hublo

 

C'est pas parce qu'il s'est vendu 2 millions de BD en 6 épisodes depuis 2004 chez les jeunes de moins de 13 ans, ni parce que l'auteur, dessinateur, coloriste a voulu adapter lui même "lou" au long métrage, après des séries d'animation à la télévision, qu'au final c'est une grande réussite. "LOU" fera sans doute rêver les petites filles de 12 à 13 ans et quelques "MINOTS"qui se la jouent un peu au collège avec leur première drague, mais les cinéphiles adultes ne pourront s'empêcher de se dire que JULIEN NEEL est un minot dans la réalisation de cinéma qui n'a pas pris le temps de bien apprendre à maîtriser la technique pour éviter les longueurs des scénettes qui s'enchainent, le scénario niveau CM 2, les voix off du trombinoscope ridicule et la mise en scène aussi bric à brac que la maison de Lou...

 

lou quidort

 Cela dit on se gardera de trop critiquer le casting: la jeune LOU (LOLA LASSERON) joue bien la fillette indépendante, drôle qui doit parfois remettre sa mère sur les rails qu'incarne de belle façon LUDIVINE SAIGNIER plongée dans ses jeux vidéos qui soudain tombe amoureuse fofolle de son nouveau voisin (KYAN KHOJANDI) et CRUELLA (NATHALIE BAYE) méconnaissable sous son maquillage de la grand-mère qui noie ses emmerdes dans le nutella et qui a des problèmes de varices... :" j'ai toujours été fasciné par ces lieux qui sont un peu partout et un peu de nulle part" dit Julien NEEL pour le reconstruire et récréer une ambiance BD il n'a pas hésité sur les effets spéciaux dont raffolent les accrocs aux consoles de jeux

 

puce lou

 Si vous souffrez du BURN-OUT parental des mères qui sont en conflit avec leurs ados qui sont infernal alors que c'est déjà pas terrible au travail, vous pouvez vous payez une séance de LOU(c'est moins cher que le psy) et retrouver un peu de joie. Sinon allez voir un des deux films qui suivent (le premier traite du même sujet que LOU mais dans un contexte totalement différent et avec une maitrise autre).

 

loulou

 

Durée du film : 1 h 44

 

lou

LOU BD

*

 

LOULIVRE

la BD le volume 48 pages edit eur GLENAT