y a quoi à chercher ?

20 juillet 2017

LIRE - OVNI L'extrordinaire découverte : UN ANCIEN DIRECTEUR DE RECHERCHE AU CNRS EXPLIQUE

livre ovni

EN VACANCES, il est courant d'emporter de la lecture qui sort de l'ordinaire. JEAN CLAUDE BOURRET qui a travaillé dans plusieurs média au cours de sa carrière nous offre cet été de reprendre un sujet à l'abandon: les OVNI. Pour cela, il a fait appel à un ancien Directeur de Recherche du CNRS  JEAN PIERRE PETIT qui depuis plus de quarante ans travaille à chercher des explications scientifiques à la possibilité qu'il y ait d'autres lieux de vie possible dans l'univers qui compte au moins 60 milliards de planètes qui peuvent héberger une sorte de vie, et 2000 milliards de Galaxies. Ce qui, malgré les distances qui les séparent de la terre laisse toutes sortes de voyages possibles d'une étoile à l'autre si pour la maîtrise de L'espace-temps on a recourt à des lois physiques.

Ils espèrent que les bénéfices réalisés par la vente de ce livre donnera les moyens de commencer la construction en France d'une station UFO -CATCH pour observer les éventuels OVNI qui viendraient nous rendre visite. Dans ce même livre, il nous offre de construire individuellement une petite caméra automatique de surveillance qui enregistre l'image du ciel au cas ou !... Pour avoir des informations sur UFO-CATCH on peut déjà se connecter à

http;//vigie.ufo-science.com

Pour participer à ce réseau mondial de détection automatique d'éventuels ovnis,on nous fournit même le schéma pour construire sa caméra à installer sur son toit ou son balcon (la démonstration vidéo sur Ufo-science montre que ça demande d'être bricoleur)

"OVNI L'extraordinaire découverte" J.C. BOURRET et J P PETIT (384 pages format 16x24 cm ED " GUY TREDANIEL -22,90 €"

*

Posté par alex-6 à 16:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


2017

 

img084

LES FILMS SONT SOUVENT FAIT DE FRAGMENTS DE VIE CHARGES DE SIGNIFICATION.

Ils donnent une belle image du Cinéma.

*

Mes autres sites et blog:

http://antoniogramsci.e-monsite.com/ (biographie)

http://taftacroisade.canalblog.com/ (Politique)

 http://olympiensmarseillais2013.e-monsite.com/  (sport)

 

*

 53 500 VISITEURS au 23 JUILLET 2017. 

(68 350 pages vues) :

Liste des 121 Pays Visiteurs: France - Usa - Belgique - Canada - Allemagne - Corée du Sud - Russie - Tunisie - Maroc - Espagne - Algérie - Royaume Uni - Italie - Luxembourg - Monaco - Afrique du Sud - Japon - Taiwan - Egypte - Guyane - Bresil -  Grèce - Israël - Suède - Ile Maurice - Colombie - Bulgarie - Mexique - Guadeloupe - Norvege - Pologne - Irlande - Madagascar - Ukraine - Benin - Rwanda - République Tcheque - Argentine - Turquie - Suisse - Côte d'Ivoire - Guinée - Thailande - Portugal - Nouvelle Zélande -Chypre - Mali - La Barbade - Hongrie - Polynésie Française - La Réunion - Sénégal - Finlande - Hong Kong (Chine) - Croatie - Togo - Congo - Géorgie - Cameroun - Macedoine (ex Yougoslave)- Mauritanie -Ethiopie -Emirats Arabes Unis - Equateur - Liban - El Salvador- Venezuela- Arabie Saoudite- Roumanie- Chine- Haïti- Lettonie- Chili- Pays-Bas- Philippines- Zambie- Albanie- Malte- Vanuatu - République de Corée- Martinique - Nicaragua- Vietnam - Iraq - Australie - Gabon - Kazakhstan - Costa Rica - Singapour- Estonie- Lybienne jamahiriya- Qatar - Slovaquie - Bolivie- Koweït - Bélarus - République arabe Syrienne - Jordanie - Mauritanie - Pérou - Paraguay- Burkina faso- Inde- Kénya - République Dominicaine - Bangladesh - Uruguay - Autriche - Tanzanie - Panama - Bahreïn - Indonesie - République de Moldova - Niger - Danemark -Cambodge - Djibouti - Malte - Lituanie - Iles caïmanes -

MERCI A TOUTES ET TOUS !

NOTRE BLOG RESTE OUVERT TOUT L'ETE

avec, on l'espère, de bons films .... 

*

PS: Après avoir lu ces commentaires, sachez que si vous êtes allé voir un film votre commentaire ou critique est toujours le bienvenu. 

 

 

Posté par alex-6 à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

CINEMA - MA COUSINE RACHEL : ORGUEIL ET PREJUGES

CR3

Il faut de tout pour plaire...Au cinéma aussi. Le roman gothique plait à la gent féminine surtout quand se surajoute une intrigue policière. Roger MICHELL est un réalisateur britannique de 61 ans (né en Afrique du Sud) qui a commencé sa carrière par des séries de télévision (91-95) et en 96 il s'est tourné vers le cinéma avec une comédie romantique, puis en faisant des thrillers avant de s'intéresser à la sexualite des couples quinquagénaires et même sexagénaires. Pour sa dernière réalisation (la onzième), il a choisit d'adapter un livre de DAPHNE DU MAURIER sorti en 1951: "MA COUSINE RACHEL" qui par la suite avait déjà fait l'objet d'une adaptation au cinéma.

CR 11

L'HISTOIRE IMAGINEE par la romancière se situe au début du 19 e siècle, le héros malheureux PHILIP a été élévé à la mort de ses parents par son cousin AMBROISE dans le grand manoir des CORNOUAILLES où il n'y aucune femme (Ambroise est un grand propriétaire célibataire endurci). A 24 ans philip est toujours célibataire lui aussi alors que de son côté AMBROISE est parti à 43 ans en Italie pour se remettre d'une grave maladie, mais il continue de correspondre avec Philip par lettres.

