sas

"Voir du pays" est une vieille expression des troufions appelés jadis à aller faire leur service militaire. C'est moins évident aujourd'hui avec une armée de métier.

 

couverture livre

Delphine COULIN avait surpris avec son livre en 2013 (Grasset); cette réussite lui avait donné l'idée d'en faire un film. Avec sa soeur MURIEL elles ont travaillées un scénario. C'est vrai que l'histoire n'était pas celle qu'on attendait d'une femme même si les femmes soldates sont plus importantes que par le passé.De plus,elle avait fait découvrir à beaucoup d'entre-nous que depuis 2008 l'armée française avait un SAS de décompression où passaient les soldats à leur retour de la guerre, comme par exemple en AFGHANISTAN.Ce sas est en fait un hôtel de luxe à Chypre ouvert aussi aux touristes où les soldats sont amenés à passer 3 jours avant de pouvoir rentrer chez eux. Pendant ces trois jours de remise en jambe avec la vie civile, on leurs permet d'évaluer leur comportement face à des choses qui leurs étaient impossibles en pleine guerre, comme sortir en boite, boire, fumer, aller visiter le pays, rester seule avec un colègue d'un autre sexe,regarder les infos à la télé dormir sans avoir besoin de mettre des masques de sommeil ou avaler des cachets et plaquettes de valium...

 

piscine

 

On leurs fait subir une thérapie de groupe pour les soigner des traumatismes subis qui leurs permettra peut être à la longue d'oublier la violence qui s'est accaparée de leur moi et de se réhabiliter dans une vie un peu plus normale en visualisant d'ores et déjà l'insouciance des touristes qu'ils côtoient et qui pensent surtout à faire la fête et a bronzer sur la plage ou la piscine.

Ce changement d'air ne suffit pas toujours à tout le monde; alors on a ajouté des séances de reconstitution en 3 D avec un casque sur les yeux pour qu'ils vident leur sac dans les débats qui suivent sur ce qui les a choqués comme  la rancoeur qu'ils peuvent éprouver d'avoir perdu un copain au cours d'une patrouille à cause d'une balle perdue...

 

retour

 

muriel

 

delphine

DELPHINE et MURIEL ont décidées de raconter les coulisses cachées de l'après guerre à travers deux personnages femmes AURORE (ARIANE LABED) et Marine (SOKO).Pour rendre ce film encore plus crédible elles ont mêlés dans le casting de acteurs professionnels, des soldats et des anciens qui ont fait la guerre comme Momo (SYLVAIN LOREAU) qui a été démineur en Afghanistan.

Même pour les femmes on ne s'engage pas par hasard en sachant que l'on va aller faire la guerre; c'est jamais pour "voir du pays".Dans le livre on voit bien dés le début que les deux copines d'écoles n'ont pas eu une enfance facile (père taulard,vie dans la pauvreté...)elles ont quittées l'école tôt et se sont laissées aller à la vie facile mêlée de violence. Ce n'est pas le sens du devoir, l'honneur de défendre son pays qui les a motivés à s'engager pour se sortir de ce quotidien qui ne fait pas rêver. Pour AURORE le retour à la vie civile et à l'oubli du passé semble plus facile que pour Marine qui a un caractère renfermé avec plein de violence comme si elle avait encore des envie de meurtre et sur qui les bienfaits du Sas n'auront aucune emprise.

 

militaire

 

Delphine qui a déjà fait dans le documentaire a fait un bon travail de mise en scène dans la première partie du film mais vers la fin, en voulant sans doute ajouter de l'intrigue au film, comme l'a dit un critique, elle se perd sur des "chemins de traverses" et la mise en scène en souffre. Sans doute qu'il lui a manqué un regard d'homme à ce moment là. Les hommes ou les femmes engagés, plus encore que dans le civil, ne sont pas différents; il n'y a pas des mecs machos qui rêvent que d'en découdre, qui n'ont peur de rien et qui rigolent de devoir passer dans un sas pour faire évaluer leur comportement; eux non plus ne sont pas dupes et savent que l'après guerre c'est toujours très compliqué (pareil qu'aprés un séisme ou un attentat, un accident mortel...)l'entretien avec la psychologue,, l'aqua gym, la relaxation, les réunions de groupes ne guérit pas tout, ne guérit pas toutes et tous.

 

voir

 

Ce film a obtenu à Cannes le prix du scénario, un prix d'encouragement mérité pour cette sortie des sentiers battus de réalisatrices femmes.

Durée du film: 1h42.

 

masque avion

 

Si vous allez voir ce film; à la sortie

amusez-vous à évaluez votre comportement:

Après avoir vu ce film quelles sont ce qui vous semble désormais impossible

-Regarder un film violent?

-laisser vos enfants jouer avec des jeux de guerre sur console?

-Écouter les infos sur la violence quotidienne?

-Écouter les politiques qui parlent comme des perroquets?

-Accepter d'être contredis sur le racisme, la violence, la guerre? 

-Sortir le soir seul (e)?

-Ne plus lire les commentaires de "Y a quoi à chercher"?

Si vous avez répondu NON ou OUI à tout on vous conseille

de prendre un rendez-vous avec un (e) psychologue.

*