMA - LA MORT DE LOUIS XIV : SEULE LA MORT EST IMMORTELLE

Lors d'un évènement que vous avez trouvé très important alors que vous n'étez pas là, vous est-il jamais arrivé de vous dire: "J'aurais aimé être une mouche" ? L'espagnol ALBERT SERRA a décidé de nous faire ce cadeau d'être une mouche pour assister aux deux dernières semaines de vie de l'illustre Roi Soleil qui a régné sur la France jusqu'à 72 ans en tant que monarque absolu, avant d'entrer dans les livres d'histoires. Nous voila confiné à VERSAILLE dans la Chambre du ROI. Seul vous manquera peut-être la puanteur du... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2016

CINEMA- CARRE BLANC

Désolé, mais pour la semaine du 2 novembre je n'ai trouvé qu'un film qui vaut la peine d'être commenté avec Plaisir: " LA MORT DE LOUIS XIV". A Croire que pour leur journée les "Défunts" sont plus vivants que les auteurs des films d'horreurs de tous genres  qui sont à l'affiche. Il n'y aurait que le Documentaire sur "le curieux monde de HIERONYMUS BOSCH" (1450/1516) qui mériterait qu'on salue la mémoire de ce génial peintre des Pays-bas des Primitifs flamands de la Renaissance (Réalisateur DAVID BICKERSTAFF Britanique). ... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 05:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2016

BANDE DESSINEE- ARSENNE LUPIN et L'ILLUSION DE PANTERE NOIRE : LE RETOUR

    L'ami dessinateur GALIEN avec le  scénariste M.CROCBART nous a permis de suivre sur son blog les avancées de ce projet de Bande dessinée afin de faire revivre une des 1000 aventures du Gentleman cambrioleur et de partager avec eux les difficultés nombreuses avant de trouver un éditeur courageux pour concrétiser cette Bande Dessinée. CERISES & COQUELICOTS a été cet éditeur qui soigne ses choix.   Maurice LE BLANC a crée ce personnage de fiction en 1905 "le gentleman cambrioleur" qui a... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 21:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]
20 octobre 2016

CINEMA- MOI, DANIEL BLAKE : J 'ECRIS TON NOM DIGNITE !

  Le cinéma, grâce à des réalisateurs qui ont une conscience, produit des films qui ont  un caractère subjectif et social.à travers lequel les spectateurs ressentent les sentiments de ceux qui les ont réalisés et les partagent.   KEAN LOACH n'a jamais caché ses convictions politiques et il les a mises au service de son cinéma. Au final les festivals du monde entier ont été dans l'obligation de lui ouvrir les marches de la reconnaissance car ce bougre est aussi un réalisateur qui a un grand talent de créateur... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 23:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]