CR 5

Un jour Philip apprend par lettre qu'Ambroise s'est marié avec Rachel, veuve de Cosimo SANGALETTI, mais depuis son mariage il soupçonne Rachel de  l'empoisonner. Quelques jours plus tard, Ambroise est décédé en Italie. PHILIP qui est doux et impulsif pense que Rachel est ue mauvaise femme qui a empoisonnée Amboise. Il veut à tout prix venger celui qui a été comme un père pour lui. Mais quand il rencontre Rachel il change d'opinion sur cette veuve noire. Sa beauté, sa douceur et son intelligence le séduit. Au point qu'il finit, lui aussi par tomber amoureux de Rachel et se marier avec elle. En Anglettere son parrain Mr KENDALL n'accorde aucune confiance à RACHEL, de même que sa femme LOUISE qui est une amie d'enfance de Philip essaie de lui ouvrir les yeux sur cette mystérieuse Rachel qui a toujours avec elle son Conseiller DARCY RENALDI. Mais Philipp, naïf, refuse ces conseils et monte avec elle des projets, il ira même à lui offrir le collier de perles de sa mère jusqu'au jour où il finira par être confronté à la réalité car sa santé décline (Rachel change d'aspect de femme et devient un être monstrueux de cupidité et de froideur). Mais on ne ressort jamais indemne de pareille mésaventure.

DAPHNE DU M

DAPHNE DU MAURIER (1907 -1989) était bisexuelle, mariée elle a eu diverses relations amoureuse et flirts . Elle se cachait de son père qui était un homophobe possessif qui lui avait interdit dans la jeunesse qu'elle fréquente des garçons. Ses romans sont qualifiés de gothique avec parfois des éléments fantastiques qui ont influé sur Hitchcock (les oiseaux). Elle a fait aussi dans la chronique et le roman historique et pour finir des histoires de sa famille.

Dans son roman " Ma cousine Rachel" il est question d'orgueil et de préjugés; pour l'auteur il ne faut pas faire confiance aux préjugés qui rendent aveugles. Il faut toujours être clairvoyant,même en amour, s'amouracher trop vite peut conduire à sa perte mais elle comprend que l'on puisse réagir différemment suivant sa sensibilité. Elle évoque au début de son livre un souvenir de jeunesse de Philip quand il avait vu sur la route un pendu qui balançait sur son gibet entre ciel et terre, entre ciel et enfer. Il le voit remuer au vent comme une girouette sur son pivot rouillé. Ce qui était jadis un homme est devenu à cause de ses crimes et de l'orgueil un épouvantail recouvert de goudron qui pourrit dans ses vêtements qui se détachent au fil des jours comme des bouts de papier. Il n'atteindra jamais le ciel ni l'enfer dit l'auteur.

CR 6

Roger-Michell2

ROGER MICHELL a essayé, avec en arrière plan les paysages romanesques des Cornouailles chers à DUMAURIER, de faire un film où il n'y a pas d'action violente brusque mais une ambiance à la Hitchcok où tout est sous tension en permanence avec un suspens progressif face au drame qui se déroule, un suspens qui est tout autant psychologique que criminel. Il est bien aidé par le directeur de la photographie (MIKE ELEY) qui a fait un travail remarquable et par les costumes (DINAH COLLIN chef costumier) qui nous plongent dans l'ambiance d'une époque chez les gens riches. 

 

CR9

 

Pour le casting il a fait appel à RACHEL WEIRZ (Rachel)- SAM CLAFFIN (Philip)- HOLLIDAY CRANGER (Louise).

Durée du film : 1h 46

CR 10

Posté par alex-6 à 16:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 juillet 2017

CINEMA - VALERIAN ET LA CITEE DES MILLE PLANETES ; LA FICTION SANS LA SCIENCE

 

 

V11

 

Quand on apprend que LUC BESSON a disposé de 200 millions d'€uros pour faire son film "VALERIAN" (autant que le "DUNKERQUE "Américain) on est forcé de se dire que cet été on va assister à une course poursuite à l'audience; à qui le public va donner sa préférence ? Autant dire que dans ce match acharné la critique américaine n'a pas lésiné pour démolir avant sa sortie sur écran le film du Français. N'ayant rien à foutre dans cette "course à l'échalotte", nous allons essayer de faire pour chacun d'eux un commentaire le plus argumenté possible, sachant qu'au final c'est à vous que reviendra le dernier mot. Le film de Christopher NOLAN a pris les devants en lançant son film une semaine avant. Nous allons donc nous attacher à vous commenter le film de BESSON qui sortira en France dans 8 jours.

 

V5

 

"Valérian" est inspiré d'une BD des années 60/70 parue dans "Pilote"(l'Hebdo de mon adolescence). Les auteurs CLAUDE MEZIERES ( Dessinateur) et PIERRE CHRISTIN (dialogues) ont sortis 23 albums. Besson a retenu "l'AMBASSADEUR DES OMBRES". Il explique avoir dû attendre les dernières innovations technologiques des effets spéciaux pour pouvoir faire un film de Science fiction qui s'inspire des décors futuristes de la Bd qui se déroule en 2740. 1226 Techniciens des effets visuels ont été chargés de réaliser les 2547 plans à effets visuels après une première ébauche de 6000 dessins. BESSON n'a pas lésiné sur les moyens: 115 acteurs, 552 figurants, 600 costumes, 208 espèces d'Aliens et créatures différentes, 65 décors, 80 caméras performance capture et 100 jours de tournages....

 

V17

 

Le résultat du point de vue images a de quoi surprendre celles et ceux qui ne sont pas des habitués du cinéma Bessonien; c'est un voyage dans l'extra terrestre extra temporel où on en prend plein les yeux, à la limité un peu "fouillis" tellement c'est chargé. Pour vous donner un exemple : imaginez un super marcher avec 1 millions de boutiques sur 500 niveaux en hauteur ! pour animer tout ça en une scène de 18 secondes a demandé 600 plans différents, on arrive vite dans la démesure, surtout si le scénario n'est à la même hauteur pour pas dire "bâclé" comme c'est souvent le problème avec Besson qui mise avant tout sur le visuel.

