20 octobre 2016

CINEMA - LA FILLE DU TRAIN : THEORIE DU CHAOS

  Quand un magnat de la production de films comme la "DREAMWORKS pictures" constate qu'un livre a été vendu à 5 millions d'exemplaires aux États unis après 1,5 millions en Angleterre et autant dans les autres pays de la communauté européenne, c'est forcé qu'on rachète les droits pour l'adapter au cinéma.     Le livre de PAULA HAWKINS "la fille du train" est ce qu'on appelle un polar de gare; le genre de livre que les gens lecteurs achètent pour tuer le temps pendant un long voyage en train (c'est un peu... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 octobre 2016

CINEMA - MAL DE PIERRES : L'AMOUR PARFAIT: C'EST DE LA FOLIE

    NICOLE GARCIA est une réalisatrice qui divise sur sa façon de faire des films; Alors qu'elle a parfois récolté jusqu'à 6 CÉSARS d'affilé, sa focalisation sur le destin de femmes (c'est son 9ième film) reste sujet à controverses et c'est pas son dernier film  "Mal de pierres" qui a changé la donne lors de sa présentation au dernier festival de Cannes où la critique l'a trouvé "Trop bourgeois, Figé , glacial" et au mieux "gris et pesant". C'est vrai que sa façon de tourner sort rarement du classicisme avec... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2016

CINEMA D' ANIMATION - MA VIE DE COURGETTE : MEME UNE ENFANCE CABOSSEE GRANDIT BIEN A LA LUMIERE

    C'est à l'école communale que l'on m'avait fait découvrir le cinéma d'animation avec des marionnettes en pâte modelé grâce au génial artiste qu'était le tchèque JIRI TRNKA et aujourd'hui de découvrir le film d'animation du Suisse CLAUDE BARRAS ;"Ma vie de Courgette", je retrouve le même émerveillement pour les marionnettes animées en volume même si elles ne sont plus en pâte modelé.       Quand on regarde le résultat final on a du mal à comprendre le travail phénoménal et de patience qu'un... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2016

CINEMA - DEEPWATER : LES CATASTROPHES SONT RAREMENT NATURELLES

    Quand une catastrophe est passée, on a tous un peu tendance à définitivement passer à autre chose sans avoir la certitude que l'on a tout fait pour que cela ne se reproduise plus dans les cents années à venir. Heureusement que parfois le cinéma nous contraint à ne pas oublier aussi facilement.... "DEEPWATER" est l'exemple même de film qui opère comme une piqûre de rappel sur la vie mentale des humains.   En 2002 la société de forage pétrolière américaine TRANSOCEAN avait fait construire une plate-forme de... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 octobre 2016

CINEMA - LA FILLE INCONNUE: A LA RECHERCHE DE LA DIGNITE PERDUE

  Bien sur que ce n'est pas le "succès story" des frères DARDENNES, mais son intérêt est tout autre: les marginaux ont-ils encore droit à leur dignité de vie dans la réalité quotidienne de notre monde? On vit dans une société où tout va de plus en plus vite et où est de plus en plus violent, de plus en plus basé sur l'individualisme et le chacun pour soi. Au cinéma, les frères LUC et JEAN PIERRE DARDENNES ne veulent pas renoncer pour autant à traiter le fond social de tout cela en faisant, film après film, un cinéma... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 octobre 2016

CINEMA -MISS PEREGRINE & LA POESIE SANS FIN : ILLUSION OU SOUFRANCE ?

                    DEUX FILMS sortent cette semaines qui ne semblent pas aussi éloignés que ça si on part du principe, comme ils disent, que la poésie n'est pas très éloignée du rêve, le rêve de l'illusion et l'illusion de la réalité. Leurs auteurs TIM BURTON 58 Ans et ALEJANDRO JODOROWSKY 87 ANS n'ont pas eu un parcours similaires   JODOROWSKY est né au CHILI. Il fait des études de philosophie et de psychologie. A 24 ans il émigre en France, pratique le... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 10:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2016

CINEMA - MERCENAIRE : DE PLUS EN PLUS, LES CLUBS FONT APPEL A DES MERCENAIRES ETRANGERS

  L'Océanie  ne figure pas très souvent dans les films de fiction ; seuls l'AUSTRALIE et la NOUVELLE ZELANDE bénéficient d'une couverture médiatique bâtie autour du RUGBY. Le jeune réalisateur Français SACHA WOLFF qui a tourné plusieurs documentaires  et qui connaît ce milieu sportif et la mythologie océanienne, a choisi de faire une fiction sur la problématique de ce monde assez méconnu qu'est le recours aux mercenaires étrangers sans toute fois faire un documentaire sur le Rugby. Le rugby n'est pas le... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 08:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 septembre 2016

CINEMA - LA DANSEUSE: Y A COMME CA DES CREATEURS ARTISTIQUES GENIAUX

  Ca fait toujours plaisir quand on découvre une nouvelle réalisatrice qui démarre bien sa carrière; STEPHANI DI GIUSTO nous permet pour son premier long métrage de Découvrir une artiste qui a fait partie des créateurs-innovatrices dans la pratique de la DANSE et qui reste à ce jour très mal connue pour pas dire trop souvent ignorée : LOÏE FULLER. Ce film complète des réalisations qui traitent d'autres pratiques artistiques (littérature,peinture...).   LOIE FULLER était une Américaine née en 1862 qui voulait... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 19:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 septembre 2016

CINEMA - MORGANE : LA GENETIQUE N'EST JAMAIS SANS RISQUE

LUCK SCOTT, le fils de RIDLEY, se devait d'assurer pour la réalisation de son premier film. Il a choisi de faire dans la SCIENCE-FICTION; une sorte de FRANKENSTEIN modernisé et féminisé grâce à la génétique liée à l'évolution expérimentale et à l'adaptation d'un organisme humain génétiquement modifié; un OGM HUMAIN!. la différence est aussi esthétique; Le FRANKENSTEIN de MARY SHELLAY était cet être vivant qui avait été fait d'un assemblage de chairs mortes pour au final donner un monstre alors que la... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 septembre 2016

CINEMA - JUSTE LA FIN DU MONDE: DIRE ADIEU OU PARTIR SANS RIEN DIRE ?

  XAVIER DOLAN fait parti des jeunes pousses du cinéma qui suscitent des controverses sur la qualité de ses réalisations alors qu'il est le petit protégé du festival de Cannes. Son dernier film a été gratifié d'un "grand prix du jury" comme pour se faire pardonner le loupé précédent qui, d'après les critiques, était de meilleure facture (MOMMY"). Son film "Juste la fin du monde" est un film inspiré par la dernière pièce de théâtre de JEAN LUC LAGARCE mort du SIDA à 38 ans en 99 : "je voulais respecter l'oeuvre originale en... [Lire la suite]
Posté par alex-6 à 14:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]