 

V1

 

Bon, après cette mise en bouche voyons ce qu'il en est de l'histoire:

Au  XXVIIIe siècle notre planète terre est devenue est devenue un empire avec pour capitale "GALAXITY" pour assurer sa protection elle dispose d'un vaisseau "L'intruder"avec la SST (service spatio temporel) qui assure le pouvoir central. Lorsque une menace est détectée quelque part, on envoie des policiers spatio-temporels qui sillonnent l'espace et le temps en permanence pour voir ce qui se passe et au besoin éliminer la menace. C'est ainsi que 2 policiers Valérian (DANI DE HAAN) et sa co-équipière et femme Laureline ( CARA DELEVIRNE) reçoivent pour mission daller sur la cité ALPHA; 17 millions d'habitants qui viennent des quatre coins de l'univers et représentent 8000 espèces d'êtres vivants différents. qui échangent leurs connaissances, leur savoir faire, leur technologie et confrontent leur pouvoir. Allez retrouver là dedans l'intrus malfaisant? Autant chercher une aiguille dans l'océan . C'est pourtant ce que vont devoir faire nos enquêteurs de service. C'est pas pour rien qu'on la surnomme "la cité des mille planètes". Dans cet assemblage d'êtres dont certains sont monstrueux, les créatures les plus pacifiques sont les "PEARLS" qui sont des sortes d'androgines filiformes, blanc de couleurs de peau qui vivent près de la plage et habitent de gigantesques Coquillages. Bref, va falloir se frotter à tout ce beau monde pour isoler et détruire la menace....

 

V15

 

Les albums qui sont à l'origine de cette space opéra (une sous genre de série fiction comme STAR TREK et  STAR WARS) étaient fait à partir d'un fait d'actualité bien terreste (Nucléaire, écologie, tyrans...) et transposé dans un espace temps futuriste. (les membres du SST en mission peuvent franchir les portes temporelles du présent ( elles sont positionnées en divers lieux de la mégapole) pour aller combattre les dictatures et les tyrans, mais ont interdiction de modifier les moments du passé. Ils participent à des expériences historiques ou viennent en aide aux peuples inconnus en difficultés; bref ils règlent tous les conflits planétaires afin que la mégapole terrestre reste une grande puissance cosmique et que le futur technologique assurent confort et progrès.

Parmi cette force policière les deux éléments les plus efficaces sont VALERIAN et sa compagne co-équipière LAURELINE (une ex sauvageonne). Pour se déplacer, ils disposent d'un vaisseau du type XB982 qui leurs permet de faire des voyages spatiaux et des sauts temporels combinés pou atteindre la source du problème.

VALERIAN est un ado qui n'a pas encore un caractère bien trempé de super héros, c'est pas un gagneur et il a le don de se mettre dans des situations difficiles

LAURENTINE, elle, est beaucoup plus mature, c'est une battante qui fait de la femme l'égal des hommes. C'est elle qui doit souvent sortir Valérian des mauvaises passes dans les quels il s'est mis en faisant son travail sans trop réfléchir.

 

V6

 

Besson dit avoir pris pour son film 25% des albums de BD et 75% qui sont issus du travail de recherche et développement des effets spéciaux. D'où au final un scénario qui à des faiblesses qui perturbent fortement le déroulement de l'histoire au cinéma. Mais on ne peut pas lui reprocher d'avoir voulu garder le caractère des deux principaux héros qui sont-là avant tout pour plaire à la jeunesse. S'il avait fait autrement, il aurait dû aussi changer le titre pour ne pas être accusé d'avoir trahi ce à quoi il était sensé faire référence. C'est cette impossibilité à oser faire un choix clair qui fait que pour avoir voulu ménager tout le monde, il s'est mis à dos les puristes, les inconditionnels du space opéra et les critiques qui ne se sont pas donné la peine avant d'aller voir le film de jeter un petit coup d'oeil sur les albums de BD de "VALERIAN" ou au moins sur l'album de "l'Ambassadeur des OMBRES"(Tome 4 ?). Sauf à allonger beaucoup la durée de ce film, on peut comprendre que le réalisateur metteur en scène n'ait pas pris le temps de nous tracer la psychologie des 200 créatures et aliens, ni de nous donner le temps d'admirer les décors futuristes alors que pour faire de l'audience il a fait de RIHANNA une danseuse de cabaret Transformiste BUBBE qui n'apporte absolument rien à l'histoire (son patron est le proxénète JOLLY (ETHAN HAWKE); on apercevra encore ALAIN CHABBAT déguisé en pirate chasseur de méduses...

 

V2

 

La musique a été confiée à ALEXANDRE DESPLAT (un peu trop gentillet pour le genre).

Bref, c'est un film estival et familial qui devrait couvrir ses dépenses et éviter la faillite à la maison de production dont on dit qu'elle n'était pas florissante¨?

Durée du film : 2 h 17

 

V18

 

 

*

 

Posté par alex-6 à 09:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2017

CINEMA -DUNKERQUE : LA DELIVRANCE INESPEREE

D5

D12

Lorsque les producteurs Hollywoodiens sortent 200 millions de dollars pour faire un film c'est qu'ils pensent ramasser cinq fois plus de profit. Pour prendre un minimum de risque, ils ont fait appel à un Réalisateur CHRISTOPHER NOLAN qui sait comment attirer le succés, moyennant un salaire de 20 millions de dollars + 20 % sur les bénéfices !

NOLAN

Nolan le Britannique leurs a proposé un film sur un épisode du début de la guerre de 1940 :" DUNKERQUE" que WINSTON CHURCHILL avait qualifié de "Désastre militaire colossal". C'était un projet qu'il rêvait de  mener à bien depuis qu'il était étudiant.

D9

L'histoire avait débuté le 26 MAI 40 quand 400 000 soldats britanniques et Français étaient en passe de se retrouver encerclé par l'Armée allemande. C'est au Vice Amiral Britannique BERTRAM ROMSAY que fut confié la mission de faire évacuer vers l'Anglettere le plus de soldats possible. Installé dans le sous sol du chateau de Douvres où se trouvaient les dynamos de secours il planifia l'opération "DYNAMO" pour faire embarquer à bord des destroyers un premier contingent de 45 000 soldats britannique en 2 jours. Le beau temps aidant et l'armée Allemande n'ayant pas décidé le blocage total de DUNKERQUE (ils craignaient d'affaiblir leur flanc et de ne pas avoir assez de carburant)? l'attaque avait été retardée avec l'accord d'Hitler, on décida de profiter de ce moment de répit pour faire appel à tous les bateaux possibles pour poursuivre l'évacuation. Les Destroyers et les gros navires ne pouvant s'approcher des plages et du port on fit appel à tous les petits bateaux de pêcheurs et de plaisance pour faire les aller retour jusqu'aux destroyers et gros navires. 39 bateaux côtiers Néerlandais à fond plat permirent à eux seuls de sauver 22 698 soldats. L'évacuation fut stoppée le 3 juin quand les avions allemands se sont mis à attaquer les bateaux. L'avancée terrestre allemande était retardée à l'arrière par deux divisions française. Au final, en 9 jours on avait réussi à faire évacuer 338 226 soldats (198 229 Britanniques et 139 997 français)sur les 400 000 présents. Le premier ministre anglais parla du "miracle de la délivrance".

35 000 soldats restés à terre furent faits prisonniers. 6 destroyers Britanniques furent coulés, 3 Français, 9 gros bateaux. 19 destroyers furent endommagés, 200 bâtiments alliés coulés et autant endommagés. On laissa aussi aux allemands 2472 canons, 65 000 véhicules, 20 000 motos, 68 000 tonnes de munitions, 147 000 tonnes de carburant et 337 000 tonnes d'approvisionnements.Les Néerlandais avaient perdus 7 de leurs bateaux à fond plat.

Cette fuite, ce repli massif, fut un miracle mais ce ne fut pas une victoire.

D11

 NOLAN a écrit seul son scénario: " l'empathie avec les personnages n'a rien à voir avec leur histoire. Je ne voulais pas passer par le dialogue, raconter  le passer de mes personnages. Le problème n'est pas de savoir qui ils sont, qui ils prétendent être ou d'où ils viennent. La seule question qui m'intéressait c'est :" Est-ce qu'ils vont s'en sortir?" Vont-ils se faire tuer par la prochaine bombe en tentant de rejoindre le môle? Ou vont-ils se faire écraser par un bateau en traversant? Comment créer du suspens à travers des détails et non avec des paroles?. "Dunkerque" n'est pas un film de guerre; c'est surtout un film à suspense, à forte intensité qui n'a pas besoin d' adopter un autre angle pour faire naître l'intensité du film différemment".

D4

tourné en 3 mois à DUNKERQUE, le film a demandé l'emploi de 6 000 figurants, 450 techniciens et l'utilisation de plusieurs Destroyers, mais cela a rapporté plus de 6 millions de retombées économique pour l'économie Dunkerquoise.

Dolan est un réalisateur qui préfère tourner avec la pellicule plutôt qu'avec le numérique. Pour son premier film de guerre il a opté pour le 70mm IMAX et Super PANAVISION de 65 mm. La difficulté est qu'actuellement il y a dans le monde peu de salles équipés pour cette nouvelle technologie et que le film doit est visionné en 35 mm qui enlève beaucoup à la qualité des images. Il voulait faire un film moins violent, sanglant, et appuyé sur la vision graphique car c'est un film presque muet sans beaucoup de dialogues.Le bruit , lui est partout. Pour les décors a trois espaces: la terre - la mer- le ciel.

D13

Ce n'est pas à proprement parlé un film historique mais plutôt une histoire de survie. Les personnages principaux ont ajoutés une vérité une forme de vérité dans leurs rôle quasi muet.

On sera pas étonné que Nolan le Britannique glorifie le courage des soldats de sa majesté "Nous n'abandonnerons jamais!" et moins le courage des soldats français restés derrière qui se sont sacrifiés pour retarder l'avance allemande.

D2

C'est un film d'été qui est seulement déconseillé au moins de 13  ans.

Durée du film : 1 h 47

d1

*

Posté par alex-6 à 15:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 juillet 2017

cinema - LA REGION SAUVAGE : SE DEBARASSER DE SES FANTASMES QUI POSENT PROBLEME

 

REG 3

Un film mexicain hors norme, c'est ce que nous propose AMAT ESCALANTE sur le problème qui fait que dans ce pays et d'autres encore on refuse d'accepter l'idée que les gens aient envie de vivre différemment leur différence sexuelle qui ne correspond pas à ce que la société dicte:"Mon film parle du désir sexuel,de libération, d'honnêteté envers soi même et de la violence qui en découle lorsque ça ne marche pas, mais je ne suis pas un réalisateur à message.J'ai introduit du Fantastique en le traitant de la façon la plus réaliste possible. Il y a des éléments surnaturels, mais j'ai essayé que tout soit authentique et crédible. Mon film n'est pas vraiment un film d'horreur conventionnel. La fiction est un outil pour trouver des réponses réelles, c'est la même chose pour le fantastique. On vit nos fantasmes sans le remarquer beaucoup; beaucoup de choses de la vie réelle se déroulent dans notre tête. On comprend mieux le réel de cette façon; le fantastique peut, pareillement, être libérateur dans les films.

Au début de mon film il y a une météorite, c'est un élément tangible pour justifier du scientifique et pas pour marquer l'arriver de la créature. Elle vient de nulle part, creuse un cratère et cela attire les animaux. Je souhaitais  plonger d'entrée le spectateur dans l'univers du film; on voit ensuite la créature s'approcher de l'entrejambe du personnage féminin car ça me semblait honnête. Ce début montre les éléments qui vont être exploités par la suite mais sans rien expliquer. Je veux montrer plus que ce qu'on attend sans détourner le regard. J'aime donner à voir les choses qu'on ne doit pas voir, donner des sensations au public.Ça concerne la violence,le sexe et tout le reste. Ici on a une solution pour échapper à la violence mais elle vient d'un autre monde.

 

REG 9

 

J'essaie que mon film soit positif, optimiste. Au MEXIQUE la femme (les) est un vrai problème pour arriver à l'émancipation, à la prise de pouvoir, à la libération de l'oppression; le machisme des hommes,la maltraitance des femmes, il y a une vraie crise chez nous. Beaucoup de femmes y perdent la vie, sont torturées: c'est aussi un film la-dessus. Je voulais filmer la quête de liberté par une femme tout en restant dans un contexte de réalité.

La créature c'est quelque chose qui vient représenter ce qui est réprimé, c'est une métaphore, et une manière d'expérimenter un genre différent des drames sociaux réalistes et sombres".

 

REG8

 

Quand on demande à ce réalisateur qui vient d'être primé au festival de Venise meilleure réalisation  pour sa "région sauvage" comment il a réalisé son film qui semble avoir eu deux versions, il explique: " je fais le tournage en fonction du scénario puis je fais le montage et je le mets de côté. Deux mois plus tard, je le reprend en tournant de nouvelles scènes pour que le film soit complet selon ma nouvelle vision. On tourne des ajouts qu'on intègre quand on voit que c'est nécessaire au montage,on travaille les effets. Il peut se passer 9 mois avant de faire le montage final. Il ne faut pas précipiter les choses."La région sauvage" était un film assez complexe".

Le scénario de la Région sauvage a été écrit par AMAT ESCALANTE ET GILBRAN PORTELA.

 

REG 5

 

Le film : Aléjandra (RUTH JASMIN RAMOS) et son mari Angel (JESUS MESA)vivent avec leurs deux enfants dans une petite ville du Mexique. Le couple est en pleine crise lorsqu'ils rencontre Véroniqua (SIMONE BUCIO), une fille indépendante qui leurs explique que dans la forêt voisine il y a une cabane où elle séjourne souvent avec une créature qui vit dans la grange qu'un couple de quinquagénaire étudie car elle a le pouvoir de faire plaire et de détruire. Alejandra est une mère de famille insatisfaite car elle ignore qu'ANGEL est gai et couche avec son frère...."LA CABANE est notre côté primitif à tous" dit un personnage du film.

 

REG 6

 

 

escalante

Dès ses débuts en tant que réalisateur ESCALANTE a été qualifié "d'enfant terrible du cinéma" et son cinéma a toujours été féroce et controversé.

Durée du film :1h 39

 

REG 4

 

*

 

Posté par alex-6 à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2017

CINEMA - ON THE MILKY ROAD : QUAND LE MONDE SE DETRAQUE COMME LA PENDULE

 

OCOUV

Peut-on reprocher à EMIR KUSTURICA d'être hanté par la guerre et par les désastres qu'elle a causé dans sa ville de naissance SARJEVO dans un temps pas si lointain que pourtant beaucoup semblent avoir oublié ? Comme le titre de son premier film multi récompensé : " TE SOUVIENS-TU DE..." il se souviens, mais plutôt que de faire dans la tragédie, il a décidé de formaliser ça dans une comédie qui a la forme d'une fable chère à notre illustre JEAN DE LA FONTAINE, c'est à dire qu'aux personnages humains se rajoutent les animaux plus symboliques les uns que les autres. Et comme c'est un grand réalisateur qui sait comment mettre tout ça en images de cinéma, il nous offre avec "ON THE MILKY ROAD" un film de "Démiurge" qui forcément ne plaira pas à tout le monde des iconoclastes qui ne sont attachés à rien.

O9

Kusturica nous conduit à travers sa "voie lactée" sur une route semée d'embuches qui ne ressemble guère à celle que les poètes anciens décrivaient comme "le chemin des Dieux" ou "la voie de l'immortalité". Au bout, il nous fait débarquer dans un village de campagne perché tout en haut d'une colline avec des deux côtés la guerre et ses combats qui font rage, arme lourde, obus... sans que cela ne perturbe la vie des habitants haut perché qui vaquent à leurs occupations paysannes entourés de leurs animaux, domestiques et sauvages qui comme le faucon pèlerin préfère danser au son de la musique d'un xylophone. Dans ce petit paradis, un soldat vient chaque jour à dos d'âne après avoir traversé au milieu des échanges de tirs pour prendre du lait pour le petit dej' des troupes. Kosta (EMIR KUSTURICA), soldat solitaire, rencontre là la très belle laitière Nevista (MONICA BELLUCCI) et en tombe vite amoureux aux point de l'épouser. Ce qu'il ignore c'est que sa belle se cache là pour éviter un général anglais  jaloux qui la poursuit en quête d'une vengeance et qu'elle a été promise au frère de Miléna , un tireur d'élite dont le  retour est imminent. Pour sa part Kurt, qui joue du Xylophone, a sans doute été longtemps un ermite mais il semblait à présent vivre un amour tranquille avec MILENA; il n'hésite pas à revenir près de son nouvel amour pour qu'elle lui recouse son oreille (une partie de son moi égarée). Le mariage se déroule le jour même où le frère de NEVISTA épouse lui aussi sa dulcinée. La fête, le mariage, le bonheur cela ne dure qu'un temps dont il faut savoir profité. Ne respectant rien, des soldats d'élite, sans que l'on sache quelle mouche les a piqué ?, massacrent les invités et témoins et se mettent à la poursuite des deux mariés qui ont échappés au massacre. Miléna (SLOBODA MI COLOVIC) taille les mains de ceux qui essaient de s'emparer de sa pendule détraquée (pour la réparer?) symbole du monde détraqué et de son amour perdu....

O5

Et les animaux dans tout ça me direz-vous; et bien ils sont la et bien là avec un rôle hautement symbolique: la vache laitière est celle qui nourrit indifféremment tous ceux qui veulent de son lait. La poule, elle, est plus regardante; quand elle pond un oeuf il faut qu'elle se regarde dans un miroir; et un oeuf ça ne nourrit pas grand monde. Quand au mouton c'est le peuple sacrifié pour le bien des puissants. l'âne est fidèle à son maître et les oies blanches et pures continuent à alerter du danger qui se prépare (elles trempent les pattes dans un baignoire de sang) alors que le serpent lui se contente de prendre un bain dans une flaque de lait (il symbolise la corruption) alors que le faucon est le pèlerin des deux fugitifs (on le voit sur l'épaule de kosta en fuite). Même les légumes ont leur utilité comme par exemple la courge qui sert de bouée dans la rivière. Ajoutons pour finir que le pendule et le puit ont eux aussi leurs raison d'être.

010

C'est le premier film de kusturica qui a pour sujet une histoire d'amour mais pas que...

Dans la première scène, il rend hommage à MICKHAIL KALATOZOV qui avait remporté la palme d'or à Cannes en 1957 (Bellucci regarde une scène du film :"quand passe les cigognes" son film préféré).

Côté acteur je ne pense pas que BELLUCCI ait été prise pour seulement convaincre le jury de la Mostra ni que sa façon de parler, chanter, danser comme une paysanne soit involontaire Kusturica a 63 ans mais n'est pas lucre au point de se laisser totalement évincer par la belle Italienne....

O4

Faut-il insister sur la qualité des décors et la beauté  des paysages  même tordus dans la douleur de la guerre ?

Rappelons simplement que le parcours cinématographique de ce grand cinéaste qui suscite depuis toujours la polémique avait commencé par faire des études de cinéma au FAMA académie cinéma de Prague et que des ses premiers courts métrages il avait en 78 emporté le prix du  festival étudiant. Lorsqu'il est retourné à SARAJEVO c'est la télévision qui lui a offert un contrat. En 1985 il a été une première fois primé palme d'or à Cannes ("Papa est en voyage d'affaires"). Devenu le représentant du groupe de Prague, en 93 il est parti pour l'Amérique avant de revenir deux ans plus tard pour sa deuxième consécration à Cannes avec son film "UNDERGROUND" qui a suscité beaucoup d'hostilité au point qu'il avait pensé arrêter le cinéma (On lui reprochait son amitié pour POUTINE). Mais en 98 il retombe sur ses pattes avec "CHAT NOIR,CHAT BLANC", une farce débridée. 7ans plus tard il préside le festival de Cannes.

O11

Aujourd'hui avec son dernier film et sa façon personnelle d'oeuvrer pour la paix à travers une fable où les gentils sont obligés de fuir ce monde de détraqué, Kisturica ne risque pas de faire taire ses détracteurs :

" Avec ce film je tourne définitivement la page de la guerre de l'ex Yougoslavie malgré qu'on continue de vivre dans un monde de guerre. Ce film est la suite d'un court métrage que j'ai réalisé pour un projet collectif baptisé Words White Gods dans lequel je jouais un moine. Mon film est constitué de Trois histoires en une:

1- Une femme tente d'échapper à un espion anglais dans la Yougoslavie de 1990

2-Durant la guerre D'Afghanistan un homme a parcouru 20km pour ravitailler un camp militaire Russe. Le camp a été détruit mais lui a survécu grâce aux serpents.

3- En Bosnie un homme a réussi à retrouver la liberté en dirigeant un troupeau de moutons à travers un champ de mines. 

Le tournage, beaucoup à l'extérieur, a été très long; on s'est battu contre les éléments. Je cherchais des paysages qui transcrivent l'intimité des rapports entre les protagonistes avec un homme et une femme prêts à se sacrifier dans la nature.

Je ne referais plus un film en tant qu'acteur et réalisateur; être réalisateur c'est tout contrôler alors qu'acteur on est un élément d'ensemble. Passer de l'un à l'autre est très difficile."

Durée du film : 2h 05

0 2

*

Posté par alex-6 à 17:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juillet 2017

CINEMA - LOVE HUNTERS: POUR L'EMPATHIE VOUS REPASSEREZ

 

LH 2

Un voyage en Australie , ça vous dit ? Mais n'attendez pas que pour son premier film BEN YOUNG vous guide dans la découverte de ce pays vers la grande barrière de corail et vous fasse déguster du Kangourou grillé des temps jadis . Lui c'est plutôt une plongée dans les tourments de l'âme humaine australienne qu'il nous convie; rappelez-vous que c'est la-bas qu'était né "Mad-Max" (1979) et "Crocodile Dundée" (1986) qui ont assurés la réputation du cinéma de ce pays qui compte comme un des plus développé et qui est la 12 ième puissance économique du monde avec seulement 24 millions d'habitants. Donc, c'est pas un thriller psychologique contemporain qui leurs fait peur. Vous peut-être ? :

"Dans ce sens, LOVE HUNTERS est un anti LOVE STORY, parce qu'il explore la part sombre d'un rapport amoureux, dans l'expérience d'une relation tellement fusionnelle qu'on finit par se perdre, par se nier. J'ai voulu montrer le versant opposé du point de vue optimiste des comédies romantiques car cela me parait plus proche de la réalité.... C'est un film violent en soi, mais essentiellement sur le plan psychologique. Je suis allé à l'inverse de ce qui se fait actuellement où les scènes sont plus rapides".

 

LH 1

 

Pour son histoire qui démarre dans les années 87, il nous emmène dans une banlieue pavillonnaire de l'Australie, dans un quartier où avant existait une vraie vie de voisinage. Les gens se connaissaient tous et passaient du temps les uns chez les autres, se retrouvaient le soir pour un appéro, une bouffe et une veillée entre voisins dans les jardins et les cours des maisons; Du coup, ils n'epprouvaient pas le besoin de beaucoup sortir de leur banlieue. Avec le chômage et les nouveaux systèmes de mode de travail, il ne reste plus rien de cette vie d'antant à part les maisons les unes à côté des autres; oublié le voisinage , chacun chez soi et on ne veut plus rien savoir de ce qui se passe chez le voisin ; il peut crever, on s'en fout !

 

LH 3

 

EVELYNE et JOHN WHITE sont de ces habitants de la banlieue

Dans une autre partie de la ville Madame MALONEY s'est séparée de son mari. Sa fille ado VICKI qui refuse cette séparation se dispute en permanence avec sa mère qu'elle accuse d'être responsable de ce divorce. Un soir d'été alors que sa mère lui refuse de sortir pour se rendre à une fête, VICKI fait le mur. Le long de la route où elle marche après avoir quittée la fête, elle est abordée par le couple White en voiture qui lui propose d'aller finir la fête chez eux. Elle accepte, mais elle se retrouve séquestrée contre son grès. Elle va vite voir que John, homme ordinaire médiocre, est un narcissique pervers qui aime torturer les femmes. Et Evelyne accepte par amour cette domination violente en participant aux jeux pervers de son amant. C'est elle qui lui sert de rabatteuse. Elle nourrie la prisonnière comme si c'était quelque chose de normal; Evelyne est une femme qui n'a aucune compassion pour la victime alors qu'elle a perdu la garde de ses enfants. Elle se laisse sans difficulté manipulée par son mari qui est aussi violent avec elle. VICKI ne parvenant pas à s'échapper décide d'essayer de semer la zizanie entre les deux bourreaux alors que sa mère tape à toutes les portes dans l'espoir de la retrouver.....

l h 9

 

ben h_

Au début, le metteur en scène se focalise volontairement sur VICKI. Pour que ça soit un thriller psychologique et non un film d'Horreur de plus ; il met tout en oeuvre pour que le public se concentre sur chacun  des personnages. La violence est le prétexte de ce jeu de rôle morbide. Il fait un gros travail d'ambiance mais laisse peu de place à la réflexion et les questions morales. Il n'explique pas ce qui est à l'origine de cet acte prémédité de Kidnapping. ni ce qui est à l'origine de cette violence faite de torture sur les femmes.Mais il laisse les scènes de violence hors champ.

Ben Young a écrit le scénario. Les acteurs aident beaucoup dans la crédibilité de cette histoire: ASHLERGH CUMMING est VICKI -EIMMA BOOTH Evelyne -STEPHEN CURRY John -SUSIE POTER Maggie - HARRISSON GILBERTSON Jason.

Comme tous les premiers films tout n'est pas impeccable mais on attendra un prochain film pour juger de ce nouveau jeune réalisateur Australien qui a fait une brève carrière d'acteur.

C'est un film qui va diviser ; pour Adultes seulement.

Durée du film : 1h 48

 

LH 4

 

*

 

 

 

Posté par alex-6 à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juin 2017

CINEMA -EMBRASSE-MOI : LE GRAND AMOUR D'UNE LESBIENNE INVISIBLE

 

BISE 5

Le mieux, au moment des premiers départs en vacances, pour bien se préparer c'est daller au cinéma avec une comédie française qui tient la route comme par exemple "EMBRASSE-MOI " avec OCEANE MICHEL de son vrai nom qui incarne une ostéopathe, la quarantaine, qui ne compte plus le nombre de ses aventures amoureuses et qui attend toujours de rencontrer l'amour de sa vie.

 

BISE 4

 

Pour son premier film  elle a demandée à CYPRIEN VIAL qui a déjà réalisé des courts et un long métrage de l'accompagner pour adapter au cinéma son ONE WOMAN SHOW "la lesbienne invisible" (550 représentations-2009) déjà adapté en BD illustrée par SANDRINE REVEL (2013): "C'était stimulant pour moi quelle ne veuille pas simplement adapter son spectacle mais en écrire la suite sur un autre support. Cela impliquait d'inventer ensemble une nouvelle histoire sur la base de son univers dans lequel je me suis senti comme un poisson dans l'eau". Océane précise:

"Le film que j'attendais c'était une comédie romantique dont les héroïnes sont des lesbiennes assumées, joyeuses décomplexées dans la quelle la question de l'orientation sexuelle ne constituerait pas en soi un sujet afin que ces questions soient évacuées".... On avait envie de filmer OCEANEROSEMARIE au travail, car elle s'y montre sous un jour différent. Cela nous plaisait qu'elle ait un rapport physique maîtrisé dans sa sphère professionnelle. A son cabinet, Oceanerose fait du bien aux gens ; elle est là à l'écoute, posée, efficace. De quoi trancher avec sa difficulté à gérer ses propres énergies dans sa sphère intime".

 

BISE 6

 

L' histoire est celle d'une ostéopathe moderne et épanouie qui à la quarantaine a multipliées les amours sans lendemain et qui désespère de trouver l'amour de sa vie et qui pour l'heure vie une relation compliquée avec une femme caractérielle , un peu psychopathe (LAURE CALAMY). Le jour où elle tombe sur une jeune photographe un peu paumée Cécile (ALICE POL) elle pense avoir trouvé l'oiseau rare même si sa mère BABOUCHKA (MICHELE LAROQUE) ne le croit pas vraiment car elle connaît son long passé sentimental agité. Cecile est sur le point de quitter Paris et quand  Océanerose lui fait des avances elle se montre récalcitrante. Ce n'est que lorsque Cécile voit Océane embrasser une de ses ex que la jeune photographe change d'idée....

 

bise 1 

 

EMBRASSE MOI" est une comédie grand public qui ne cherche pas à imposer un point de vu moraliste pour un camp ou un autre; les personnages sont des gens normaux qui donnent à comprendre que l'on soit homosexuels, lesbiennes ou hétéro , on vit tous et toutes la même chose. Dans le film le personnage de Babouchka a depuis longtemps accepté le choix de vie de sa fille, elle même s'est remariée avec un africain Bernard (ISAACH DE BANTOLE); la seule chose qu'elle redoute c'est sa ménopause; Comme l'a dit quelqu'un: "Tout le monde n'est pas obligé de faire pareil".

On peut entendre le titre "embrasse-moi" comme le "déshabillez -moi" chanté par la divine juliette CRECO

 

BISES 3

 

Ils ont su s'entourer pour le casting d'acteurs et actrices qui assurent : GEGORY MONTEL, NICOLE FERRRONI, LAURE CALAMY ...

 

BISE 9

 

 

oceane

OCEANEROSEMARIE c'est bien sur la chanteuse OSHEN qui est entre autre animatrice radio chroniqueuse (Europe 1 et France Inter), metteur en scène et maintenant réalisatrice.Née en Mars 1977, elle avait d'abord fait des études de lettres à la Sorbonne, puis à 20 ans s'était installée à Marseille. elle avait produit son premier album de chansons en 2005, fait une pause musicale en 2009 pour son spectacle avant de revenir à la chanson en 2011 et en écrivant des livres l'année suivante ( "Ma cuisine lesbienne") et le "guide pratique du mariage Homo" (2013).

 

 

 

vial

CYPRIEN VIAL est, lui, né en juin 1979. il a commencé dans le théâtre baroque (1993-94), pour suivre les cours Florent (2002/03 ) et travaillé au conservatoire du 7e arrondissement de PARIS. En 2008, il fait de l'animation dans un atelier cinéma d'un collège à Pantin. Il est diplômé de l'ESSEC; il a réalisé 2 films : "MADAME" ( 2008) et "BEBE TIGRE"(2015).

Pour leur premier film en commun, ils ont su associer leurs qualités respectives afin de nous offrir une comédie estivale entre réalisme et fantaisie ou la comédie  et l'humour dépassent le côté romantique de la meilleure des façons.

Durée du film : 1 h 26

 

BISES 8

 

*

Posté par alex-6 à 06:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 juin 2017

CINEMA - ENTRE 2 RIVES: DANS LES FILETS DES ETATS

2R 2

2R 9

 

La Corée fait plus que jamais l'objet de l'actualité internationale avec une menace de guerre nucléaire qui fait le jeux des grandes puissances américaines, chinoises, japonaises, russes qui ont trouvé - là l'occasion de justifier leurs dépenses d'armenents astronomiques en vue d'une prochaine guerre mondiale. La paix et le bien être des humains est le cadet de leurs soucis. La Corée du NORD et du SUD est le terrain d'entrainement politique sur le quel les habitants servent, de part et d'autre, de bouclier nucléaire humain.C'est ce que pense aussi le réalisateur Coréen du Sud KIM KI-DUK :" le conflit nucléaire rend cette situation encore plus extrême, placé au coeur des intérêts conflictuels des grandes puissances américaines, chinoises, japonaises et russes. L'avenir de la péninsule coréenne demeure incertain. Il est sacrifié aux profits des intérêts militaires des grandes puissances. Je voudrais que mon film encourage les deux Corées en tant qu'acteurs indépendants, à régler leurs différents. Je souhaite profondément qu'elles puissent tourner la page, se comprendre mutuellement et se pardonner pour enfin vivre unies et réunifiées....Je voulais mettre en relief la réalité tragique entre le Nord et le Sud, à travers l'histoire d'un homme ordinaire piégé dans le filet symbolisant l'Etat au nom des idéologies des deux côtés; montrer à quel point l'Etat formé lui même par des groupes d'individus et des familles, sacrifiait l'individu en son nom. Je considère que la relation Nord /Sud l'Etat fait subir la violence à l'individu alors qu'on devrait au contraire être le garant de la liberté et de la paix".

 

2 R 13

 

kim-ki-duk-710x431

kim ki-DUK est né en décembre 1960 (57 ans)dans un village de montagne du Sud. A 9 ans, il déménage à Séoul avec ses parents; à 17 ans il travaille dans l'agriculture puis en usine avant de s'engager dans les Marines. Un temps, il songe même à devenir prêtre, mais son amour pour la peinture le pousse à venir en France pour suivre, pendant deux ans, à Paris des études d'arts plastiques et de peinture. Découvrant le Cinéma il retourne vivre en Corée en 94 et se fait remarquer pour la qualité de ses scénarios dans ses films qui obtiennent un grand prix du scénario des films coréens. Sa carrière au Cinéma est lancée, mais il devient réputé pour être un réalisateur poétique et confus avec des films étranges. Ce n'est que 7 ans plus tard, qu'il connaîtra le succès public et symbolisera la nouvelle mouvance du cinéma Coréen. Ça reste un réalisateur à part qui a ses propres aspirations artistiques. La consécration viendra du festival de Venise en 2010 avec le Lion d'or pour son film "la PIETA" qui rappelle un des chef d'oeuvre de Michel-Ange. Aujourd'hui il en est à une trentaine de films (en grande partie des drames) et plus de quarante nominations.

 

2 R 8

 

L'Histoire d'"entre 2 rives" est celle d'un modeste pêcheur Nord Coréen Nan chul-woo (RYOO SCUNG -BUM)qui pour aller pêcher avec son canot à moteur sur le lac doit passer chaque jour un contrôle d'identité par les soldats Nord Coréens. Au milieu du lac sa barque tombe en panne, l'hélice s'étant prise dans ses filets. Il se voit contraint de se laisser dériver par les courants qui l'entrainent près de la frontière Sud Coréenne. Arrêté et questionné par l'armée et la police, on essaie sous la contrainte, de lui faire avouer qu'il est un espion du Nord.Dans la police il y a ceux qui voient des espions partout et ceux qui pensent qu'il dit vrai et qui veulent le convaincre d'abandonner tout et d'oublier le nord pour vivre ici au pays de la liberté, mais une prostituée obligée de vendre son corps, lui rappellera que même au Sud la liberté ne sert à rien sans argent. Entre les deux il y a le policier qui est chargé de le surveiller qui se demande si on peut vivre séparé des siens? Malgré sa détention, NAN ne songe qu'à une chose, rentrer chez lui et retrouver sa famille, mais la police des deux Corées n'est guère différente d'un côté ou de l'autre de la rive....Sur la rive Nord, les soldats guettent le retour de celui qu'ils considèrent comme un déserteur mais qu'importe pour CHUL-Woo la famille est plus importante que l'idéologie.

 

2R5

2 R10

 

Une fois encore ce réalisateur Coréen surprend par son audace et son courage; la situation qu'il évoque n'a rien d'ydillique pour aucun des camps.Il a choisi aussi d'être le directeur de la photo pour mettre en avant ses qualités d'artiste et un montage judicieux.

Durée du film : 1 h54

 

2R 8

 

Corée du NORD capitale Pyonyang - Population 25, 16 millions d' hab.

Chef suprême :KIMJONG UN  - Frontière avec la Chine

Corée du SUD capitale Séoul -Population 50,62 millions d'hab.

Président :MOON JAE IN

Fin de la guerre de Corée et partition du territoire 27 juillet 1953 (64 ans)

*

Posté par alex-6 à 13:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]